13  
  Sommaire : l'actualité belge | l'actualité européenne et étrangère | l'info pratique | du côté des collectivités | agenda
         

Dans son rapport PAP 50, qui évalue la politique de 50 grandes institutions publiques françaises en matière de papier, le WWF fait plusieurs recommandations. Celles-ci concernent aussi bien l’achat, la consommation que le recyclage du papier. Si la partie « achats verts » est prépondérante en matière de bénéfices environnementaux, on constate depuis bien longtemps que la partie « comportements » influence également fortement ces bénéfices. La commune d’Anderlecht l’a bien compris en mettant en place une « équipe verte » ou « EcoTeam ». Bénévoles et motivés, les agents qui la composent laissent libre cours à leur imagination pour inventer des actions de sensibilisation et de changements de comportement auprès de leurs collègues ! Mais qui dit changements pense également en terme « d’indicateurs » qui permettent de quantifier et évaluer les bénéfices financiers et environnementaux. L’info pratique vous propose un outil qui va dans ce sens. Alors… bonne lecture !

         
       
haut

Le mobilier durable en collectivité : compte-rendu du séminaire 
Le 14 novembre dernier, Achats Verts organisait un atelier de travail sur le thème du mobilier de bureau et de collectivité durable.

Les objectifs de la journée :
• Découvrir le secteur du mobilier de bureau et de collectivité
• Identifier les enjeux de santé et d’environnement
• Aider les administrations locales et collectivités publiques à évoluer, dans la conception de leurs marchés publics, vers un choix de mobilier qui tienne compte de critères environnementaux et de santé.
• Expérimenter une démarche et des outils pour rédiger un cahier des charges écologique en la matière.

La journée a rassemblé des éco-conseillers, des responsables achats, des représentants de services techniques, etc. issus de collectivités locales intéressées par l’intégration du développement durable à leurs pratiques d’achat public. Des experts du secteur du mobilier durable étaient également présents afin d’échanger leur vision de la problématique avec les participants.
L’évaluation montre que la journée a répondu aux attentes des participants, notamment en ce qui concerne la présentation des problématiques environnementales et des critères à intégrer dans les cahiers des charges. Les nombreux échanges avec les intervenants ont été particulièrement appréciés. L’atelier pratique de l’après-midi a permis de faire la synthèse de la journée, de mettre en évidence les principaux critères à prendre en compte et de s’exercer à leur intégration dans un cahier des charges.
Petit bémol, l’absence de témoignage d’une collectivité ayant intégré des critères environnementaux dans un marché public. En effet, le mobilier durable est une thématique nouvelle et peu connue. Gageons que le séminaire aura sensibilisé les collectivités présentes à passer le pas !

Téléchargez le compte-rendu de la journée.
Visionnez les présentations power point des intervenants.

Groupe de travail et d’information « Marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale »  
Les responsables marchés publics des collectivités sont très souvent confrontés aux mêmes questionnements et problèmes. Ils ont donc beaucoup à gagner à travailler ensemble et à mutualiser leurs expériences. C’est à partir de cette réflexion que la commune d’Ixelles a lancé l’initiative de mettre en place un “Groupe de travail et d’information marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale” (GTI MP BXL).

L’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale retrace l’histoire de ce succès via une interview de ses chevilles ouvrières.
Interview du Groupe de travail et d'information Marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale

         
       
haut

Guide d'achat relatif aux produits et prestations d'entretien des espaces verts
Un nouveau guide, abordant l’entretien des espaces verts en collectivité, vient d’être édité par le Groupe d'Étude des Marchés "Développement durable" (GEM-DD) français. Celui-ci aborde, sous forme de questions-réponses, les informations essentielles sur :
• la diminution de l'usage des produits phytopharmaceutiques ;
• la gestion différenciée ;
• comment favoriser la biodiversité.
Ce guide donne également quelques exemples d'introduction de clauses environnementales dans le cahier des charges.

Télécharger le guide sur le site du ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

PAP 50 Public France  
Le WWF France et Riposte Verte viennent de publier le PAP 50. Celui-ci évalue la politique de 50 grandes institutions publiques françaises en matière d’achat, de consommation et de recyclage du papier. Cette étude met en évidence le fait que même si celles-ci commencent à formaliser une politique papier, elles sont encore loin des objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement. C’est notamment en terme de recyclage que les résultats sont les plus préoccupants puisque seul 1 papier sur 5 est recyclé dans le secteur tertiaire. « Si les objectifs Grenelle ne sont pas tenu concernant le papier, qu’en est il pour les secteurs encore moins matures que le papier ? », s’interroge Serge Orru, directeur général du WWF France. Une série de recommandations a été faite pour aider ces institutions à améliorer leur gestion du papier.

Télécharger le rapport et les recommandations.

 

Planète bureau ou comment sensibiliser avec humour au développement durable

Vous avez envie de sensibiliser les employés de votre collectivité à l’environnement, au social et à l’économie ? Alors pourquoi ne pas leur proposer de visionner quelques petits films présentant ces sujets de façon humoristique ?
Planète Bureau c’est une série de films de 3 minutes, disponibles sur Internet. D’ici avril 2012, sept épisodes (dont cinq sont déjà disponibles) seront téléchargeables sur le net. Ce projet français est issu d’une collaboration entre Pollens (mise en relation, mécénats de proximité), La compagnie du 4 (compagnie de théâtre écocitoyenne et humaniste) et l’agence ICOM (agence de communication responsable).
Plus d’informations

         
       
haut

Un calculateur qui donne des chiffres sur le papier recyclé  
En matière d’achat de papier, une des recommandations est d’utiliser les outils existants afin d’évaluer l’impact environnemental du papier acheté.
Vous souhaitez passer au papier recyclé au sein de votre collectivité ? Vous avez besoin de chiffres pour argumenter votre décision ?
Le site de Steinbeis vous propose un calculateur simple, gratuit et à la portée de tous qui vous permet de calculer les bénéfices environnementaux liés à l’achat de papier recyclé. Cet outil vous donne, selon votre consommation de papier, les équivalences en terme de consommations de bois, d’eau, d’énergie et rejets de CO2 pour du papier recyclé et les compare à ceux du papier non recyclé.

Pour accéder au calculateur.

l

         
       
haut

Une nouvelle équipe à Anderlecht

La Commune d'Anderlecht s'est lancée depuis 2010 dans l'élaboration de son Agenda 21 local grâce à la subvention régionale Agenda Iris 21. Celui-ci comprend 18 axes d’amélioration approuvés par le Collège. Le premier de ces axes concerne le renforcement de l’exemplarité communale au niveau de sa gestion interne mais également de sa politique d’achat responsable aux niveaux social et environnemental. Par ailleurs, la commune d’Anderlecht s’est lancée dans l’obtention du label Entreprise écodynamique pour le site de l’Hôtel communal. Autant de raisons qui ont poussé cette commune de près de 1200 employés, répartis sur plusieurs sites disséminés sur le territoire communal, à mettre en place une équipe EcoTeam...

L'EcoTeam en pratique

L’équipe est composée d’une quinzaine d’employés communaux volontaires représentant différents services et sites de l’administration communale. La mixité des fonctions au sein de l’équipe permet de renforcer la cohésion interne et la collaboration entre les services tout en assurant un rôle d’amplification.
L’objectif de l’EcoTeam est de travailler sur des propositions concrètes pour améliorer les pratiques actuelles au sein de l’administration et soutenir le passage à ces nouveaux comportements.
L’EcoTeam a décidé d’axer son travail sur trois thématiques : le papier, l’énergie et les déchets. En effet, le fonctionnement quotidien de l’administration engendre une consommation importante de papier et d’énergie et est à la source de nombreux déchets de bureau…M
ise en place il y a tout juste un an, l’EcoTeam a été accompagnée à ses débuts par écoconso, via sa campagne Achats Verts, et poursuit maintenant ses activités de manière autonome. L’accompagnement EcoTeam vise en effet l’autonomisation et le processus favorise la créativité, la collaboration et l’enthousiasme dans un objectif de production de résultats concrets en faveur de l’environnement.
L’équipe se réunit maintenant de façon régulière sous l’impulsion de la Cellule Eco-conseil du Service Développement durable.

Petites et grandes victoires
Dès la première réunion, l’EcoTeam a décidé qu’il était important de se trouver un logo/slogan afin que les employés communaux puissent identifier leurs actions. C’est assez naturellement qu’ils ont défini le slogan (bilingue) « Minder & Mieux » qui est très vite devenu leur plan de bataille !
Un an après son lancement, l’Ecoteam a déjà développé plusieurs projets et a quelques victoires à son actif….

Papier 100% recyclé ! Un des premier succès de l’EcoTeam a été le passage au papier recyclé pour tous les services communaux. La proportion de papier recyclé commandé par l’Economat était déjà en croissance depuis 2009 mais n’atteignait que 18% en 2010. Afin de prouver aux employés et à l’Economat que le papier recyclé ne posait pas de problèmes avec les machines, l’EcoTeam a proposé de remplacer le papier classique par du papier 100% recyclé dans différents services et a évalué ensuite le changement avec les utilisateurs. Ceux-ci ont accueilli positivement cette expérience et l’Economat a accepté de ne fournir plus que du papier recyclé aux différents services.

Réalisation de blocs-notes.
L’EcoTeam a également instauré la collecte et le tri de feuilles de brouillon qui servent à la réalisation de blocs-notes. Ceux-ci sont confectionnés et encollés grâce à la collaboration de l’imprimerie communale.
En près de trois mois, 6000 feuilles de brouillon ont été collectées et 240 blocs-notes distribués aux employés communaux !

Un chocolat pour récompenser les bons gestes.
Ayant constaté que plusieurs ordinateurs, écrans et lampes restaient allumés pendant la nuit, l’EcoTeam a organisé deux rondes afin de sensibiliser le personnel à cette problématique. Six sites ont ainsi été visités par les membres de l’EcoTeam qui ont inspecté plus de 450 ordinateurs/écrans. Les employés qui les avaient éteints pour la nuit ont été récompensés par un Chokotoff. Les autres se sont vus remettre un petit mot les invitant à éteindre correctement leurs appareils. Et l’action a porté ses fruits puisque lors de la seconde ronde, qui avait lieu quinze jours après, il y a eu une augmentation de 70% d’écrans et ordinateurs éteints ! La bonne surprise de cette seconde ronde a également été de constater que plus d’imprimantes et de photocopieurs étaient éteints…
L’équipe a également profité de ces rondes pour placer des autocollants incitant les usagers à éteindre les lumières en sortant d’un local et laisser des accroches-portes « lumière » quand la lumière était restée allumée.

Utilisation correcte des vannes thermostatiques. L’EcoTeam a également mené une action se sensibilisation au bon usage des vannes thermostatiques via la réalisation d’accroches-portes. Les radiateurs de plusieurs services portent, depuis l’hiver, un message invitant à une utilisation rationnelle des vannes.

Recto-verso. L’EcoTeam, en collaboration avec le Service Informatique, a réalisé un inventaire des imprimantes proposant une fonction R/V. La plupart des imprimantes qui le proposent sont désormais équipées d’un sticker « Quand j’imprime, c’est R/V » de Bruxelles-Environnement. Un message expliquant comment procéder pour imprimer R/V a également été envoyé aux employés communaux.

Organisation d’une donnerie. Un membre de l’EcoTeam travaillant dans une crèche a porté un projet de donnerie organisé dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets. Celui-ci a permis de donner une seconde vie à du matériel de puériculture ainsi que des vêtements et des jeux et d’en faire profiter les habitants du quartier.

Formations à l’éco-gestion. A la suite de l’accompagnement EcoTeam, et en vue de soutenir les actions menées par cette équipe, cinq formations à l’éco-gestion ont été données par écoconso à l’attention du personnel communal.
Ces formations, auxquelles une centaine de personnes ont participé (représentant 34 services différents), traitaient de façon très pratique la manière dont chacun, à son niveau, peut participer à la diminution de l’impact de l’administration communale sur l’environnement. La prévention et le tri des déchets, l’utilisation rationnelle du papier/des impressions ainsi que l’utilisation rationnelle de l’énergie ont été abordés via des exercices très pratiques. Un test à l’aveugle de l’eau était proposé aux participants, qui ont été 65% à ne pas avoir reconnu l’eau du robinet parmi les 4 eaux à goûter !

A l'avenir
Le travail mené par l’EcoTeam porte donc ses fruits. Mais l’équipe a encore d’autres projets en tête afin de rendre l’administration communale plus durable. De gros chantiers sont actuellement en cours tels qu’une clarification des procédures (finances notamment), ou la dématérialisation des pièces Collège/Conseil, visant une réduction structurelle de la consommation de papier. Si les modifications au niveau structurel/organisationnel garantissent des bénéfices environnementaux sur le long terme, il est plus difficile d’en dire de même pour la sensibilisation au changement de comportement. Celui-ci doit en effet être soutenu dans le temps et les messages d’information devront être répétés. L’EcoTeam a donc de beaux jours devant elle...

         
       
haut

Ente mars et juin 2012, l’UVCW propose une journée d’étude et plusieurs formations. Retrouvez-les ci-dessous.

20 et 27 mars 2012 : le point sur l’utilisation des pesticides dans les communes  
Avec ce titre accrocheur « Les pesticides dans les communes ! Finalement, on peut ou on ne peut plus ? » l’UVCW veut faire le point sur la question avec les collectivités présentes. Cette journée d’étude abordera la législation régionale et fédérale en la matière, les restrictions auxquelles doivent se soumettre les pouvoirs locaux, etc. Cette journée est également l’occasion de découvrir ce que développent les communes Maya depuis 2011 pour sauvegarder les abeilles, ainsi que toute l’importance d’une bonne communication vers les citoyens.

Lieu : 20/3 à Manage et 27/3 à Dorinne (Yvoir)

Renseignements.

22 et 29 mars 2012 : la comparaison des offres et l’attribution du marché 
Cette formation a pour objectif de vous aider à mieux maîtriser la réglementation en matière de marchés publics et plus précisément en matière de comparaison des offres et de passation de marchés. Lors de ces deux journées de formations, les questions suivantes seront abordées : quelle méthodologie mettre en œuvre pour trouver les critères et pondérations adaptés à vos besoins ? Comment pratiquer l'analyse multicritères pour identifier l’offre la plus intéressante ? Comment objectiver l’analyse des candidatures et des offres ? Comment rédiger des décisions motivées de sélection et d’attribution ?
Cette formation vise à perfectionner les connaissances juridiques et pratiques et s’adresse donc à un public ayant de bonnes connaissances dans ce domaine.
Lieu : Namur
Renseignements et inscriptions

8 et 10 mai 2012 : maîtriser la procédure négociée 
Cette formation a pour objectif de vous aider à vous familiariser avec les marchés publics par procédure négociée. Identifier les champs d’application de la procédure négociée et les règles et principes qui s’y appliquent font partie des objectifs poursuivis par cette formation.
Celle-ci s’adresse à un public ayant déjà une bonne connaissance dans le domaine des marchés publics.
Lieu : Namur
Renseignements et inscriptions

24, 31 mai et 4 juin 2012 : clés pour comprendre les marchés publics  
Organisé à l’attention de ceux qui traitent des marchés publics, ce cycle de formations a pour objectifs de donner un aperçu global et complet de la réglementation et de fournir les connaissances indispensables à la bonne compréhension de la loi sur les marchés publics. Cycle d’initiation aux marchés publics se déroulant en trois journées, la formation ne vise donc pas un public d’experts. Les participants doivent toutefois être préalablement familiarisés avec la réglementation et la terminologie relatives aux marchés publics.
Lieu : Namur
Renseignements et inscriptions

         
       
haut
         
   

écoconso, rue Nanon 98 à 5000 Namur
Tél 081 730 730 | Fax 081 390 790
Web : www.ecoconso.be / E-mail : info@ecoconso.be
n° de compte : 068-2168210-93
Photos : www.sxc.hu

Editeur responsable : Jean-François Rixen - jfrixen@ecoconso.be
Secrétaire de rédaction : Catherine Maréchal - cmarechal@ecoconso.be


Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Avec le soutien de :

 

   

 

   
         
         
         
         
         
         
         

 

 

xxx