Matériel de bureau

Impossible de concevoir un bureau sans fournitures. Petites en taille mais souvent très nombreuses, elles sont utilisées sans réelle mesure. Pourtant, leur fabrication cause des impacts environnementaux en termes de pollution et de consommation de matières premières et d’énergie.

Une gestion plus raisonnée peut réduire de manière considérable leur consommation. La première mesure consiste à acheter uniquement ce dont on a besoin sans surplus. La deuxième consigne est de réutiliser ce qui est en bon état. Dans la mesure du possible on préférera du matériel solide durable et réutilisable, le remplacement sera ralenti avec des économies à la clé.

Les fournitures peuvent se classer en plusieurs groupes :

  • matériel d’écriture : les modèles jetables sont couramment utilisés. Si le volume de déchets qu’ils représentent est faible par rapport à d’autres déchets de bureau, leur composition, par contre, pèse plus lourd sur la balance. Généralement ils sont fabriqués à base de PVC, l’encre pouvant contenir des solvants et des métaux lourds pour la couleur. Les alternatives réutilisables (rechargeables) en matériaux recyclés existent.
  • colles, correcteurs et adhésifs autocollants : dans un cadre administratif, il n’est pas nécessaire d’utiliser des colles spéciales. Mais il est toujours possible de prêter attention à l’emballage et à leur composition. Les correcteurs liquides cèdent la place aux correcteurs en ruban. Ces derniers ont l’avantage de ne pas contenir des solvants. L’utilisation d’adhésifs autocollants peut rendre difficile le recyclage du papier. Généralement à base de PVC, leurs alternatives en PP sont rares. A consommer avec modération...
  • non consommables : agrafeuses, ciseaux, taille-crayons, lattes... La fabrication de ces articles peut avoir un impact variable sur l’environnement en fonction du type de matériel employé (métal, plastique, composite...) et le traitement de surface appliqué (finition chromée par exemple).
  • consommables d’impression : cartouches d’encre et toners pour imprimantes, photocopieurs, fax, etc.  

Pour aller plus loin :

> Consommer moins, consommer mieux

A consulter sur www.ecoconso.be  :