À propos

L’heure est-elle venue de passer du capitalisme consumériste à l’économie du partage ? Qu’il s’agisse du troc, du don, de la location, ou d’échanges de biens ou de savoirs, les sites internet et les applications qui reposent entièrement sur la participation de ses utilisateurs se multiplient et investissent progressivement tous les espaces de notre vie quotidienne pour mieux les réinventer : du transport aux voyages en passant par l’alimentation, l'habitat, l'énergie, le financement de projets, la production, la distribution et la politique.

Le don, l'échange, le troc ne sont certes pas une idée neuve mais les systèmes peer-to-peer et l’inventivité des citoyens promettent des lendemains où l'on co-innove, co-hacke, collabore, co-produit, co-voiture, co-habite, co-opère, co-crée, co-finance, co-invente, réinvente et réenchante le monde.

Les initiatives collaboratives sont tantôt un remède anti-crise, tantôt un développement de systèmes D, tantôt une réponse aux aspirations plus profondes des consommateurs-contribueurs d'aujourd'hui. Elles sont aussi une manière de réinventer nos sociétés en transformant nos rapports aux objets et aux autres car elles privilégient « l’usage plutôt que la propriété, l’accès plutôt que l’excès et les expériences plutôt que la possession ». La consommation collaborative et l'économie du partage sont encore balbutiantes aujourd'hui mais ne le seront sans doute plus très longtemps.

Rien à vendre, tout à partager, tout à gagner

Tout le monde connaît Wikipedia où des millions de contributeurs actifs créent et échangent leurs savoirs sur le réseau. Untel a rédigé gratuitement, anonymement, un article qui a permis à un autre d’approfondir son billet, cet autre a créé un plug-in bien utile pour un troisième, la musique que ce dernier écoute contribuera à la réalisation du film du quatrième, lui-même inspiré par les vidéos mises à sa disposition par des inconnus et par les forums peuplés d’internautes généreux qui répondent rapidement à toutes ses questions…

Encouragé par le mouvement du logiciel libre et Open Source, la consommation collaborative et l'économie du partage s’immiscent progressivement dans toutes les sphères de la vraie vie. Vous êtes peut-être dans la mouvance sans le savoir quand vous co-voiturez ou quand vous séjournez dans la maison d'une famille, en Italie, pendant que cette famille italienne passe, au même moment, ses vacances dans votre maison. Il y a mille et une manières d'agir qui sont « bonnes pour le portefeuille, bonnes pour la planète et bonnes pour le moral » : acheter une voiture en commun, « surfer d'un canapé à l'autre » en recevant chez vous un voyageur après avoir été accueilli, gratuitement, partout dans le monde (couchsurfing), participer au financement d'un projet (crouwdfunding) ou faire partie des SEL « Systèmes d’Echanges Locaux » dans lesquels vous pouvez échanger 1 heure de piano contre 1 heure de plomberie. Ou hacker pour la liberté (Telecomix) pour les plus geeks d'entre vous.

La consommation collaborative et l'économie du partage offrent des réponses sociales et durables grâce à l’optimisation des ressources et à la création du lien social fondé sur le désir, le besoin de convivialité (et non pas sur la pulsion). Elle permet au plus grand nombre de penser par soi-même, de se remettre en question, d'être responsable de ses actes et surtout d'échanger avec les autres pour l'intérêt et le capital communs.

Un portail web pour faire connaître et faire esprit de contagion

Pour que tout un chacun puisse se retrouver dans le dédale d'initiatives, nous avons créé ce portail web de l'économie du partage et de la consommation collaborative en Belgique (initiatives belges ou étrangères sur le territoire belge). Il s'agit d'un outil pratique, qui servira de guide et qui sait... ouvrira d'autres horizons, provoquera des rencontres et des échanges, suscitera des idées et... changera la donne sociétale. Allez savoir…

Cette initiative constitue les premiers pas de OuiShare Belgique, la branche belge de la communauté européenne OuiShare

Cette campagne de sensibilisation s'inscrit dans la campagne internationale « Global Sharing Day », le 14 novembre

L'économie du partage réside peu dans le discours mais beaucoup dans la pratique. Alors, n'hésitez pas à passer à l'action en utilisant et en partageant ce portail, à nous faire part de votre projet collaboratif, ou à apporter votre contribution à la communauté européenne Ouishare via le média collaboratif www.ouishare.net ou via www.facebook.com/OuiShare. C'est l'affaire de nous tous !

Une campagne de sensibilisation du Gsara abl

En collaboration avec écoconso 

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles

Imprimer

écoconso

Publié dans À propos

écoconso est une association qui encourage des choix de consommation et des comportements respectueux de l’environnement et de la santé.

Elle est active en matière d’énergie, eau, déchets, mobilité, éco-construction, alimentation, cosmétiques, produits d’entretien, pollutions intérieures…

écoconso propose :

rejoignez notre groupe