PDA

Voir la version complète : consomation électrique d'une PAC


PAC-G
22/12/2007, 09h01
J'ai constaté sur le forum que la question revenait souvent
Alors voici un petit tableau que j'ai établis en septembre 2006 et qui permet de fixer les idées.

A la lecture des valeurs, on peut en conclure que le COP minimum à atteindre est de 3.5 pour assurer un rendement économique intèressant.

Les pac sur air n'atteignent des COP supérieurs à 3.5 lorsque la t° de l'air est suffisante et le COP moyen annuel sera dans la majorité des cas inférieur à 3.5 (désolé pour les partisans de l'air)

Les pac sur eau atteignent des COP de 3.5 à 6 en fct de la t° de la source froide et le COP moyen annuel sera supérieur à 3.5.

omexa
22/12/2007, 10h49
J'ai constaté sur le forum que la question revenait souvent
Alors voici un petit tableau que j'ai établis en septembre 2006 et qui permet de fixer les idées.

A la lecture des valeurs, on peut en conclure que le COP minimum à atteindre est de 3.5 pour assurer un rendement économique intèressant.

Les pac sur air n'atteignent des COP supérieurs à 3.5 lorsque la t° de l'air est suffisante et le COP moyen annuel sera dans la majorité des cas inférieur à 3.5 (désolé pour les partisans de l'air)

Les pac sur eau atteignent des COP de 3.5 à 6 en fct de la t° de la source froide et le COP moyen annuel sera supérieur à 3.5.

Merci pour ce tableau qui ne fait que confirmer ce que je craignais : en plus d'être économiquement non rentable (moyenne de 4,4 c€ en ponderant 5 c€ pdt 18 heures et 2,6 c€ pendant 6 heures), une pac air/eau avec un cop de 3,5 est écologiquement non rentable également (vu le rendement catasrophique de nos centrales, nucléaire y compris) à moins de couvrir soi-même ses besoins en électricité via des panneaux solaires ou une éolienne.

L'ideal étant même de ne pas vider les caisses de la RW pour avoir sa petite prime pour soi mais plutôt de les laisser investir dans des parcs éoliens de grande envergure comme le disait "Belgafroid"(mais qu'attendent-ils pour faire un parc off shore en belgique?)

Que ceux qui ne sont pas de mon avis me convainquent!

belgafroid
23/12/2007, 14h04
Il est vrai que la plupart des PAC air/eau n'arrivent pas à un COP moyen annuel de 3,5. La plupart ne veut pas dire toutes....
Exemple : AWP : COP de 3,7 à 0°C extérieur !!! pour une t° d'eau de 35°C

Je ne suis toutefois pas spécialement un partisan de l'air, je suis un partisan de la meilleure solution possible. Tout le monde n'a hélas pas les moyens d'investir dans la géothermie et encore moins dans des solutions eau/eau. Même si ces solutions sont plus économiques à l'usage, elles sont nettement plus chères et pas nécessairement amortissables par rapport à une PAC en aérothermie. De plus, il n'est pas toujours possible d'installer une pac autre que air.
En reprenant le tableau de PAC G, on peut aussi calculer que si la PAC a un COP moy de seulement 2,5... :(on obtient un Kw themique à 6,16 €/cent, ce qui veut dire toujours moins cher que le mazout....
(Pour info la PAC précédement citée a un COP de 2,9 à -10°C ext...)(c'est aussi une PAC air eau plus onéreuse que la plupart des machines sur le marcher)

Actuellement la plupart des nouvelles installations de chauffage se font encore au mazout, pour un investissement abordable on peut proposer une solution en PAC air/eau plus rentable, faut il négliger celà ?
Je rencontre beaucoup de jeunes couples qui construisent avec des budgets serrés et qui ont envie d'investir dans un système propre, économique et le moins dépendant possible du bon vouloir des pays pétroliers. La pac air/eau est pour moi une belle alternative possible car il n'y a souvent dans leur cas que deux solutions économiquement possibles : Pac air /eau ou du classique comme le mazout ou le gaz.
Pour les pelets, j'ai déjà donné mon avis à ce sujet. C'est une solution qui a le mérité d'exister, et la plupart des gens qui investissent là dedans le font avec les meilleures intentions, mais le marcher du pelet est très instable et celà produit de toute façon du CO....

Je pense que raisonablement parlant, l'avenir n'est plus dans les énergies fossiles, je pense que ceux qui doivent faire un choix entre fossile et pac air font bien, pour leur avenir et pour celui de nos enfants d'opter pour les pac air...

Je ne cherche pas à convaincre omexa, je veux simplement que l'on ne catégorise pas un système comme étant systématiquement non rentable, à chaque cas sa solution et il n'est pas toujours envisageable et rentable d'opter pour le top du top. Chacun doit faire son choix selon ses propres critères en bon père de famille et les différences d'opinion enrichissent la vie (et ce forum). :D

Joyeux Noël à tous et que l'an prochain vous apporte un système de chauffage propre, pas cher et économique à l'usage...:DJoseph

belgafroid
23/12/2007, 18h42
Pour info, comme j'ai remarqué que les chiffres du tableau de PAC G dataient de 2006 voici un tableau réactualisé au prix du jour.


A+
Joseph

omexa
23/12/2007, 18h55
... et la plupart des gens qui investissent là dedans le font avec les meilleures intentions, mais le marcher du pelet est très instable et celà produit de toute façon du CO....
Et les pac aussi produisent du CO, pas dans votre cheminée mais un peu plus loin , en plus grosse quantité, dans les centrales électriques avec un rendement en dessous de tout comparé à qqun qui se chauffe aux énergies fossiles.
Pour rappel le pellet est une énergie renouvlable, pas fossile. Un arbre brulé = un arbre qui pousse (à condition de gérer nos forêts ok)
Je pense que raisonablement parlant, l'avenir n'est plus dans les énergies fossiles, je pense que ceux qui doivent faire un choix entre fossile et pac air font bien, pour leur avenir et pour celui de nos enfants d'opter pour les pac air...
Moi pas je ne trouve pas ça bien d'augmenter les besoins électriques de nos centrales sous prétexte qu'on ne polue pas avec une pac. Question: qui à une pac et achète son électricité chez un fournisseur vert?

Joyeux Noël à tous et que l'an prochain vous apporte un système de chauffage propre, pas cher et économique à l'usage...:DJoseph

A vous aussi!

belgafroid
23/12/2007, 22h42
Et les pac aussi produisent du CO, pas dans votre cheminée mais un peu plus loin , en plus grosse quantité, dans les centrales électriques avec un rendement en dessous de tout comparé à qqun qui se chauffe aux énergies fossiles.
Pour rappel le pellet est une énergie renouvlable, pas fossile. Un arbre brulé = un arbre qui pousse (à condition de gérer nos forêts ok)!

Moi pas je ne trouve pas ça bien d'augmenter les besoins électriques de nos centrales sous prétexte qu'on ne polue pas avec une pac. Question: qui à une pac et achète son électricité chez un fournisseur vert?!

Je pense que pour plus de clarté, il serait judicieux de chiffrer les émissions de CO par KW électrique produit comparativement aux énergies fossiles :
l'électricité belge se compose à 40% de nucléaire, le reste se partage principalement en centrales TGV et énergies vertes. La part des énergies vertes étant très faible, on va la négliger par soucis d'impartialité.
Une centrale TGV a un rendement selon mes sources, confirmées par l'article suivant :
http://webplaza.pt.lu/greenpea/news/stoptgv.htm
de 75%, selon vos sources de 40% (voir liens précédemment envoyés) par soucis d'impartialité je vais prendre en compte 40%.
Donc sur 100% d'énergie électrique nous avons :

40% non productrices de CO et les 60 autres % produisent du CO à concurence de 60% (des 60%production TGV) de plus qu'en production chaudière (vous remarquerez que je pars du fait qu'une chaudière a un rendement de 100% ce qui n'est évidement absolument pas le cas).
Résultat : Par Kw fournit, l'électricité belge dégage 36% de CO en plus qu'une chaudière.
Si on considère un COP moyen des PAC de 2 (pour ne rien exagérer) nous aurons donc
une poduction de CO de seulement 68% comparativement aux productions en chaudière.... je pense vraiment ne pas avoir exagéré et avoir largement défavorisé les chiffres... si l'on considère un COP de 3,5 les chiffres changent encore : 38% de ce que produit une chaudière.. et si l'on devient plus objectif au niveau des premiers (part énergies vertes, rendement chaudière) chiffres on arrive à moins de 20 %.

Il ne faut pas confondre rendement énergétique et rendement CO... Si le rendement énergétique est faible mais que le système produit moins de déchets pourquoi pas ? Le rendement d'un paneau photovoltaique est bien de 10%, celà ne veut pas dire qu'il produit du CO.

Concernant le pellet, ce n'est évidement pas une énergie fossile, mais l'aspect écologique est plus complexe : pour le produire et le transporter il y a de également dégagement de CO, pour rappel l'intérêt du pellet est qu'il contient très peu d'eau, sa combustion est donc plus efficace. Par contre pour retirer l'eau du bois, il a bien fallu faire qq chose... je ne connais pas suffisament la manière dont ils sont produits pour être catégorique, mais je soupçonne très fort que l'on sèche la matière dans des fours probablement au gaz.
De plus brûler du bois et des pellets n'est pas une solution envisageable à grande échelle car la production est trop faible et en plus tous les environementalistes s'accordent à dire qu'il ne faut plus brûler mais bien composter les déchets verts. (chaine du carbone / production de CO)
Que l'on remplace l'arbre n'est pas un problème, mais il ne faut que quelques heures de combustion pour libérer le carbone qu'il contient dans l'air et il faudra 50 ans à son successeur pour le refixer.

A nouveau je ne dis pas qu'une pac ne pollue pas, je dis qu'elle polue moins que les autres alternatives proposées sur le marcher.
Je suis ouvert à une autre alternative, si j'ai bien compris votre solution aujourd'hui est le pellet ? si non quelle solution appliquable à tout le monde (ou en tout cas beaucoup de monde) pensez vous être la meilleure ?

Bien à Vous
Joseph

omexa
26/12/2007, 10h30
Je pense que pour plus de clarté, il serait judicieux de chiffrer les émissions de CO par KW électrique produit comparativement aux énergies fossiles :
l'électricité belge se compose à 40% de nucléaire, le reste se partage principalement en centrales TGV et énergies vertes. La part des énergies vertes étant très faible, on va la négliger par soucis d'impartialité.
Une centrale TGV a un rendement selon mes sources, confirmées par l'article suivant :
http://webplaza.pt.lu/greenpea/news/stoptgv.htm
de 75%, selon vos sources de 40% (voir liens précédemment envoyés) par soucis d'impartialité je vais prendre en compte 40%.
Donc sur 100% d'énergie électrique nous avons :

40% non productrices de CO et les 60 autres % produisent du CO à concurence de 60% (des 60%production TGV) de plus qu'en production chaudière (vous remarquerez que je pars du fait qu'une chaudière a un rendement de 100% ce qui n'est évidement absolument pas le cas).
Résultat : Par Kw fournit, l'électricité belge dégage 36% de CO en plus qu'une chaudière.
Si on considère un COP moyen des PAC de 2 (pour ne rien exagérer) nous aurons donc
une poduction de CO de seulement 68% comparativement aux productions en chaudière.... je pense vraiment ne pas avoir exagéré et avoir largement défavorisé les chiffres... si l'on considère un COP de 3,5 les chiffres changent encore : 38% de ce que produit une chaudière.. et si l'on devient plus objectif au niveau des premiers (part énergies vertes, rendement chaudière) chiffres on arrive à moins de 20 %.

Il ne faut pas confondre rendement énergétique et rendement CO... Si le rendement énergétique est faible mais que le système produit moins de déchets pourquoi pas ? Le rendement d'un paneau photovoltaique est bien de 10%, celà ne veut pas dire qu'il produit du CO.

Concernant le pellet, ce n'est évidement pas une énergie fossile, mais l'aspect écologique est plus complexe : pour le produire et le transporter il y a de également dégagement de CO, pour rappel l'intérêt du pellet est qu'il contient très peu d'eau, sa combustion est donc plus efficace. Par contre pour retirer l'eau du bois, il a bien fallu faire qq chose... je ne connais pas suffisament la manière dont ils sont produits pour être catégorique, mais je soupçonne très fort que l'on sèche la matière dans des fours probablement au gaz.
De plus brûler du bois et des pellets n'est pas une solution envisageable à grande échelle car la production est trop faible et en plus tous les environementalistes s'accordent à dire qu'il ne faut plus brûler mais bien composter les déchets verts. (chaine du carbone / production de CO)
Que l'on remplace l'arbre n'est pas un problème, mais il ne faut que quelques heures de combustion pour libérer le carbone qu'il contient dans l'air et il faudra 50 ans à son successeur pour le refixer.

A nouveau je ne dis pas qu'une pac ne pollue pas, je dis qu'elle polue moins que les autres alternatives proposées sur le marcher.
Je suis ouvert à une autre alternative, si j'ai bien compris votre solution aujourd'hui est le pellet ? si non quelle solution appliquable à tout le monde (ou en tout cas beaucoup de monde) pensez vous être la meilleure ?

Bien à Vous
Joseph

Vous m'avez convaincu, les chiffres parlent d'eux même! (si on met un peu de côté les déchets nucléaires...)

Maintenant, est ce possible d'installer une pac air/eau sans chauffage par le sol mais gràce à des ventillo convecteurs, comme le propose daikin avec son système atherma? Y compris pour remplacer un radiateur acier de 3000W?

Merci.

Bàv

belgafroid
27/12/2007, 08h51
Vous m'avez convaincu, les chiffres parlent d'eux même! (si on met un peu de côté les déchets nucléaires...)

Maintenant, est ce possible d'installer une pac air/eau sans chauffage par le sol mais gràce à des ventillo convecteurs, comme le propose daikin avec son système atherma? Y compris pour remplacer un radiateur acier de 3000W?

Merci.

Bàv

Oui c'est possible, il faut idéalement remplacer les radiateurs par des ventilo convecteurs pour pouvoir travailler à des t° d'eau plus basses.

Attention au système altherma en remplacement de radiateurs car il est équipé d'un échangeur à plaques qui s'encrasse assez vite.
Si votre tuyauterie est ne acier, il faut vraiment au minimum installer un filtre en amont de l'échangeur.

A+
Joseph

Meuh
27/12/2007, 11h57
Bonjour,

Désolé mais je ne suis absolument pas d'accord avec les chiffres avancé sur le rendement des pompes AIR/EAU. Nous sommes une société qui importe des PAC de tous types. Nos pompes dans le climat belge on un excellent rendement et je maintient que celle-ci on un COP de 4,4 pour une pompe de 15 KW. Même à moins -5°C, or je vend également des géothermique. Si on veut parler d'un avantage ou d'un inconvénient de l'une ou l'autre on devrait plutôt comparer en therme de bruit en belgique. Il est très claire que je ne vendrais JAMAIS une air/eau dans les pyrénnées ou les alpes. Ici on est en belgique il gêle combien de jour par an, c'est pas le pôle nord.

Apporté moi des valeurs réelle avec des appareils de mesures réelles, prisent pendant un an comme nous le faisons nous même. En suite on parelra de rendement ou non. Je ne spécule pas nous sommes des ingénieurs civils ou des techniciens de très haut niveau. Nous nous basons sur des mesures réelles, pas sur des chiffres dont on ignore la source.

Je viens de faire lire certainss passage à mes ingénieurs et ceux-ci sont étonnés que l'on se basse sur des valeurs de 2006. Quelles sont les valeurs actuelles ?

Les pellets ne sont pas plus rentables, car le pellets on ne le trouve pas a l'état naturelle. Il faut le produire, cette production consomme combien d'énergie, sont transport, l'élimination des déchets quand ceux-ci sont emballé dans des sac de 15 KG.

Je pense que certains discour répétitif sur ce forum devienne lourd. Oui une pompe à chaleur est un chauffage électrique. Mais cette énergie est la seule que vous pouvez produire vous même et à moindre coût dans un avenir proche. De plus sachez que la consamation d'énergie électrique est en constante augmentation et que les producteurs ne voit pas la solution à cette impasse, sans la contribution des citoyens. A l'heure actuelle plusieurs universités travaillent sur le dévelpppement d'éolienne pour maison particulière. Si c'est étude d'ébouche sur des solutions viable, combiné des panneaux photov, une éolinne et des panneaux solaire. Et on verra à ce moment là le chauffage le plus rentable.

Stop au discours des pellets plus écologique, c'est un discour simpliste qui manque d'une ****yse de font, d'ailleurs les chauffages à pellets on également besoins d'électricité. On parlera du coût des pellets dans moins de cinq ans. Je suis certains que ceux-ci auront doublé de prix.

Bonne journée,

Yves

Bonjour,
Et bien si vous êtes ingénieur, j'espère que vos calculs sont plus fiables que votre orthographe :D ! (pour rire)
Meuh

belgafroid
28/12/2007, 09h44
Bonjour,

Désolé mais je ne suis absolument pas d'accord avec les chiffres avancé sur le rendement des pompes AIR/EAU. Nous sommes une société qui importe des PAC de tous types. Nos pompes dans le climat belge on un excellent rendement et je maintient que celle-ci on un COP de 4,4 pour une pompe de 15 KW. Même à moins -5°C, or je vend également des géothermique. Si on veut parler d'un avantage ou d'un inconvénient de l'une ou l'autre on devrait plutôt comparer en therme de bruit en belgique. Il est très claire que je ne vendrais JAMAIS une air/eau dans les pyrénnées ou les alpes. Ici on est en belgique il gêle combien de jour par an, c'est pas le pôle nord.

Apporté moi des valeurs réelle avec des appareils de mesures réelles, prisent pendant un an comme nous le faisons nous même. En suite on parelra de rendement ou non. Je ne spécule pas nous sommes des ingénieurs civils ou des techniciens de très haut niveau. Nous nous basons sur des mesures réelles, pas sur des chiffres dont on ignore la source.

Je viens de faire lire certainss passage à mes ingénieurs et ceux-ci sont étonnés que l'on se basse sur des valeurs de 2006. Quelles sont les valeurs actuelles ?

Les pellets ne sont pas plus rentables, car le pellets on ne le trouve pas a l'état naturelle. Il faut le produire, cette production consomme combien d'énergie, sont transport, l'élimination des déchets quand ceux-ci sont emballé dans des sac de 15 KG.

Je pense que certains discour répétitif sur ce forum devienne lourd. Oui une pompe à chaleur est un chauffage électrique. Mais cette énergie est la seule que vous pouvez produire vous même et à moindre coût dans un avenir proche. De plus sachez que la consamation d'énergie électrique est en constante augmentation et que les producteurs ne voit pas la solution à cette impasse, sans la contribution des citoyens. A l'heure actuelle plusieurs universités travaillent sur le dévelpppement d'éolienne pour maison particulière. Si c'est étude d'ébouche sur des solutions viable, combiné des panneaux photov, une éolinne et des panneaux solaire. Et on verra à ce moment là le chauffage le plus rentable.

Stop au discours des pellets plus écologique, c'est un discour simpliste qui manque d'une ****yse de font, d'ailleurs les chauffages à pellets on également besoins d'électricité. On parlera du coût des pellets dans moins de cinq ans. Je suis certains que ceux-ci auront doublé de prix.

Bonne journée,

Yves

Le tableau que j'ai mis est actualisé.

A+
Joseph

belgafroid
28/12/2007, 19h57
Ok,

Mais ce sont vos propres mesures, quels sont les conditions de mesures ? Quelle types de pompes, avec quels installations, sol chauffant, convecteur, radiateur basse température. Le K de l'habitation est de combien ? Sur combien de temps on été prise les mesures.

Sans ces données les valeurs n'ont pas vraiment de sens, sans vouloir vous choquer. C'est comme les gens qui parlent des pellets sans tenir compte des déchets, de la production, du transport, ...

Quel est la source de vos valeur svp.

Cordialement


Yves

Ben non ! peu importe, on parle de Kw thermique... que la maison soit isolée ou non un Kw thermique reste un Kw thermique.... Peu importe le type de pompe, j'ai indiqué un rendment de 350% si on a mieux tant mieux, si on a moins dommage. Cette valeur me semble être cohérente par rapport aux PAC en général, on a de meilleurs rendements en géothermie qu'en aérothermie mais il faut bien partir d'un chiffre...
De toute façon si le COP est différent il est très simple de refaire le calcul...

La source de mes valeurs c'est le prix d'achat d'un litre de mazout, d'un tonne de pellets, ou d'un Kw gaz... et mes unités sont en euro.

Je n'ai rien mesuré, j'ai comparé des prix....

A+
Joseph

belgafroid
29/12/2007, 12h58
Ce n'est pas une approche, c'est juste une comparaison du prix de l'énergie pour une même maison (idéalement bien isolée).

Tout bon professionel, doît pouvoir aller à l'encontre de ses intérêts pour privilégier ceux de son client.

Conseiller une bonne isolation est de notre devoir, même si ce n'est pas dans notre intérêt, je pense d'ailleurs que tous les participants actifs de ce forum sont tout d'abord des passionés et que les conseils qu'ils donnent sont vraiment gratuitement sincères.

Notre rôle doît tout de même s'arrêter au niveau du conseil, l'architecte peut avoir un avis différent et le client aussi, dans ce cas, même si nous sommes persuadés d'avoir raison et qu'ils regrettront plus tard de ne pas avoir mieux isolé, ce n'est pas nous qui fixons la bare. Notre rôle est de leur réaliser une installation la plus performante possible en fonction des budgets et des désirs du client.

Je suis d'avis que la plupart des installateurs travaillent dans ce sens et sont sincères, il ne faut pas dénigrer la profession.

Le technique étant peu connue, il y a pas mal de gens qui débutent sans vraiment connaître le métier, mais tt le monde doît passer par là et l'important est d'assumer ses erreurs quand on en fait.

A+
Joseph

Meuh
30/12/2007, 14h10
Je suis pas ingénieur ;) et pour l'orthographe désolé mais généralement je fais plusieurs choses en même temps donc sur les forum je ne prend pas le temps de me relire. je tape à la va vite. mais votre remarque est pertinente et je vous prie de m'en excusser. Mais à ce niveau je ne changerais pas, mon boulot avant l'orhto sur un forum.

Pour les calculs pas de prob, ils sont vérifiés à plusieurs reprises, et nos mesures se font sur le long terme donc d'ici 11 mois nous publirons nos propres chiffre. :D

Cordialement,

Yves

Mais oui OK pas de problème c'était pour rire bien sûr :D
Meuh

belgafroid
30/12/2007, 18h05
Bonjour,

Bien sur que l'on doit respecter l'avis du client ou de l'architecte et je suis d'accord aussi que les gens sur ce site sont de bonne volonté. je n'ai d'ailleur jamais sous entendu le contraire.

Il est effectivement de notre devoir de bien informer les clients, mais moi perso si je vois que la maison d'un client potentiel ne convient pas à une PAC vu son mauvais isolement et par manque de budget. Je ne vendrais pas l'installation c'est dans ce sens que je vais et que je parle. Sur ce site il y a des pros, architecte, chauffagiste, frigoriste, ... Moi je ne prendrais pas le risque de vendre une PAC si le batîment ne si prête pas, surtout au niveau isolation. Pq ? Tout simplement parce que au final le client ne sera pas content et me fera une mauvaise pub, même si je l'avais prévenu au par avant et que celui-ci ne m'écoute pas. Le fautif se sera l'installateur de la PAC. J'aime mieux et de loin perdre un client potentiel que de perde 5, 10, 15 ou 20 clients par ce que un client n'est pas content et me dénigre après.

C'est dans ce sens que m'est discours précédent vont, surtout au niveau consomation. Malheureusement dans tout les métiers il y a des gens qui vend uniquement pour ce faire du fric et peu importe le client et le résultat final, je ne dit absolument pas ca pour toi car vous avez une bonne réputation. Mais je suis déjà allé dans une maison ou un confrère avait installé une PAC avec des radiateurs classique et le calcul du chauffage était mauvais sous dimensionné. Ici ce n'est qu'un exemple parmis d'autre.

Cette personne du cout dénigre les pompes à chaleur et de ce faite les installateurs sérieux à cause d'une personne malhonnêt. Mais j'ai bp de respet pour les gens qui débute, il est vrait qu' il doivent faire leurs armes et tenir compte de leus erreurs. On en a tous faits et on en fera encore, mais là la société je ne la citerais pas, ne sont pas des débutants. Ils vendent pour vendre peu importe le résultat et c'est dommage parce que ces gens nous fons mauvaise presse, or qu' il y a bcp de gens sérieux dans la profession.

Sinon je rejoint parfaitement ton point de vue.


Cordialement,

Yves

Je suis presque d'accord avec toi sauf sur un point, plus un bâtiment a de déperditions thermiques plus il y a un intérêt à installer une PAC. Ce n'est pas pour celà qu'il ne faut pas isoler bien sûr, mais étant donné que l'énergie thermique la moins cher entre une instalation classique gaz ou mazout et une PAC est celle produite par la PAC, l'intérêt d'installer une PAC est plus important dans des maisons mal isolées que dans des maisons bien isolées.
La seule chose à prendre en considération c'est le moyen qui va permettre à la PAC de restituer ses calories avec le meilleur COP. On peut pour celà soit travailler en détente directe, soit remplacer les radiateurs par des ventilo-convecteurs...

Pour le reste on est sur la même longueur d'onde...

A+
Joseph

Meuh
31/12/2007, 10h36
Pour info, comme j'ai remarqué que les chiffres du tableau de PAC G dataient de 2006 voici un tableau réactualisé au prix du jour.


A+
Joseph

Bonjour,
Au vu de ce tableau, la PAC est de manière évidente la mieux placée et avec tous les ennuis en moins par rapport aux pellets (approvisionnement, décendrage, nettoyage, patati patat :D)
Meuh

omexa
14/01/2008, 22h35
Je pense que pour plus de clarté, il serait judicieux de chiffrer les émissions de CO par KW électrique produit comparativement aux énergies fossiles :
l'électricité belge se compose à 40% de nucléaire, le reste se partage principalement en centrales TGV et énergies vertes. La part des énergies vertes étant très faible, on va la négliger par soucis d'impartialité.
Une centrale TGV a un rendement selon mes sources, confirmées par l'article suivant :
http://webplaza.pt.lu/greenpea/news/stoptgv.htm
de 75%, selon vos sources de 40% (voir liens précédemment envoyés) par soucis d'impartialité je vais prendre en compte 40%.
Donc sur 100% d'énergie électrique nous avons :

40% non productrices de CO et les 60 autres % produisent du CO à concurence de 60% (des 60%production TGV) de plus qu'en production chaudière (vous remarquerez que je pars du fait qu'une chaudière a un rendement de 100% ce qui n'est évidement absolument pas le cas).
Résultat : Par Kw fournit, l'électricité belge dégage 36% de CO en plus qu'une chaudière.
Si on considère un COP moyen des PAC de 2 (pour ne rien exagérer) nous aurons donc
une poduction de CO de seulement 68% comparativement aux productions en chaudière.... je pense vraiment ne pas avoir exagéré et avoir largement défavorisé les chiffres... si l'on considère un COP de 3,5 les chiffres changent encore : 38% de ce que produit une chaudière.. et si l'on devient plus objectif au niveau des premiers (part énergies vertes, rendement chaudière) chiffres on arrive à moins de 20 %.

Il ne faut pas confondre rendement énergétique et rendement CO... Si le rendement énergétique est faible mais que le système produit moins de déchets pourquoi pas ? Le rendement d'un paneau photovoltaique est bien de 10%, celà ne veut pas dire qu'il produit du CO.

Concernant le pellet, ce n'est évidement pas une énergie fossile, mais l'aspect écologique est plus complexe : pour le produire et le transporter il y a de également dégagement de CO, pour rappel l'intérêt du pellet est qu'il contient très peu d'eau, sa combustion est donc plus efficace. Par contre pour retirer l'eau du bois, il a bien fallu faire qq chose... je ne connais pas suffisament la manière dont ils sont produits pour être catégorique, mais je soupçonne très fort que l'on sèche la matière dans des fours probablement au gaz.
De plus brûler du bois et des pellets n'est pas une solution envisageable à grande échelle car la production est trop faible et en plus tous les environementalistes s'accordent à dire qu'il ne faut plus brûler mais bien composter les déchets verts. (chaine du carbone / production de CO)
Que l'on remplace l'arbre n'est pas un problème, mais il ne faut que quelques heures de combustion pour libérer le carbone qu'il contient dans l'air et il faudra 50 ans à son successeur pour le refixer.

A nouveau je ne dis pas qu'une pac ne pollue pas, je dis qu'elle polue moins que les autres alternatives proposées sur le marcher.
Je suis ouvert à une autre alternative, si j'ai bien compris votre solution aujourd'hui est le pellet ? si non quelle solution appliquable à tout le monde (ou en tout cas beaucoup de monde) pensez vous être la meilleure ?

Bien à Vous
Joseph

J'ai peur qu'il y ait une petite erreur dans vos calculs. En effet un rendement de 40% ne veut pas dire 60% de CO2 en + mais bien 150%.

Ben oui, 1KW (100% CO2) qui devient 0,4 KW du au rendement de 40% (toujours 100% CO2 dégagé) * 2,5 pour revenir à 1KW = 250 % de CO2 soit 150% de + qu'en chaudière... D'ou la nécessité d'avoir un COP moyen de 2,5 mini mini...

Bien sur je ne tiens pas compte du nucléaire dans ce calcul...

Avec le nucléaire qui produit 0 CO2 ça donne : 150% CO2 (de +) x 60% (fraction non nucléaire) = 90 % de + qu'en chaudière à domicile, soit 190% au total, donc un COP de 2 "suffirait" en théorie à passer en dessous de la production d'une chaudière à mazout vu qu'on arrive alors à 190%/2 = 95%.

C'est juste docteur?

belgafroid
15/01/2008, 22h33
J'ai peur qu'il y ait une petite erreur dans vos calculs. En effet un rendement de 40% ne veut pas dire 60% de CO2 en + mais bien 150%.

Ben oui, 1KW (100% CO2) qui devient 0,4 KW du au rendement de 40% (toujours 100% CO2 dégagé) * 2,5 pour revenir à 1KW = 250 % de CO2 soit 150% de + qu'en chaudière... D'ou la nécessité d'avoir un COP moyen de 2,5 mini mini...

Bien sur je ne tiens pas compte du nucléaire dans ce calcul...

Avec le nucléaire qui produit 0 CO2 ça donne : 150% CO2 (de +) x 60% (fraction non nucléaire) = 90 % de + qu'en chaudière à domicile, soit 190% au total, donc un COP de 2 "suffirait" en théorie à passer en dessous de la production d'une chaudière à mazout vu qu'on arrive alors à 190%/2 = 95%.

C'est juste docteur?

Voici la méthode de calcul qui je pense est exacte :

Pour 100Kw gaz fournit : 40 Kw électrique
Pour 100Kw électriques 40% sont en gaz, 60% en nucléaire (sans tenir compte des renouvelables)
Donc 100KW électriques :
= 40KW électriques gaz + 60KW nucléaires
= (équivalent 100KW gaz) + 60KW nucléaires
= production co2 1OOKW gaz

Donc 1KW électrique représente 1Kw gaz en production CO2


En chaudière : pour 100Kw gaz fournis : 80Kw thermiques

En PAC : pour 100KW électriques fournis : minimum 200KW thermiques fournis

Le cop min est 0,8 !

A bientôt
Joseph

omexa
16/01/2008, 12h25
J'ai du faire une erreure, je cherche encore!

A+

energy21
07/02/2008, 00h08
Est ce que vous sauriez me dire le nombre de kwh/an/m² d'un systeme pac? ou la consommation moyenne du compresseur ?
C'est pour savoir s' il serait possible de combiner une éolienne(+back up) a un système pac.
Merci

www.energy21.be

belgafroid
16/02/2008, 15h01
Est ce que vous sauriez me dire le nombre de kwh/an/m² d'un systeme pac? ou la consommation moyenne du compresseur ?
C'est pour savoir s' il serait possible de combiner une éolienne(+back up) a un système pac.
Merci

www.energy21.be

celà dépend des déperditions du bâtiment...

feltrachino
18/02/2008, 21h18
Bonjour, je souhaite installer une pompe a chaleur air/eau en remplacement d'un chauffage fioul et on me propose d'installer une PAC en complement de mon chauffage fioul car on me dit que les PAC ne fonctionne plus a partir de -7 degré et que dans ce cas la chaudiere fioul prendrait le relai.

On m'a proposer également une PAC mitsubishi electric qui fonctionne jusqu'a -20 degré, 1 kw consommé=4.17 kw restitués, mais a -15 par exemple combien de kw sont restitués pour 1 kw consommé? Je ne le sait pas....

Ma maison a 5 ans comme ma chaudiere fioul

Qu'en pensez vous?

bemco
12/03/2008, 08h39
ce que je sais c est q'une maison moyenne avec une pac geothermique consomme en moyenne 10.000 bef a 20.000 bef par ans et 30.000 si c est mal fait (d electricité)
a 32000 bef les 1000 mitres de mazout
on reflechis

am

jost.thierry
12/03/2008, 13h48
ce que je sais c est q'une maison moyenne avec une pac geothermique consomme en moyenne 10.000 bef a 20.000 bef par ans et 30.000 si c est mal fait (d electricité)
a 32000 bef les 1000 mitres de mazout
on reflechis

am

c'est quoi des bef, je connais que les euros

jost.thierry
12/03/2008, 13h51
Bonjour, je souhaite installer une pompe a chaleur air/eau en remplacement d'un chauffage fioul et on me propose d'installer une PAC en complement de mon chauffage fioul car on me dit que les PAC ne fonctionne plus a partir de -7 degré et que dans ce cas la chaudiere fioul prendrait le relai.

On m'a proposer également une PAC mitsubishi electric qui fonctionne jusqu'a -20 degré, 1 kw consommé=4.17 kw restitués, mais a -15 par exemple combien de kw sont restitués pour 1 kw consommé? Je ne le sait pas....

Ma maison a 5 ans comme ma chaudiere fioul

Qu'en pensez vous?

Si ta chaudière est toujours bonne, pourquoi la remplacer. Il suffit de la mettre en cascade avec le mazout. C'est un bon compromis

belgafroid
13/03/2008, 20h56
J'ai eu aujourd'hui des infos sur une PAC qui serait commercialisée fin de cette année, prévue pour remplacement de chaudières, COP paraît il de plus de 4 et t° d'eau jusqu'à 70°c....:eek:

Wait and see....

La mariée me semble peut être un peu trop belle...

A+
Joseph

Dédée
15/06/2008, 10h10
Bonjour Joseph,

De plus en plus de gens s'interrogent sur le remplacement du chauffage à mazout par une PAC en rénovation avec maintien des radiateurs existants.
Vous avez évoqué une PAC qui serait commercialisée fin d'année: température jusqu'à 70° & COP de + de 4.
Pourrions-nous en savoir un peu plus ...
- PAC air/eau ?
- Aussi pour ECS ?
- Le délai de fin d'année est-il toujours d'actualité ?
=> Enfin une solution efficace en rénovation ???

Merci.

belgafroid
15/06/2008, 10h31
Bonjour Joseph,

De plus en plus de gens s'interrogent sur le remplacement du chauffage à mazout par une PAC en rénovation avec maintien des radiateurs existants.
Vous avez évoqué une PAC qui serait commercialisée fin d'année: température jusqu'à 70° & COP de + de 4.
Pourrions-nous en savoir un peu plus ...
- PAC air/eau ?
- Aussi pour ECS ?
- Le délai de fin d'année est-il toujours d'actualité ?
=> Enfin une solution efficace en rénovation ???

Merci.

J'attends des infos, une modèle de PAC CO2 est sorti chez Sanyo, mais je ne connais pas encore les performances...

La machine dont je parlais n'est quand à elle pas encore sortie, mais je dois aller visiter l'usine en septembre... Encore un peu de patience...

A+
Joseph

Dédée
15/06/2008, 12h48
Merci pour votre réponse.
Ces évolutions sont vraiment très intéressantes.

Bonne journée.