Comparatif produits : la vaisselle à la main

Type de publication:

Comparatifs produits

Thématiques : 

Mots-clés : 

Ultra concentré, doux pour les mains, antibactérien, fraîcheur pamplemousse, superpuissant… Autant de superlatifs utilisés pour les détergents pour vaisselle, qui cachent parfois des formulations peu recommandables pour la santé et l’environnement. Petit aperçu du pire et du meilleur en matière de plonge.

À éviter

Carton rouge pour la vaisselle faite à l’eau courante avec un produit « classique » surdosé et sans gants ! En plus des tensioactifs (qui dissolvent les graisses), le plus souvent d’origine pétrochimique, le liquide vaisselle contient des conservateurs, colorants, parfums de synthèse. Autant de composants à l’origine de réponses allergiques et d’impacts nocifs sur l’environnement. Évitez absolument les liquides vaisselle qui annoncent une action antibactérienne.

Second choix

On trouve aisément dans les rayons des liquides vaisselle écologiques porteurs d’un écolabel. Composés de tensioactifs d’origine végétale, ils privilégient des conservateurs plus biodégradables, des parfums et colorants naturels. Ils sont moins polluants pour autant qu’ils soient bien dosés. Surdoser ne rend pas le nettoyage plus efficace mais coûte plus cher en produit, en eau de rinçage et augmente les risques de réponses cutanées (allergies, crevasses, dessèchements). Enfin, remplir son évier plutôt que laver à l’eau courante économise pas mal d’eau (environ 15 litres contre 50, voire plus).

À privilégier

Certains fabricants vont plus loin avec des formulations simples, à base végétale, sans colorants, sans parfums… On trouve aussi des produits concentrés dans des emballages rechargeables. Enfin, il est possible de confectionner son propre détergent écologique, par exemple à partir de bicarbonate de soude, de savon noir et d’eau.

Plus d’info :

  • Informations et recettes auprès du service-conseil d’écoconso : 081 730 730 ou info@ecoconso.be

Voir aussi