L'objet inutile du mois : la bougie que même le chat il peut jouer avec

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Vous devez vous demander : « mais qu’est-ce qu’ils ont contre les piles chez écoconso ? ». Vu le nombre d’objets à piles qui sont décriés dans cette rubrique, leur chef a dû en manger une étant petit et il en garde un très mauvais souvenir.
Eh bien même pas (encore que, il faudrait que je pense à lui demander).
Non, c’est juste que l’on ne voit pas l’intérêt de multiplier à l’infini ces (futurs) petits déchets chimiques, qu’ils soient recyclés ou non, d’ailleurs.
Donc, ce mois-ci, dans votre chronique de l’inutile avec une pointe de mauvaise foi (y’a pas de raison) : les bougies à pile.
A ce stade de l’exposé, vous êtes en droit de vous demander quelle peut bien être la valeur ajoutée d’une pile pour une bougie ?

Servirait-elle :

  • à alerter les pompiers en cas de fuite de cire trop chaude ou de renversement soudain sur des aiguilles de sapin innocent (grâce au micro GSM intégré évidemment) ?
  • à alimenter un lecteur de mp3 intégré qui ânonnerait l’Ave Maria jusqu’au suicide auditif des oreilles des malheureux invités ?
  • à faire peur au chat en émettant un aboiement guttural de berger allemand gothique et fan de Rammstein quand il s’approche trop près de la flamme, au risque de se faire tisonner la moustache ?
  • à alimenter l’excellente rubrique « l’objet inutile du mois » de la non moins excellente newsletter qui l’héberge ? (ah oui, ça oui :-p).
  • à sonner les 12 coups de minuit pour être sûr que personne n’oublie que c’est l’heure des cadeaux ? (parce qu’évidemment, bande d’éco-consommateurs fans de cadeaux dématérialisés que vous êtes, si on ne vous rappelle pas qu’il y a des boîtes sous le sapin, vous êtes fichus d’oublier)

Eh bien non, rien de tout ça.

(vous : ooooooooh)

La pile de cette bougie à pile sert à…
.

.

.
(suspense insoutenable)
.
.
.
.
.
.

… allumer la bougie.

(vous : waaaaaaaaaaaah)

Comment ça « waaaaaaaaaaaah » ? Je vous parle d’une bougie sans cire, sans mèche, sans flamme, mais avec piles. Et dont la seule chaleur, la seule âme, le seul charme passe par une LED dont le boulot est de recréer la flamme. Et ça marche à piles, donc. (oui oui, je me répète, ça doit être un problème... de pile)

Bref.

Jim Morrisson* doit se retourner dans sa tombe, au Père Lachaise. Lui qui a milité pendant tant d’années pour allumer le feu !

Ah Jim, quelle drôle d’époque, parfois.


* ça marche aussi avec Johnny Hallyday, si vous préférez. Enfin, sans la tombe alors.

--

Vous aimez cette rubrique ?
Votre chemin a croisé celui d’un objet inutile ?
Partagez vos découvertes sur agenda@ecoconso.be !

Voir aussi