L'objet inutile du mois : la pint' en pout'

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Aaaaaaah mes amis, vous qui avez randonné tout l'été sous des chaleurs accablantes et un soleil de plomb, n'avez-vous pas, dans ces moments de détente sportive difficiles, pensé, que dis-je, rêvé, bavé à l'idée de déguster une bonne bière bien fraîche ?

Certes, une infirmière me disait, pas plus tard qu'hier, que la bière (l'alcool) déshydrate.

Mais quand on est là, au sommet ou presque, à la pointe de l'effort, terrassé par les courbatures et sec comme la limace qui n'a pas vu venir l'éclaircie alors qu'elle traversait la E411, eh bien oui, on pense à une bonne bière bien fraîche.

Évidemment, en bon randonneur, vous êtes parti léger. Vous savez que les kilos superflus le sont encore plus quand on doit se les trimballer sur le dos des heures durant. Vous êtes donc parti sans votre cannette de Jup' (et vous ne savez pas pourquoi).

Eh bien, amis de la randonnée sous le cagnard, une entreprise nord-américaine, spécialisée dans les boissons à emporter quand on se balade, a pensé à vous ! Et elle a inventé la bière en poudre.

Sisi, vous avez bien lu : la bière en poudre.

Et qu'est-ce donc me demanderez-vous, éberlués par tant de génie plein d'initiative ? De la bière en poudre. En réalité la communication autour de cette nouveauté est assez restreinte en-dehors de ce que la vidéo de présentation du produit veut bien nous dire. La RTBF, qui s'est fendue d'un petit reportage en plein mois d'août à ce sujet, n'a malheureusement pas pu goûter la chose.

Exit donc plus d'informations sur le procédé en lui-même. Tout ce que l'on sait, c'est que pour obtenir une bière « comparable à un bière de micro-brasserie », il faut mélanger le machin à de l'eau (pas en poudre sinon ça ne marche pas), avant de gazéifier le tout à l'aide d'une sorte de suppositoire à insérer dans la bouteille spécifique au produit. Le fabricant affirme que le système développé permet une fermentation pour ainsi dire sans eau, permettant de développer cette sorte d'extrait de bière (je me disais bien que de l'alcool en poudre, ça j'avais jamais vu).

Bref, histoire de randonner léger, outre l'eau nécessaire à la confection de la bière, vous devez vous coltiner une bouteille spéciale et un petit kit de gazéification. A mon avis c'est plus lourd qu'une bière normale.

Ou alors vous sniffez la poudre.

Mais ça ferait mauvais genre.

(Remarquez, on boit parfois du Coke, alors, hein.)

Voir aussi