L'objet inutile du mois : le sablier à écran plat

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Amis de l'ACEISDSC (Association Contre l'Emprisonnement Intolérable du Sable Dans des Sabliers de Cuisine) et vendeurs de piles de tous les pays, réjouissez-vous !

Vous aviez raison et vous avez été entendus.

D'une part, enfermer du sable dans un entonnoir en verre est effectivement intolérable. Imaginez sa vie: sans échappatoire possible avec, comme seule perspective, l'autre côté de l'entonnoir, condamné à tomber, encore et encore. Une vie faite de hauts et de bas incessants, tel un Sisyphe des temps modernes. Une vie où les grains de sable sont votre unique compagnie. Une vie recluse, sous les regards impatients et affamés de sombres humains sadiques qui poussent parfois le vice jusqu'à vous taper dessus pour que ça aille plus vite.

D'autre part, un monde où les piles ne prolifèrent pas, quelle horreur ! Obligés d'utiliser des moyens mécaniques d'un autre âge nous fatigant muscles et esprit. Empêchés d'aller tous les mois déposer notre lot de piles usagées. Privés de la dépense continuelle de sous pour faire fonctionner les merveilles inutiles à piles qu'on nous propose de plus en plus. Vous n'y pensez pas!

Heureusement, les IOI (Ingénieurs en Objets Inutiles) ont pensé à vous en inventant ce merveilleux sablier électronique ! C'est comme un sablier normal sauf qu'il faut des piles en plus. C'est l'amélioration: il faut acheter des piles. Avec, luxe suprême, un écran LCD qui affiche des grains de sables qui s'écoulent... C'est vrai quoi, on peut être à la pointe de la technologie et avoir un peu d'esprit vintage.

Bon d'accord, contrairement au "bête" sablier, la durée est réglable et il peut afficher l'heure.

Mais cela vaut-il la peine de consommer des piles pour ça ?

A 18 € la cornichonnerie, on se pose la question !

Notre conclusion qui n'engage que nous : compter le temps qui passe n'est pas un problème vu la quantité d'objets électroniques en tous genres qui nous entourent et qui le permettent déjà, pas besoin de dépenser de l'argent et des matières premières pour cet ajout inestimable à la culture mondiale !

Voir aussi