L'objet inutile du mois : le wafwaf à roulettes

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Comment dites-vous ? Le titre de cette rubrique est décidément tombé bien bas ? Et demain on vous remplace « édito » par « la bafouille du chef »? Chef adoré, chers lecteurs, rassurez-vous, nous n’en ferons rien.

Mais là, je dois bien avouer que « le wafwaf à roulettes » c’est la première chose que m’est venue à l’esprit quand j’ai pris mon clavier pour vous écrire ces quelques lignes à propos de l’objet inutile du mois.

Et quel objet étrange avons-nous ce mois-ci dans notre escarcelle de l’inutile, notre panier de l’absurde, notre cabas de l’inimaginable ?

Le buggy pour chien.

Là je peux presque vous voir vous exclamer : « le quoi ??? ».

Le buggy pour chien. Parfaitement.

Il n’y a rien à expliquer : vous prenez un buggy normal – style poussette pour enfants – et vous y mettez un chien. Le concept est facile à appréhender.

Ce qui me chatouille un peu l’entendement, c’est l’utilité de la chose.

Parce que, vous me direz si je me trompe mais, dans mon souvenir en tout cas, les chiens, ça a des pattes. Quatre, même (grand luxe, même si ça fait bien rire les araignées).

Donc - j’essaie de poursuivre ma réflexion avec une certaine logique - ils peuvent les utiliser pour gambader joyeusement aux côtés de leur maître adoré.

Pourquoi donc un buggy pour chiens ? Si je comprends bien le concept quand on parle de petits humains, j’ai un peu plus de mal avec nos amis à poils. J’avoue : je n’ai pas de compagnon canin. Mais j’ai rarement vu ceux que je connais se plaindre de devoir marcher. En général, ça aime gambader un chien. Même quand il pleut. Certains poussant même le vice jusqu’à préférer quand il pleut, sautant de flaque en flaque, au grand dam de leur maître non étanche (et de son intérieur non imperméable…). A propos de pluie, que les toutous aux papattes sensibles et au pelage qui frise se rassurent, ledit buggy est muni d’une capote ! (manuelle hein, faut pas exagérer non plus).

Bon, d’accord, on pourrait dire que c’est utile pour promener un chien dont les appendices locomoteurs seraient devenus trop faibles à cause de l’âge ou de la maladie. Mais pourquoi dans un buggy au lieu d’un chariot adapté ? C’est plus fashion, certes, mais nettement moins pratique à l’heure de lever la patte pour un besoin toujours pressant...

Ou alors, dernière possibilité, il existe un club très sélect réservé aux conducteurs de bolides pour chiens qui organise des cyno-courses en buggy, avec slalom entre les crottes... Rien n’est impossible.

Avis aux personnes désireuses d’acheter le machin : ça se vend dans une grande chaîne de supermarché de trucs pour animaux. Je n’en dis pas plus, on n’est pas là pour faire de la pub non plus !

Voir aussi