Mon frigo de classe N, est-il vorace en énergie?

Type de publication:

Questions fréquentes

Thématiques : 

Mots-clés : 

Nous connaissons bien les classes énergétiques qui vont de A+++ (appareils les plus économes) à D (appareils les plus gourmands). Mais à quoi correspond la classe N? A la classe climatique! Celle-ci donne la plage de températures ambiantes qui correspondent au fonctionnement optimal d'un frigo ou d'un congélateur .

Les classes climatiques
SN (tempérée élargie): de +10°C à + 32°C
N (tempérée): de +16°C à + 32°C
ST (subtropicale): de +18°C à + 38°C
T (tropicale): de +18°C à + 43°C

Un appareil de froid n'aime pas avoir trop chaud : la température ambiante est élevée, plus l'appareil va consommer de l'énergie. Au-delà de la température maximale, le compresseur fonctionne en continu, sans nécessairement arriver à maintenir une température adéquate.

Conséquences: une consommation électrique vertigineuse, un compresseur qui va rapidement rendre l'âme et un risque de température trop élevée dans l'appareil, ce qui nuit à la conservation des aliments.

Mais attention, si l'appareil est dans un local trop froid, il peut paradoxalement faire trop chaud... à l'intérieur! Le contenu d'un frigo ou d'un congélateur se réchauffe toujours lentement dès que le compresseur s'arrête. Quand la température à l'intérieur de l'appareil dépasse une limite maximale, le compresseur s'enclenche et le contenu est refroidi à nouveau. Quand tout va bien, la durée de réchauffement est plus ou moins égale à la durée de refroidissement.

Si l'appareil se trouve dans un environnement trop froid, le contenu se réchauffe plus lentement, l'appareil "perd moins de froid". Le compresseur reste plus longtemps à l'arrêt. Par contre, la durée de refroidissement reste la même. Conséquence: la température moyenne à l'intérieur va augmenter puisque les périodes de réchauffement sont plus longues que les périodes de refroidissement. En d'autres termes, les aliments restent à une température trop élevée pendant une plus longue période!

Il y a moyen de compenser dans une certaine mesure en réglant l'appareil (en le mettant plus fort). Néanmoins, si l'appareil n'a pas la bonne classe climatique, la température de conservation correcte des aliments ne peut pas être garantie. En plus, l'appareil va souffrir du froid extérieur (le lubrifiant du compresseur s'épaissit) et on n'est pas à l'abri de pannes.

Attention: les appareils N ont une limite inférieure de 16°C, ce que l'on n'atteint pas toujours dans une cave ou un autre local non chauffé. Vigilance...

Voir aussi