Transformer son vélo en vélo d'appartement ?

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Personnellement je n’ai jamais vraiment saisi l’intérêt du vélo d’appartement. Transformer un moyen de déplacement séculaire en un appareil immobile m’a toujours paru pour le moins bizarre. Quitte à suer, autant en profiter pour aller faire ses courses ou profiter du paysage en prenant l’air. D’ailleurs, tous les « vélos » de ce genre que j’ai pu voir se sont retrouvés, plus ou moins rapidement, ensevelis sous des piles de vêtements (c’est pratique, on peut accrocher plein de trucs sur le guidon) ou, pour les moins chanceux, dans une cave avec pour seule perspective de servir de toile de fond pour araignées en manque d’accroches.

Dès lors, pourquoi ne pas tenter d’utiliser un vélo normal à l’intérieur ? C’est qu’il existe, sur le marché, des systèmes permettant de surélever un vélo traditionnel pour le transformer en vélo d’appartement. Vous avez même la possibilité d’adapter le degré de résistance, comme sur les « vrais ». Ça s’appelle un « home trainer », l’idée à la base étant visiblement de permettre aux cyclistes solubles dans l’eau ou dans le froid de s’entraîner à l’intérieur.
Avantage indéniable : si on a déjà un vélo, le système est moins cher que la plupart des vélos d’appartement classiques tout en permettant d’utiliser le même vélo pour vous déplacer.

Vous ne vous entraînerez toujours pas en allant chercher les couques du dimanche matin, mais bon.

Et non, vous n’avez pas le droit d’utiliser votre vélo électrique comme vélo d’appartement ! ;-)

J’ironise, j’ironise mais peut-être que cet hiver on essaiera de nous vendre des systèmes pour utiliser son vélo comme générateur pendant les longues soirées de black-out (pardon, de délestage). Des bricoleurs ont d’ailleurs déjà conçu des lessiveuses cyclo-alimentées. Un prototype commercial est même dans les cartons. Il viendrait s’ajouter aux nombreuses autres « trouvailles » qui entourent les bicyclettes. Eh oui, c’est que l’on peut déjà se procurer des bouchons de valves avec des formes amusantes (on craque pour le dé doré !) des loupiottes pour à peu près chaque partie du vélo (utile pour la sécurité mais gare à l’excès, façon sapin de Noël), des supports à cannette (existe aussi pour les bouteilles de vin !) et même un faux pot d’échappement afin de rendre votre vélo aussi bruyant qu’une mobylette (inclus : 3 cartes avec des sons différents, pour varier les plaisirs).

Bref, le vélo, c’est une vraie bonne idée. Et certaines inventions pour l’améliorer aussi. Mais attention à rester avant tout un éco-consommateur averti en vous demandant ce qui est vraiment utile pour vous !

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voir aussi