Comment fabriquer une éponge tawashi ? [DIY]

Fabriquer un tawashi, éponge zéro déchet
Fabriquer un tawashi, éponge zéro déchet

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Le tawashi est une éponge zéro déchet qu'on fabrique avec du tissu de récup. On s'en sert pour faire la vaisselle, laver la table, décrasser la voiture…

Les éponges ont un impact écologique assez lourd, en particulier celles à base de résine synthétique.

Alors, pourquoi ne pas opter pour une éponge maison en tissu de récup’ ? Facile à réaliser et zéro déchet, le tawashi est une éponge japonaise à fabriquer maison. En plus, elle est économique : en évitant l'achat d'éponges neuves, on économise environ 12 € par an.

Il existe plusieurs techniques pour réaliser un tawashi.
 

Sommaire :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
 

Méthode avec un métier à tisser

Temps de fabrication

Construire le cadre (métier à tisser) prend le plus de temps, environ 10 minutes. Mais on ne doit le fabriquer qu'une fois. Après, on réutilise le même pour tisser chaque éponge.

Tisser l'éponge en elle-même prend environ 5 minutes.

Matériel

Pour le métier à tisser :

  • une planche en bois
    On la choisit lisse et plate. Elle doit pouvoir contenir un carré d'environ 20 cm de côté.

  • un crayon

  • une équerre

  • 28 clous
    L'idéal est d'utiliser des clous à tête plate pour faciliter le montage du tawashi.

  • un marteau

Pour le tawashi :

  • du tissu de récup' en forme de tube
    Peuvent convenir : un legging, une manche de pull non évasée, un collant épais (type hiver), des chaussettes... L'idéal est un tissu légèrement élastique, d'environ 8 cm de largeur à plat (comme si on mesurait la largeur d'une chaussette posée bien à plat sur une table). Le tissu doit être assez long pour pouvoir y découper 14 petits bandeaux de 2 à 3 cm de large.
    On peut être créatif et couper des tissus différents pour réaliser des tawashi en damier, multicolores...

  • une paire de ciseaux

Fabrication

Voir comment procéder dans notre vidéo :

 

 

 

L'explication en détails :

Construire le métier à tisser :

  • À l'aide du crayon et de l'équerre, tracer un carré de 16 cm de côté sur la planche. Marquer un petit trait au crayon tous les 2 cm sur tout le contour du carré ;

  • Clouer un clou sur chaque petit trait de crayon, sauf aux 4 coins du carré. On obtient donc 7 clous sur chaque côté, espacés de 2 cm.

Préparer le tissu :

  • Poser le tube de tissu bien à plat et découper 14 bandes de 2 à 3 cm de côté.

Tisser le tawashi :

  • Poser le métier à tisser devant soi ;

  • Repérer le premier couple de clou horizontal, c'est-à-dire le premier clou du côté gauche et, en face, le premier clou du côté droit. Accrocher un bandeau de tissu entre ces deux clous ;

  • Faire de même avec 6 autres bandeaux de façon à obtenir 7 lignes horizontales ;

  • Tisser les bandeaux verticaux sur les horizontaux : accrocher l'extrémité d'un bandeau au premier clou du bas du carré, le faire passer au-dessous du 1er bandeau horizontal, puis au-dessus du 2e, au-dessous du 3e... jusqu'à l'accrocher au premier clou du côté opposé.

  • Pour les autres bandeaux, alterner le tissage : le 2e bandeau vertical passe d'abord au-dessus du 1er bandeau horizontal, puis au-dessous du 2e... Pour le 3e bandeau vertical, on utilise le même schéma que pour le 1er bandeau, en le faisant d'abord passer par dessous.

  • Quand tous les bandeaux sont accrochés, réaliser le pourtour du tawashi : détacher du clou (sans lâcher) la boucle de l'extrémité d'un bandeau situé sur le bord d'un côté. Faire passer l'extrémité du 2e bandeau (son voisin) dans la boucle du 1er bandeau. Lâcher la 1e boucle. Faire ensuite passer la boucle du 3e bandeau dans celle du 2e. Et ainsi de suite jusqu'à faire le tour du tawashi et ne garder d'une boucle finale qui servira du support pour pendre son éponge.

Variante avec une pelote de tissu

Aucun tissu en tube n'est utilisable ? On peut réaliser un tawashi avec une pelote de tissu, de type bobine de trapilho.

Pour la fabriquer en tissu de récup, on utilise un t-shirt, un pantalon de coton ou un autre tissu souple, si possible sans couture :

  • placer le vêtement bien à plat ;

  • découper les ourlets, manches, cols... pour ne garder qu'un tube géant ;

  • découper des bandes de 2 à 3 cm de large en s'arrêtant à 3 cm du bord extérieur ;

  • ouvrir le tissu et découper les jointures en diagonale de façon à obtenir un long cordon.

Fabriquer un tawashi, méthode tissage avec une pelote de tissuFabriquer un tawashi, méthode tissage avec une pelote de tissu

Photos : découpe du vêtement à plat puis en diagonale

Pour le tissage du tawashi :

  • nouer l'extrémité du tissu au premier clou du côté gauche sur le métier à tisser ;

  • faire serpenter le tissu en contournant les clous des côtés gauche et droit de façon à obtenir les bandes horizontales ;

  • faire de même pour créer des bandes verticales mais en passant dessus puis dessous les bandes horizontales. Alterner les bandes paires et impaires comme dans la méthode avec les bandeaux de tissu ;

  • quand la dernière bande est tissée, dénouer le tissu du premier clou et attacher solidement les deux extrémités de tissu ensemble ;

  • réaliser le contour du tawashi comme précédemment, en terminant par les extrémités de tissu nouées.

Tisser un tawashi avec une pelote de tissuTisser un tawashi avec une pelote de tissu

Photos : tissage du tawashi
 

Méthode au crochet ou au tricot

On peut aussi réaliser un tawashi au crochet ou au tricot.

Pour le crochet, on utilise alors une pelote de fil de récup' comme expliqué plus haut, mais avec une bande de tissu plus étroite, d'environ 1 cm de largeur.

Pour le tricot, on peut tenter la pelote de fil ou utiliser un reste de pelote du commerce.

Matériel

  • un pelote de tissu

  • une paire de ciseaux

  • un crochet large ou des aiguilles à tricoter

Fabrication

Quand on est peu familier de la méthode, le plus simple est de suivre un tuto. Il en existe plusieurs sur le net pour fabriquer des tawashi carrés, en spirale... :

Un tawashi au crochet  Un tawashi au crochet

Tawashi  Tawashi

Photos :
EclatDuSoleil [CC BY-NC-SA]  /  normanack [CC BY]
Kazen [CC BY-NC-SA]  /  chiecrochets [CC BY-NC-ND]

 

Conseils d'utilisation et d'entretien

Le tawashi s'utilise comme une éponge classique pour faire la vaisselle ou nettoyer toute autre surface. De l’eau claire, un peu de savon si besoin et c’est parti !

On veille à bien faire sécher son tawashi entre chaque utilisation. On peut faciliter le séchage en l’accrochant par la boucle au robinet, à un crochet...

Des saletés dans son tawashi ?

Pour éviter que des saletés se coincent dans l’éponge, plusieurs petits conseils :

  • Pour nettoyer les surfaces très sales (plat à lasagne, chaussures de rando…), on évite d’utiliser des tissus qui pourraient accrocher les crasses, comme de la laine ou des chaussettes à motifs dont la face intérieure présente des fils lâches.

  • On tisse soigneusement le tawashi, ni trop lâche (pour éviter que les saletés rentrent dans les mailles), ni trop serré (pour qu’il sèche facilement). On veille aussi à ne pas faire de nœuds dans les fils au moment du tissage.

  • On entretient son tawashi régulièrement. Comme pour une éponge classique :

    • on lui fait prendre un bain de vinaigre de temps en temps pour le désinfecter en douceur ;

    • on lave l’éponge en machine dès que nécessaire pour maximiser son utilisation. Selon l’utilisation, dans le lave-vaisselle ou la machine à lessiver (à 60°C) pour bien décrasser le tawashi.


 

Voir aussi