Concours de sapins de Noël créatifs

Concours d'arbres de Noël créatifs
Concours d'arbres de Noël créatifs

Réalisez votre arbre de Noël créatif comme alternative au traditionnel sapin naturel ou articifiel. Vous remporterez peut-être le concours de Terre-en-vue.

Mon beau sapiiiin… Roi des forêêêêêêêêts… Oui mais voilà, le joli symbole des fêtes de fin d’année n’est pas toujours très « vert ». Entre la monoculture intensive d'un côté et la production de plastique de l'autre, c'est un coup dur pour l'environnement.

Pourquoi ne pas opter pour un arbre de Noël plus créatif. Fabriqué à partir de matériaux de récup, bricolé maison, imaginé par un assemblage de formes, figuré par une simple guirlande... Les possibilités sont variées. Le sapin DIY « Do it yourself » est d'ailleurs très tendance.

> Lire aussi Quel sapin de Noël écologique choisir ?

Modalités du concours

Envie de vous lancer dans l'aventure ? Terre-en-vue, avec le soutien de plusieurs associations dont écoconso, organise son traditionnel concours de création d'arbres de Noël.

Fabriquez votre sapin de Noël créatif. Le top c’est un sapin fait maison à base de matériaux de récup.

Et envoyez les photos de votre arbre avant le 22 décembre à l’association Terre-en-vuesapins@terre-en-vue.be. Vous remporterez peut-être un week-end à la ferme ou un panier de produits gourmands.

Après le sapin, pensez aux autres décorations de Noël dans la maison qu’on peut aussi créer soi-même, avec les enfants.

> Lire Le plaisir d'un Noël fait maison

Pourquoi un sapin de Noël alternatif ?

La culture de sapin peut comporter des aspects néfastes pour l’environnement et la santé :

  • Des milliers d’hectares de terres à vocation nourricière sont consacrés à la monoculture de sapins de Noël en Ardenne et en Famenne : près de 5 000 ha en 2015 et cette superficie ne cesse de s’étendre.[1]
  • Les prix proposés par les sociétés de production de sapins de Noël pour acquérir les terres découragent les jeunes agricul­teurs porteurs de projets agricoles durables.
  • Ce sont des prairies souvent qui sont converties en monocultures de sapins, avec at­teinte importante à la biodiversité.
  • La culture inten­sive recourt à des pesticides et fertilisants pour as­surer une croissance rapide des sa­pins, avec risque de pollution des ri­vières et des nappes phréatiques.
  • Les sols se dégradent vite surtout lorsque les sapins sont vendus en mottes ou en pots, avec risque de ruissellement et d’érosion.

Autant de raisons de réaliser soi-même un arbre de Noël à base de matériaux de récup’


Plus d'infos

 

Mots-clés :