Conseils pour faire l’entretien de la chaudière et ramoner la cheminée

Faire l'entretien de sa chaudière pour la sécurité et pour consommer moins
Faire l'entretien de sa chaudière pour la sécurité et pour consommer moins

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Jonas Moerman

Pour des raisons de sécurité et d’efficacité, il faut faire entretenir sa chaudière et ramoner sa cheminée régulièrement.

Bien entretenir sa chaudière

Un entretien régulier de la chaudière permet de diminuer la consommation de 5%, d’allonger sa durée de vie et d’assurer la sécurité de la maison.

Faire entretenir sa chaudière par un professionnel est une obligation légale. En tout cas pour celles de plus de 20 kW, soit la plupart des chaudières domestiques. On est donc quasi tous concernés.

À quelle fréquence entretenir sa chaudière ?

La fréquence dépend du type de chaudière :

  • tous les ans pour les chaudières au mazout, aux pellets et au bois ;
  • tous les 3 ans pour les chaudières au gaz en Wallonie et Bruxelles (tous les 2 ans en Flandre).

Comment faire un bon entretien de sa chaudière ?

L’entretien doit être effectué par un professionnel qui remettra une attestation à l’issue de son intervention. La compagnie d’assurance peut demander cette attestation en cas d’incendie.

L’entretien de la chaudière comprend quatre étapes : le ramonage de la cheminée, le nettoyage de la chaudière, son contrôle et son réglage.

Le chauffagiste s’assure de la qualité de la combustion dans la chaudière. Il mesure la température des fumées, le taux en CO2 et d'oxygène dans les fumées, l’absence de monoxyde de carbone…

Si on est dans une zone concernée par le passage du gaz pauvre au gaz riche, on profite de l’entretien de la chaudière pour faire vérifier et régler ses appareils.
 

Ramoner la cheminée : une question de sécurité

Même si on n’a pas de chaudière, il faut ramoner la cheminée au moins une fois par an. Des dépôts de suie encrassent les conduits et détériorent le tirage. Ils peuvent provoquer de dangereux feux de cheminées, qui représentent un tiers des incendies domestiques. Toute personne qui se chauffe au bois, au charbon ou au mazout dans un poêle, un feu ouvert ou par le chauffage central peut en effet être confrontée à un feu de cheminée.[1]

On peut théoriquement procéder au ramonage soi-même mais seul le certificat d'un professionnel sera considéré comme valide en cas de problème, comme l'indique la Fédération des Ramoneurs de Belgique.
 

Plus d’info

- - - - - - - - - - - - - - -

[1] Conseils de prévention aux feux de cheminée sur besafe.be.

 

Voir aussi