La rouleuse à tabac électrique

La rouleuse à cigarettes électrique
La rouleuse à cigarettes électrique

Type de publication:

Coin satirique

Petites précautions oratoires. Tout d'abord, je vous le concède, la formulation ci-dessus est ambiguë. On pourrait croire, avec un brin de mauvaise volonté, que la machine en question roule du tabac électrique, un type de tabac très rare, qui ne pousse que sous les lignes à haute tension. N'accusez pas le rédacteur de cette petite chronique, je ne fais que reprendre la dénomination exacte du vendeur de l'engin. Je tiens également à préciser que nous ne sommes pas ici en présence d'une rouleuse à cigarettes électriques (électroniques), ce qui, vous en conviendrez, est une idée encore moins utile, mais bien d'une rouleuse électrique à cigarettes.

Ouf, l'objectif de l'engin étant éclairci, passons à son utilité supposée.

Qu'est-ce donc que la rouleuse électrique à cigarettes ?

Une machine qui, si elle a le bon goût de ne pas utiliser de piles – mais bien le secteur « normal » donc -, roule vos cigarettes, comme le ferait à la main un bon rouleur sachant rouler, ou un rouleur sachant moins bien rouler mais utilisant une machine manuelle.

Car la cigarette est rebelle et méfiante, elle n'est pas née de la dernière pluie – ce qui est normal pour une allumée – et ne se laisse pas rouler si facilement ! Il faut l'endormir, lui parler et la convaincre du bien fondé de se faire rouler. Mais la convaincre n'est pas le dernier des écueils ! En effet, combien n'avons-nous pas recensé, cette année encore, d'accidents de roulage ? Beaucoup. Surtout si vous roulez en roulant.

Enfin, trêves de roulement, au final, et après consultation d'expertes-fumeuses, notre conclusion est sans appel : cette machine ne fait que rendre le tabac plus nocif. Car non seulement elle vous aide à rouler, mais en plus elle consomme du courant pour ce faire. Certes on zappe toute une série de déchets d'emballages en achetant « en vrac » pour fabriquer soi-même sa clope, mais la fabrication de la machine n'est certainement pas sans impact.D'autant que les quelques commentaires glanés de-ci de-là nous montrent que la solidité et la fiabilité de ce genre d'engin n'est pas optimale.

Encore un machin qui va prendre la poussière, quelque part au garage ou à la cave.

Si encore elle était bien roulée*, je ne dis pas, mais franchement, le design très utilitaire ne donne pas envie de l'utiliser comme presse-papiers.

Et vous, vous en pensez quoi ?

* vous me pardonnerez – j'espère - cette remarque sexiste, mais le jeu de mot était trop tentant ;-)

Voir aussi