La télé qui t’affiche ton mur (parce qu’il le vaut bien)

Une télé qui affiche le mur ?
Une télé qui affiche le mur ?

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

La télé, on aime la regarder, mais on préfère ne pas la voir. Solution : la télé qui affiche le morceau de mur pour se fondre dans le décor.

Il est fini le temps des rires et des chants où la télé trônait sur une table, avec son petit napperon, bien en évidence comme un signe de modernité.  Depuis, des générations se sont évertuées à cacher cet horrible cadre noir.

Et pourquoi ne veut-on plus la voir ? Parce qu’on a marché pour le climat et qu’on n’assume pas un petit plaisir coupable en streaming ? Parce que ça ne cadre pas avec l’intérieur dont on rêve quand on regarde un magazine de déco ? Parce que ça fait peur, ce cadre noir au fin fond duquel se cache un monstre ou une fille qui sort d’un puit dans le but avoué de nous tuer avec mille sévices plus horribles les uns que les autres ? [1]

On ne sait pas.

Les avancées technologiques nous ont pourtant permis, ces dernières années, de ne plus devoir investir dans un buffet normand en chêne massif FSC pour cacher l’horrible chose. De plus en plus fins, les nouveaux écrans passent de plus en plus inaperçus. Enfin, sauf qu’ils sont de plus en plus grands. C’est vrai que ça devient presque aussi imposant qu’une porte ces machins-là.

Et donc que faire face à ce gigantesque et déprimant cadre noir ?

Acheter une télévision plus petite ? Ne pas avoir de télévision ? [2]

Mais non bien sûr : afficher le morceau de mur devant lequel la télévision se trouve. Voilà la solution !

Mais c’est bien sûr ! C’est tellement plus simple ! On ne se cache plus, on affiche le décor ambiant ! Et hop, ni vu ni connu, on a inventé la télé qui se la joue en scred. [3]

Et comment ça marche ? Avec une mini-caméra qui filme en direct live le fond du mur ?

Non. Trop dangereux. Imaginez une petite bête munie de plus ou moins de pattes qui passerait devant la caméra. Imaginez la chose, reproduite façon loupe, sur un écran de 55’’ (140 cm de diagonale quand même, plus de 160 cm de large, belle bête). Microcosmos c’est mignon quand c’est en documentaire, mais en vrai, pas sûr que ça enchante l’acheteu·r·se d’un écran QLED machin-chose.

La réalité est beaucoup plus terre-à-terre et ne nécessite pas grand-chose finalement : « juste » une appli, un smartphone, une photo du mur et hop, la télé affiche la photo en question. [4]

Enfin, ça et une télé à 1200 € minimum. Minimum parce qu’elle existe en différentes versions qui peuvent monter jusqu’à 15000 €. À ce prix-là, c’est plus cher que le mur.

Et ça consomme 100 W.

Pour afficher le mur, oui, absolument.

À raison de 4h par jour, c’est au moins 146 kWh/an. Soit presque autant que toute la consommation d’un grand frigo A+++ sur un an.

Ça fait cher l’invisibilité. Je veux dire, Harry Potter, il faisait ça avec un vieux drap tout sale donc bon, y’a de la marge d’amélioration.

Vous faites ce que vous voulez mais à ce tarif-là, je préfère encore regarder la télé que de ne pas la voir.

Ou lire un bouquin. Même tout Stephen King serait moins cher. Bibliothèque en chêne FSC comprise.
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] OK, je regarde trop de films d’horreur.

[2] Et puis quoi encore, pourquoi pas lire un livre tant qu’on y est ?

[3] Si vous avez plus de 30 ans, demandez à vos enfants.

[4] Fonctionne aussi avec un Iphone. Comme quoi ils ne sont pas rancuniers chez Samsung, qui commercialise cet objet.

 

Voir aussi