Le vernis en spray, pour en mettre enfin partout

Du vernis à ongles... en spray
Du vernis à ongles... en spray

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Parlons peu mais parlons bien.
Parlons vernis à ongles.
Mais pas n'importe lequel, non non. Du vernis à ongles… en spray.

Au premier abord cela peut sembler ridicule : qui a envie de vaporiser du vernis, c'est-à-dire faire un nuage d'un produit foncièrement toxique et pour lequel il n'existe pas vraiment d'alternative saine et écologique ? Un peintre en carrosserie qui a envie de ramener du boulot à la maison ? Une allergique du pinceau ? Une ex-graffeuse nostalgique ? Une maladroite qui a déjà renversé le pot de vernis sur la tête du chat ? Les pressé(e)s du petit matin ?

Car l'argumentaire officiel du produit promet une pose de vernis à la fois belle et ultrarapide. On va y revenir.

Futé(e) que vous êtes, vous me direz qu'on doit en mettre partout avec un spray. Absolument. On pourrait même croire que c'est le but. Mais ils ont tout prévu : une fois le vernis sprayé et bien sec, il ne vous reste plus qu'à vous laver les mains pour enlever les résidus présents sur la peau (et pas le vernis sur les ongles, sinon ça ne sert à rien, enfin, pour peu que le machin soit utile à la base évidemment).

Triple avantage à cette invention révolutionnaire :

  • respirer le vernis pendant la pose. Quitte à s'intoxiquer, autant le faire à fond, plus besoin de se ronger les ongles pour bouffer des crasses.
  • gaspillage de produit garanti. Sauf à savoir très très bien viser (spray, ongles : c'est pas gagné), on en met partout.
  • cerise sur le gâteau : la possibilité, enfin, de relarguer dans les égouts des matières toxiques sans avoir à faire des travaux dans sa maison. Le pied ! En alternative : l'utilisation de lingettes jetables pré-imprégnées pour augmenter la quantité de déchets qu'on produit déjà. Au choix.

Je vous l'avoue : mon expérience du vernissage des ongles est celle du mâle moyen, c'est-à-dire assez faible. On aurait donc vite fait de me reprocher de ne rien comprendre à la difficulté de cette activité. Qu'à cela ne tienne, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai été lire un test fait par une utilisatrice. Éclairant !

En résumé :

  • prévoyez de mettre du papier journal partout autour si vous, à moins de vouloir repeindre le chat ou votre intérieur au passage (le vernis existe en argenté et rose uniquement, comme ça vous savez, au cas où justement vous envisageriez de passer à une déco de type « Hello Kitty », vous pourriez faire d'une pierre deux coups)
  • le spray ne se dépose pas régulièrement, ce qui demande donc des retouches (heureusement que c'est plus rapide, hein)
  • pour que le vernis tienne quatre jours plutôt que deux (ce qui est peu, de l'avis même de mes Très Estimées Collègues)), il faut prévoir une « base coat » mais aussi une « top coat » de protection, qui se posent... au pinceau (quand on vous dit que c'est plus rapide et révolutionnaire!)
  • la testeuse a dû insister beaucoup pour le nettoyage des mains. Elle préconise donc de mettre d'abord du dissolvant sur la peau (!) afin que le vernis n'y pénètre pas trop. (Moi je dis, vous êtes courageuses, le coup du dissolvant sur la peau, c'est niveau warrior)

Malgré cela, la chroniqueuse n'avait pas l'air déçue et se dit même impressionnée « dans l'ensemble ». On cherche encore par quoi.

Moi, par contre, je reste un peu déçu. Il n'y a pas de piles. Encore un produit incomplet. Cela dit, vous pouvez toujours faire un combo d'enfer « vernis en spray – sèche-ongles à piles ».

Il faut faire les choses à fond.

 

PS : La société (anglaise) qui commercialise ce supervernis propose aussi aux parents de se faire chouchouter paisiblement pendant que leurs enfants jouent à apprendre le métier de manucure. Dans ses « bars à ongles » (à la vôtre !), les petiots peuvent choisir parmi plusieurs activités : expérimenter avec les couleurs, créer leur collection de vernis ou s'entraîner à la technique de pose. Pour les enfants jusqu'à 12 ans. On ne dit pas s'ils peuvent jouer avec le vernis en spray. Ça pourrait être drôle.

Voir aussi