Pourquoi faut-il éviter de boire à la paille ce 3 février?

Journée internationale sans pailles
Journée internationale sans pailles

Ce 3 février, c’est la première Journée internationale sans paille, fléau pour l’environnement. Le mouvement anti paille prend une ampleur mondiale.

On les flanque dans un verre. On les porte à la bouche pour aspirer sa boisson. Puis on les jette. On utilise ainsi plus de 1,62 milliard de pailles en plastique jetables par an en Belgique.[1] Pas moins de 36 milliards de pailles en Europe. Durée de vie ? Quelques minutes.

Les pailles deviennent donc très vite un déchet, plastique. Et elles ne sont pas recyclées. Au mieux, elles finissent leur courte vie dans les déchets non triés et seront incinérées. Au pire, elles se retrouvent dans la nature[2] et elles y restent très longtemps. Car le plastique ne se biodégrade pas.[3] Si finalement le déchet en plastique disparaît, c’est parce qu’il sera réduit en microparticules encore plus nocives.

Il y a déjà tellement de plastique dans les océans qu’on parle même de 7e continent. C’est pourquoi des associations environnementales ont instauré la Journée internationale sans paille, inaugurée ce 3 février.
 

Comment éviter la paille jetable ?

Aussitôt utilisée, aussitôt jetée, la paille en plastique est un déchet que l’on pourrait éviter.

Deux options :

  • Ne pas utiliser de paille. Tant dans un fast food qu’au resto, la paille n’est pas obligatoire pour boire.
  • Opter pour une paille réutilisable. Elle peut être en plastique, en verre ou en inox. L’inox a l’avantage d’être très durable et de ne pas casser. On trouve des pailles en inox dans différents magasins. Elles sont souvent vendues avec un goupillon spécial pour les nettoyer.

> Voir nos 28 astuces zéro déchet à mettre en pratique
 

Un mouvement mondial

En juillet 2018, Seattle interdira les couverts et pailles non compostables dans plus de 3000 restaurants. En Grande Bretagne, la ville de Cornwall aimerait être la première ville de la région à interdire les pailles jetables.[4] À New Delhi, la capitale de l’Inde, ce sont tout simplement les plastiques jetables qui sont interdits depuis janvier 2017.[5]

Au Québec ou en France, des mouvements anti-pailles apparaissent. L’association française « Bas Les Pailles » a lancé une pétition visant à interdire les pailles en plastique jetables. Elle a déjà recueilli 43 000 signatures.

À vous de jouer pour l’étendre à la Belgique, et faire un pas de plus vers l’objectif (presque) zéro déchet.

> Lire aussi notre fiche pratique Objectif zéro déchet dans la cuisine


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] Selon l’étude d’Eunomia, publiée par Sea at risk. Ce chiffre ne tient pas compte des pailles que l’on utilise chez soi. Ni de celles qui sont fournies avec tous les berlingots en carton.

[2] Selon Sea at risk, les pailles sont dans les 10 déchets les plus souvent trouvés sur les plages.

Mots-clés :