Vue depuis l’espace, la Belgique suffoque sous la pollution

Vue depuis l'espace, la Belgique est l'un des pays les plus pollués par le dioxyde d’azote (NO2), une substance nuisible pour les voies respiratoires et produite entre autres par les moteurs Diesel.

Depuis l'espace, la Belgique est percue comme l'un des 50 pays les plus pollués au dioxyde d’azote ou NO2. Les Parmi ceux-ci, le dioxyde d’azote ou NO2. C'est ce que montre une carte interactive de Greenpeace, réalisée à partir des données de satellites de l’agence spatiale européenne (ESA) qui surveillent les polluants dans le monde.

Le point noir en Belgique : Anvers, zone fortement impactée par les activités portuaires. Mais une bonne partie du pays est polluée par le NO2 produit par le transport et en particulier par les moteurs Diesel.

Carte de la pollution au NO2, à partir de données de satellites.
Carte mondiale de la pollution au NO2, Greenpeace

> Le diesel n’a pas fini de polluer en Belgique

Une menace pour la santé

Le NO2 est une substance nuisible pour la santé, particulièrement pour les voies respiratoires. Le dioxyde d’azote et d'autres polluants liés à l'automobile altèrent la croissance pulmonaire chez les enfants et affaiblissent la fonction pulmonaire chez les adultes, en cas d'expostion importante. [1]

La pollution de l’air reste une menace pour la santé humaine et l’environnement, rappelle l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE).[2] Elle précise que les émissions dues au transport routier sont plus nocives que les autres car elles se produisent au niveau du sol et essentiellement en ville, où elles impactent de nombreux habitants. D’après l’AEE, le NOa provoqué 79 000 décès prématurés dans 41 pays européens en 2015 (derniers chiffres disponibles). En Belgique, ce sont 2300 décès par an qui sont imputés au NO2.

> Et pourquoi pas rouler au gaz naturel (CNG) ?

Le Diesel et les NOX

Il y a un énorme écart entre les valeurs-limites de NOimposées par les normes EURO [3] et les émissions réelles des moteurs Diesel. Cet écart n’est pas observé avec les moteurs à essence.

 

Ecoscore Normes EURO vs réalité
Les valeurs-limites pour les NOx fixées dans les normes EURO (en bleu) sont allègrement dépassées en conditions réelles (en rouge) dans le cas des moteurs Diesel (graphique de gauche). http://ecoscore.be/fr/info/ecoscore/homologation

En juin 2018, tous les diesel en-dessous de l’EURO 6 dépassaient les valeurs admises d'émissions de NOX, d'après les mesures du ICCT group, une organisation indépendante, sur environ 5000 voitures. Et seulement 9% des EURO 6 dépassent modérément les limites.

ICCT Normes EURO vs réalité
https://www.theicct.org/news/new-vehicle-rating-system-sheds-additional-light-europes-nox-emissions-urban-air-quality

On comprend mieux pourquoi Bruxelles et de plus en plus de villes en Europe, interdisent la circulation de vieux Diesel[4]. Mais il faut bien garder à l’esprit que même les Diesel les plus récents, souvent présentés comme « propres », restent très problématiques au niveau des NOX.

Certains s’inquiètent de l’augmentation des émissions de CO2 que l’on va provoquer en remplaçant les voitures Diesel par des voitures à essence. Et ils ont raison : il faut aussi diminuer le nombre de voitures à essence et le nombre de kilomètres parcourus.


[1] Pour plus d’informations sur les effets du NO2, voir le document de Greenpeace « Les risques de l’exposition au NO2 pour la santé humaine Une brève revue des études récentes », 2017

[2] Rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement-  Air quality in Europe, octobre 2018

[3] Les NOX désignent une famille d’oxydes d’azote comprenant principalement le NO et le NO2.

[4] Difficile de citer toutes les villes qui restreignent la circulation des véhicules les plus polluants car de nouvelles s’ajoutent régulièrement. Cette carte du centre européen des consommateurs en donne un bon aperçu.

Mots-clés :