Pourquoi analyser le sol de son jardin ?

Pourquoi analyser le sol ?
Pourquoi analyser le sol ?

Type de publication:

Fiches-conseils

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Avant de commencer à jardiner, il faut savoir si la terre est fertile. Découvrez d’autres bonnes raisons d’analyser le sol de votre jardin.

Quelles fleurs peut-on planter ? Peut-on faire un potager ? Analyser le sol de son jardin permet d’identifier les caractéristiques et de choisir des plantes et des amendements adaptés, avant de se mettre à jardiner.

L’analyse du sol détermine sa nature et ses ressources :

On évite ainsi les expériences ratées et on gagne du temps.

À quel moment lancer une analyse du sol

L’analyse du sol est intéressante à différents moments :

  • Au démarrage d’un jardin ou d’un potager. Elle donne un état des lieux de la fertilité de la terre et identifie ses éventuelles carences. Elle détecte surtout aussi la présence de métaux lourds qui rendraient la terre impropre à des cultures alimentaires.
  • Quand un problème est constaté (comme une maladie récurrente). L’analyse peut aider à comprendre les causes et donner des pistes de solutions.
  • Lorsqu’on utilise des terres de remblais. Sont-elles riches ? Argileuses ? Calcaires ? L’analyse permet de savoir si la terre de remblais est de bonne qualité ou si des apports sont nécessaires.

Quelles informations fournit une analyse de sol ?

Les résultats varient selon le laboratoire qui réalise l’analyse. En général, un bulletin indique :

  • le type de sol ;
  • le taux d’acidité (pH) ;
  • le taux de carbone organique ;
  • les teneurs en phosphore (P), potassium (K), calcium (Ca), magnésium (Mg), sodium (Na) et azote (N).

Certains laboratoires indiquent aussi les besoins en chaux ou donnent d’autres conseils.

Il est toujours possible de demander des analyses complémentaires sur :

  • la granulométrie
  • la capacité d'échange cationique (CEC)
  • le cuivre (Cu)
  • le fer (Fe)
  • le soufre (S)
  • le zinc (Zn)
  • le chlore (Cl)
  • le manganèse (Mn)
  • les oligo-éléments
  • le compost et autres amendements organiques
  • la texture du sol (pourcentages de sable, de limon, d'argile)
  • l’humus présent et souhaitable
  • les éléments métalliques : nickel, chrome, etc.

Maintenant qu'on connaît les avantages de l’analyse de sol, il n’y a plus qu’à mettre en pratique. Découvrez comment s’y prendre pour analyser un lopin de terre.
 

En savoir plus

 

Voir aussi