Liste des fournitures scolaires : où et comment faire de bons achats ?

Des fournitures scolaires écologiques et pas chères
Des fournitures scolaires écologiques et pas chères

Type de publication:

Fiches-conseils

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Où et comment faire de bons achats de fournitures scolaires ? Découvrez nos conseils, d’après la liste, et nos bonnes adresses.

Crayons, stylo, cahiers, colle effaceur… On doit parfois faire des achats pour compléter la liste de fournitures scolaires pour la rentrée ou pour se rééquiper pendant l’année.

Voici nos conseils pour acheter du bon matériel scolaire, sain et écologique.

Avant de filer au magasin, on a d’abord adopté les règles d’or pour des fournitures scolaires écologiques et pas chères.
 

À regarder pour bien acheter 

Le cartable et le plumier

On choisit un cartable résistant, qui ne devra pas être remplacé tous les ans. On évite aussi de céder aux modes qui ne tiennent pas forcément l’année…

Quant au plumier, le mieux est aussi d’opter pour une trousse simple qu’on peut personnaliser et réutiliser d’une année à l’autre. On choisit un modèle à compléter soi-même avec les articles nécessaires plutôt qu'un plumier déjà garni.

>>> Plus de conseils pour choisir son cartable et sa trousse.

Les crayons

On choisit des crayons en bois naturel, issus de forêts gérées durablement, labellisés FSC  ou PEFC. On les préfère non teintés et non vernis.

On trouve des crayons qui ressemblent à des crayons en bois mais qui sont « sans bois » et donc faits à partir de résine de synthèse. Pas de matière naturelle ici, mais sa mine est réputée incassable. La marque BIC Ecolutions propose ce type de crayon, fabriqué à partir de 57 % de matériaux recyclés et labellisé NF Environnement.

Le porte-mine

On troque la version jetable contre une version rechargeable. Les recharges sont facilement disponibles.

Le stylo à encre

On fuit le stylo-plume jetable (si, si, ça existe). On connaît tous les cartouches d'encre. Encore mieux : on opte pour un modèle remplissable (à piston, à convertisseur…). En savoir plus sur ces options.

Le stylo à bille

Ici aussi, il existe des versions rechargeables, pour tous les goûts et tous les budgets.

>>> En savoir plus sur les fournitures scolaires et le matériel de bureau rechargeable.

Feutres et marqueurs

Certains feutres ou marqueurs contiennent des solvants toxiques tels que trichloroéthane, le toluène ou le xylène, repérables à leur forte odeur. On opte plutôt pour un modèle à base d'eau ou d'alcool.

Pour s’y retrouver, on se fie aux labels. Les labels NF Environnement et Nordic Swan garantissent l'absence de substances dangereuses, assurent une limitation des COV (Composés Organiques Volatils), etc. Cela ne garantit pas pour autant une totale innocuité car les feutres à l'eau contiennent également des agents de conservation allergènes. Après usage, on les rebouche vite.

Surligneur fluo rechargeable. Mieux encore: en crayon.
Surligneur fluo rechargeable. Mieux encore: en crayon.
Surligneurs

Les surligneurs fluo, bien que n'ayant pas d'odeur, n'en contiennent pas moins des substances nocives pour la santé et l'environnement. L'effet fluorescent de l'encre est obtenu au moyen de pyranine, et parfois de dérivés de coumarine et de xanthène. Ils peuvent aussi contenir un conservateur, le méthylisothiazolinone, irritant et allergène au niveau de la peau. On évite le plus possible ces composés toxiques.

Pour réduire les déchets, certains surligneurs sont rechargeables (« refillable »). Les recharges, encore absentes des supermarchés, peuvent être commandées en papeterie ou achetées dans les magasins spécialisés en ligne.

L'alternative la plus écologique reste l'utilisation de gros crayons de couleur. Comme ils sont secs, ils ne tâchent pas le texte et ne contiennent pas de conservateurs.

Les gommes

On en choisit une non teintée, en caoutchouc naturel (beige opaque), labellisée NF Environnement. On évite les gommes souples aromatisées (contenant des phtalates) : elles sont dangereuses car les enfants peuvent les sucer et les avaler.

On voit de plus en plus de gommes suremballées dans des étuis en plastique totalement superflus. Ces produits, plus chers à l'achat, ne feront que des déchets supplémentaires.

Les effaceurs

Ils contiennent du savon, de la soude et du thiosulfate de sodium, parfois même du formaldéhyde, des substances qui ne sont pas sans risque. Il ne faut donc jamais les mettre en bouche pour les humecter même s'ils se dessèchent. À notre connaissance il n’existe pas d’alternative écologique dans la gamme des effaceurs d’encre. Seule option vraiment écolo : barrer proprement...

Les correcteurs 

Ils sont généralement composés de solvants toxiques. Volatils, les enfants les respirent pendant que le correcteur sèche. On préfère les versions à l'eau. Le flacon Tipp-Ex Ecolutions, fait à base d’eau, est d’ailleurs à peine plus cher que son équivalent classique. Attention, ce type de produit n'est pas adapté à une utilisation par de jeunes enfants. Les correcteurs liquides sont d'ailleurs interdits dans certaines écoles. En effet, les produits à l'eau sont additionnés de conservateurs allergènes.

Une alternative existe : la souris correctrice avec ses recharges. Ce n'est pas la panacée mais on évite les problèmes de santé puisque le correcteur est en bande déjà sèche. Pratique, on peut réécrire directement dessus. On garde le corps de l'appareil et on remplace juste la recharge avec la bande. Mais ça reste un déchet non-recyclé. Ici aussi, barrer proprement sa copie reste la meilleure option.

Cahiers et blocs-notes

Blocs, cahiers, papier d'impression... tous sont disponibles en papier 100% recyclé, non blanchi ou blanchi sans chlore.

Même s'il est recyclé, on ne gaspille pas le papier :

  • On réduit sa consommation en écrivant des deux côtés du papier, en récupérant les feuilles encore vierges de vieux cahiers pour les brouillons.
  • On instaure le tri à la maison et à l'école et on participe au recyclage des papiers utilisés.

>>> Voir notre fiche sur le papier recyclé.

Classeur en carton recyclé et labellisé, aux coins renforcés
Classeur en carton recyclé et labellisé, aux coins renforcés
Classeurs

Pour les classeurs, on opte pour du carton recyclé avec des coins renforcés.

La colle

La toxicité des colles est due principalement aux résines et solvants qu'elles contiennent. Les solvants organiques tels que le toluène, le formaldéhyde, l'acétone sont volatils. Leur inhalation est dangereuse pour la santé.

Pour les utilisations courantes, une colle à l'eau suffit amplement. On peut aussi trouver des colles à base végétale (fécule de pommes de terre par exemple) qui conviennent très bien aux travaux scolaires.

On préfère la colle en bâton à la colle liquide.

La calculatrice

Pour la calculatrice, on craque pour un modèle solaire, avec un cache pour protéger les capteurs. On évite ainsi les piles jetables et on ne s'embarrasse même pas des rechargeables.
 

Où les trouver ?

Il n’est pas toujours simple de trouver le bon matériel parmi le vaste choix proposé en grandes surfaces ou dans les papeteries. Pour s’aider, on garde en tête les conseils ci-dessus. On est attentif à l'étiquetage et on repère les labels. Et surtout : on ne cède pas au marketing pour éviter le piège de la fourniture-gadget !

Dans les grandes surfaces, le petit matériel scolaire est présenté sous blister (emballage complexe constitué de carton et d'une coque en plastique), non recyclable actuellement. On opte alors, quand c’est possible, pour des emballages monomatière, comme le carton par exemple.

Dans les papeteries, bien souvent, le matériel est disponible en vrac. C'est de loin la meilleure solution pour éviter tout gaspillage.

Voici un aperçu de quelques marques et produits que l'on peut trouver en grande surface ou auprès d'un fournisseur spécialisé :

  • Lyra : crayons, taille-crayon, surligneur, porte-mine rechargeable...
  • Pilot : stylo à bille rechargeable, porte-mine rechargeable, stylo à cartouche...
  • Radex : correcteur et colle à l'eau ;
  • Schneider : feutres rechargeables, à base d'eau ;
  • Tesa-Beiersdorf : colle à l'eau en vrac et en blister ;
  • UHU : colle à l’eau ;
  • Exacompta : chemises, classeurs, intercalaires ;
  • Scotch : colle à l'eau, post-it en papier recyclé.
  • Ecolife : fardes fabriquées en Belgique en bois durable
  • BIC gamme Ecolutions : crayons, portemine rechageable, bic en plastique recyclé, …
  • Pentel : bics en matériaux récyclés et rechargeable, …
  • Post-It : post-it en papier recyclé
  • ….

En plus des papeteries, certaines boutiques en ligne proposent des articles de bureau écologiques :

Vous connaissez un magasin ou un site qui vend des fournitures plus écologiques ? Signalez-le nous !
 

Où les jeter ?

Attention : pots de colle, correcteurs, marqueurs... sont des petits déchets chimiques. Ils ne doivent pas être jetés à la poubelle mais déposés dans les coins verts mobiles à Bruxelles (collecteurs de petits déchets chimiques) ou au parc à conteneurs.
 

Plus d’infos

 

Voir aussi