Quels langes utiliser pour respecter la peau de bébé ?

Les langes lavables actuels sont bien plus pratiques que ceux de nos grands-mères! Photo par Brittany sur flickr - https://www.flickr.com/photos/59525029@N03/6761417163/
Les langes lavables actuels sont bien plus pratiques que ceux de nos grands-mères! Photo par Brittany sur flickr - https://www.flickr.com/photos/59525029@N03/6761417163/

Type de publication:

Comparatifs produits

Thématiques : 

Mots-clés : 

Les langes de bébé sont-ils respectueux de sa peau sensible et de l'environnement ? Pas tous. Des jetables aux lavables, il existe différentes variétés de couches, des plus écologiques et naturelles aux plus toxiques. Comment choisir ?

Un bébé porte un lange...presque tout le temps : 23 heures 30 sur 24 pendant 2 ans et demi environ. Il vaut mieux qu’il y soit bien ! Et bien, ce n’est pas « rester le plus longtemps possible dans la couche la plus absorbante ». Le bien-être de bébé passe aussi par la qualité de ce qui enveloppe ses petites fesses jour et nuit : des matières naturelles, qui laissent sa peau respirer et lui évitent toutes sortes de désagréments (rougeurs, irritations, mycoses…).

C’est sans compter la quantité de déchets engendrés. À raison de 5 couches par jour en moyenne, bébé porte de 4500 à 6000 langes, depuis sa naissance jusqu’à ce qu’il soit propre. Heureusement, il existe des alternatives pour les parents soucieux de l’environnement et de la santé de bébé.

À privilégier : les langes lavables

Les langes lavables n’ont plus rien à voir avec leurs ancêtres ! Adaptés à la morphologie de bébé, ils se déclinent en différents modèles afin de répondre au mieux aux besoins et aux goûts des parents. Ils sont souvent composés de 3 parties : un insert pour l’absorption, une couche proprement dite et une culotte de protection pour éviter les fuites. Un feuillet de protection (sorte de papier toilette) peut aussi se placer au plus près des fesses pour récolter et se débarrasser facilement des petits besoins. Il peut même être réutilisé jusqu’à 3 fois.

Les couches lavables sont produites avec des matières naturelles. Le meilleur choix est de se tourner vers des textiles bio (chanvre, bambou voire coton) ou de la microfibre labellisés :

gots logoGlobal Organic Textile Standard (GOTS) certifie des produits provenant de l'agriculture biologique à minimum 70 %, une fabrication à faibles impacts écologiques et des conditions de travail décentes.

 

oekotex logo

Oekotex standard 100 impose l'absence de certaines substances nocives dans le produit fini et/ou le respect des taux précisés par la législation.

 

 

Les langes lavables sont les plus respectueux de la santé des tout petits. Ils sont dépourvus de substances chimiques allergisantes ou, pire, cancérigènes. Ils conviennent donc tout particulièrement aux enfants qui ne supportent pas les couches classiques. Ils permettent aussi de diminuer le risque d'érythème fessier.

Les langes lavables représentent également une vraie économie des matières premières et des déchets. Leur impact sur l'environnement sera encore diminué si on privilégie un entretien écologique : lavage général à 30 ou 40°, machine en pleine charge, programme écologique, séchage à l’air libre…3

Autre atout, les langes lavables permettent de faire des économies, tout court. Il suffit de comparer avec le coût des langes jetables. Bien que plus chers à l’achat, ils peuvent être réutilisés pour plusieurs enfants. Certaines communes octroient également des primes.

Le compromis : les langes éco, etc.

Toujours jetables, les langes éco ou compostables (on ne parle pas ici de langes bio) sont plutôt composés de matières premières renouvelables, comme la cellulose naturelle (à base d'amidon de maïs ou de bois). Le bioplastique peut aussi être présent. On peut encore réduire l’impact environnemental de bébé en utilisant des couches plus légères.

Les langes éco sont également meilleurs que les jetables pour la santé de bébé. Ils sont bien souvent garantis sans latex, sans parfum, sans métaux lourds, sans résidus chimiques et ils ne sont pas blanchis au chlore. À vérifier, toutefois.

L'idéal est d'opter pour des couches portant ces labels :

Label FSC

 

FSC garantit des produits issus de bois gérés de façon durable.

 

label nordic swan

Nordic Swan certifie une limitation des consommations d'énergie, de l'utilisation de matières premières, de substances chimiques dangereuses, etc.

 

 

oekotex logo

 

Oekotex standard 100 impose l'absence de certaines substances nocives dans le produit fini et/ou le respect des taux précisés par la législation

 

À éviter : les langes jetables classiques

Les langes jetables peuvent s’avérer nocifs pour la peau et la santé des bébés qui les portent. Certains langes contiennent des hydrocarbures aromatiques polycyliques, surnommés HAP, selon de récentes études. Ces substances sont dérivées du pétrole et certaines sont classées cancérigènes.1 Des traces de glyphosate ou autre pesticides classés "cancérigènes probables" ou "cancérigènes possibles" peuvent aussi être présentes. Du plastique est aussi présent au plus près des petites fesses. Dans les langes jetables, on peut aussi trouver d’autres produits douteux, comme des résidus chimiques ou des substances allergisantes.2 Mieux vaut éviter de mettre ces substances en contact avec la peau sensible des bébés, même si les concentrations détectées sont généralement inférieures aux seuils fixés.

Les langes jetables conventionnels sont aussi très polluants. Leur production, très gourmande en eau et en énergie, est basée sur des matériaux synthétiques issus de la pétrochimie. Les couches jetables génèrent également une très grande quantité de déchets. Par définition, ces langes ne servent qu’une fois. Pour chaque enfant, ce sont ainsi près de 900 kg de couches qui partent à l’incinération.

1 Enquête de Test-achat, mai 2015

2 60 millions de consommateurs, février 2017

3 ADEME, novembre 2015, "Acquisition de connaissances (via une analyse du cycle de vie) sur les pratiques à promouvoir pour limiter les impacts environnementaux des couches lavables".

 

Voir aussi