Focus conso : les produits d'entretien

Produits_entretien
Produits_entretien

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Sylvie Wallez

Quoi de plus anodin que l’entretien d’une maison ou du linge ? En pratique, de l’eau, du savon, et l’affaire est pliée. C’est pourtant loin d’être aussi simple. En témoigne l’offre pléthorique de produits d’entretien au rayon des supermarchés : lessives liquides, en poudre, en perles, détachants, adoucissants, nettoyants pour sols, surfaces, vitres, pour la salle de bains, la cuisine, dégraissants, détartrants, décapants, déboucheurs, désinfectants, assainissants, etc. Pas évident de choisir, surtout face à des arguments consacrant la magie du « sans frotter » ou des parfums qui transcendent une corvée en évasion, sans parler de la désinfection, présentée comme l’indispensable corollaire de la santé de nos enfants.

A ce propos, les biocides (pesticides à usage intérieur)  – littéralement « qui tuent la vie - et leurs effets semblent encore largement méconnus des consommateurs. La désinfection, en particulier, est banalisée, voire considérée comme « nécessaire au quotidien ». Il y a un lien évident entre ces perceptions et la publicité débridée pour les désinfectants.

Intoxications aiguës

Selon le Centre Antipoisons, en 2014, 11.538 appels concernaient une exposition aux produits ménagers, soit 25% des cas d'exposition à des produits. Sur le banc des accusés, on trouve les produits corrosifs et caustiques (déboucheurs, dégraissants, détartrants puissants, etc.), l'hypochlorite de sodium (la javel) et les capsules de lessive liquide, que les enfants confondent avec des bonbons. Il s'agit là d'intoxications aiguës dont les symptômes se manifestent violemment et rapidement. La plupart du temps, il s'agit d'affections cutanées, de projections dans les yeux, d'accidents dûs à des mélanges provoquant des détresses respiratoires, ou d'ingestion par coonfusion lorsque des produts sont conservés dans des flacons non étiquetés ou pouvant être confondus avec des emballages de boissons. A noter que les jeunes enfants portent tout à la bouche, les produits d'entretien aussi, tout comme les comprimés de javel ou les dosettes pour lave-vaisselle ou machine à lessiver. On ne peut donc que recommander un étiquetage rigoureux des produits, conservés hors de portée des enfants et dans leur emballage d'origine. Il est déconseillé de donner à des enfants de moins de trois ans du liquide vaisselle pour faire des bulles de savon car ils risquent d'en avaler.

Dérive hygiéniste

Les produits d’entretien affectent durablement aussi la santé humaine, en particulier celle des personnes fragiles et des enfants. On parle alors d'intoxication chronique. En effet, bon nombre de leurs composants sont allergisants, voire cancérigènes, tant par contact avec la peau que par inhalation des substances volatilisées dans l’air : tensio-actifs pétrochimiques, conservateurs et parfums de synthèse, solvants, etc. Nous sommes ainsi exposés de manière chronique à des cocktails complexes de polluants qui s’accumulent dans notre organisme et peuvent affecter notre santé.

De plus en plus, les amis de la propreté de nos maisons deviennent, suite à une dérive hygiéniste, des ennemis intérieurs, au point d’affaiblir la capacité de notre corps à lutter contre les agents pathogènes, voire de participer à la montée de l’antibiorésistance, véritable problème de santé publique.

Sale temps pour la planète

Les produits ont un lourd impact environnemental. Ils contiennent de nombreuses substances toxiques qui aboutissent dans les eaux et affectent la vie aquatique. Ils contiennent de nombreuses substances synthétiques, qui polluent l’air que nous respirons. Ils génèrent aussi beaucoup de déchets d’emballage.

Action !

  • Des labels pour choisir des produits d'entretien écologiques :

Ecolabel_EUl'écolabel européen : le plus répandu, facile à trouver en grande surface, il est apposé sur des produits contenants moins de substances toxiques pour l’environnement aquatique et la santé, pour une efficacité contrôlée au moins égale à des produits non labellisés. Les emballages sont réduits et moins polluants, car en matériaux recyclables ou recyclés. Une fiche-conseils pour en savoir plus sur l'écolabel européen pour les produits de lessive.

 

écogarantie

Ecogarantie : Label belge pour les produits, d'entretien en l'occurrence, à base de matières premières renouvelables (végétales, bio si possible). L'origine et la traçabilité des ingrédients sont garanties. Produits concernés : nettoyants multi-usage et sanitaires, liquides vaisselle, lessives, adoucissants, détachants, etc.

 

ecocertEcocert : qualifie des produits hautement biodégradable, composés d’ingrédients naturels et renouvelables; les produits sont issus d'un processus de production écologique. Ce label s'applique à des détergents de tous types : assouplissants, multi-usage, auxiliaires de lavage (destinés aux particuliers, aux professionnels et aux collectivités) et sous toutes les formes. Il s’applique aux détergents définis par le Règlement (CE) n°648/2004 du Parlement Européen et du Conseil et ses modifications ultérieures.

 

nordic_swanNordic Swan : ce label est caractérisé par une forte limitation des substances nocives pour l'environnement et la santé. Les produits sont facilement biodégradables, non bioaccumulatifs, peu allergisants (peu ou pas de parfums et de colorants). Il concerne les nettoyants multi-usage, détergents lave-vaisselle, liquides vaisselle main, lessives et détachants.

 

Nature & ProgrèsNature & Progrès : les produits sont à base de matières premières végétales issues de l'agriculture biologique ou de matières minérales non pétrochimiques. Sur quels produits? Produits d’entretien liquides, en poudre ou en pâte, assouplissants, désinfectants et produits pour fosses sceptiques et canalisations. Nature et Progrès vise également à renforcer le tissu social entre les producteurs et le lien avec les consommateurs. Label particulièrement exigeant. Les gammes de produits seront disponibles plutôt en magasins écologiques ou en ligne.
 

 

  • Alternatives écologiques et faites maison à la portée de chacun pour une maison saine :

    • Brochures explicatives et recettes

 

 

Remue-ménage. L'entretien au naturel : sain facile et pas cher. 

 

 

Brochure_pesticides

Comment éviter les biocides dans la maison ? Tout est dans la brochure "C'est toujours les p'tits qu'on pschiiit" ,
avec des trucs et astuces maison, écologiques et efficaces, pour se débarrasser des moisissures, insectes xylophages,
poux, puces, mites ou encore des mouches ou du calcaire !

 

 

Des questions ? Besoin d'info ?   

Voir aussi