Le lave-chien pour chien stoïque

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Il y a plusieurs possibilités pour laver un chien.

La première est de le laisser gambader près d'une source d'eau propre. Le chien aime nager la plupart du temps et ressortira un peu moins sale s'il se baigne dans de l'eau propre. Le tout est de trouver une eau propre. Si la source d'eau est un étang un peu croupissant, on ne garantit pas l'efficacité (et puis cela effraie les canards ou toute autre vie sauvage qui tenterait de profiter, elle aussi, de l'étang).

La deuxième est de posséder une décapotable et de passer au car wash avec votre chien au volant. Cela demande cependant un peu d'apprentissage de la part de votre animal de compagnie qui devra, seul, guider la voiture pendant le processus (n'est pas K9 ou Beethoven qui veut !). Sauf si vous l'accompagnez. Cette solution a le mérite de vous faire prendre votre douche en même temps, mais nécessite une décapotable et de connaître un très bon garagiste vraiment pas cher.

Si aucune de ces solutions ne vous agrée, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter (tadaaaa) le lave-chien !

Le lave-chien se présente sous la forme d'un cerceau percé de trous dans sa face intérieure. Raccordé à un tuyau d'arrosage, les trous laissent passer l'eau pour mouiller ce qui se trouve à l'intérieur du cercle, à savoir, le chien.

Le plus difficile sera sans doute de faire rentrer le chien dans le cerceau (fonctionne mieux si vous avez un chien de cirque qui faisait un numéro d'acrobate avec un tigre, certes, c'est rare, mais il faut ce qu'il faut).

Enfin, je dis ça mais… il faut déjà un chien un peu coopératif pour rentrer dans le cerceau. D'autant que tenir le chien quand on le lave est souvent une bonne idée . Or, avec une main occupée à tenir le cerceau, et l'autre occupée à tenir le chien, comment on lave la bête ?

En passant le cerceau, vous me direz, c'est fait pour ça. Oui mais admettons que vous teniez le chien par le collier. Comment passez-vous le cerceau avec votre main (et votre bras, la plupart du temps), dans le chemin ? Attention, séquence action : changer de main sans lâcher le cerceau, ou lâcher le cerceau sans lâcher le chien (avec, de préférence, le cerceau qui tombe sur le popotin de Médor et là, paf le chien, bien sûr). Étrangement, la vidéo de démonstration ne montre d'ailleurs jamais le passage du cerceau par la tête ou les pattes...

Le pire vient sans doute quand arrive l'étape du shampouinage : que faire de ce cerceau quand on veut se saisir du shampoing ? Le fabricant a tout prévu : il y a un pot à shampoing intégré. Comme ça vous ne pouvez même pas régler la quantité de produit vous-même.

Bref, avec toutes ces manipulations, le plus drôle est sans doute quand tout est prêt et que le chien se barre, laissant le cerceau à terre, ou l'emportant avec lui.

Ou alors vous avez un chien stoïque passionné de littérature. Pensez juste à acheter un livre résistant à l'eau dans ce cas.

Pour un nettoyage canin qui va de 2 à 6 fois par an, un bête tuyau d'arrosage fera tout aussi bien l'affaire. Pas de production d'un truc en plastique dans on ne sait quelles conditions à l'autre bout de la planète. Pas besoin non plus de le stocker. Cerise sur la truffe, vous pourrez même frotter le chien ET tenir le tuyau de la même main (avec un peu d'adresse), et en cas de fuite canine, vous n'aurez rien dans les pattes (et lui non plus). De toutes façons, le cerceau n'empêchera pas plus que le tuyau la fameuse scène de secouage-séchage canin.

Dernière chose :si vous lavez votre chien dans une baignoire, on vous déconseille le combo chien/cerceau/baignoire.

Mais vous faites comme vous voulez, après tout ;-)

Voir aussi