Que faire contre l'obsolescence programmée ?

Repair Café d'Ixelles. Photo: PhilippeCPhoto sur flickr [https://goo.gl/JSmBkg]
Repair Café d'Ixelles. Photo: PhilippeCPhoto sur flickr [https://goo.gl/JSmBkg]

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Jonas Moerman

Un appareil qui tombe en panne juste après l’expiration de la garantie. L’impossibilité de mettre à jour un logiciel. Une réparation hors de prix. Avez-vous déjà été victime de l’obsolescence programmée ?

L'obsolescence programmée, aussi appelée obsolescence organisée, c’est l’ensemble des stratégies des fabricants pour limiter la durée de vie de leurs produits et pousser à ce qu’on les remplace plus rapidement.

Comment limiter l’obsolescence ?

Résister aux sirènes de la nouveauté

Tout n’est pas entre les mains du fabricant ! Le consommateur a un rôle à jouer. Il peut éviter de remplacer un appareil qui fonctionne encore par un nouveau. Certes, la marque le vantera comme plus beau, plus économe, possédant une nouvelle fonction, « intelligent » car permettant une interaction via Internet… Mais il est logique qu’un fabricant cherche à donner envie aux clients d’acheter son produit. Cela s’appelle l’obsolescence esthétique (ou psychologique, ou encore culturelle). Dans le domaine des appareils électriques et électroniques, cela crée une accumulation de déchets qui sont un casse-tête pour le recyclage et engendrent des dépenses énormes.

Choisir une marque « de qualité »

Sur les sites des fabricants d’électroménagers, il est possible de commander des pièces pour beaucoup d’appareils, mêmes anciens. Certains, comme SEB, vont même à contre-courant : ils proposent maintenant une réparation jusqu'à 10 après la vente. Avant d’acheter un appareil, surtout un gros électro, il est utile de s’informer. Un petit tour sur le site du fabricant permet de se rendre compte de la disponibilité des pièces et des forums renseignent sur la qualité du service après-vente.

Prendre une extension de garantie

Lors de l'achat, il est possible de souscrire à une extension de garantie qui met à l'abri des soucis pendant 5 ans. Ceci est toutefois coûteux et ne peut être généralisé à tous les achats. Cela correspond aussi à une stratégie des distributeurs pour augmenter leurs revenus.

Que faire quand un appareil ne fonctionne plus ?

L'appareil tombe en panne endéans les deux ans

La garantie légale est alors d'application. Une réparation ou un remplacement peuvent être demandés gratuitement.

L’appareil tombe en panne après deux ans

Là, c'est le règne de la débrouille... La plupart du temps, les appareil ne sont pas prévus pour être réparés par un particulier. Vis spéciales, pièces soudées, la réparation est visiblement découragée.

Il est toutefois possible de tenter une réanimation ! Suivre un tutoriel de réparation en ligne, recevoir un coup de main dans un Repair Café, trouver des pièces de rechange, faire appel à un réparateur... Voir toutes les solutions dans notre article Comment (faire) réparer un objet cassé ou en panne ?

Si aucune solution n’est envisageable, ne pas jeter pas l’appareil tout de suite ! Peut-être peut-il trouver une deuxième vie ? Il existe des entreprises d'économie sociale qui réparent dans les règles de l'art ce qui peut l'être. Elles revendent alors les appareils. Par exemple les gros électroménagers avec un label ElectroREV sont revendus au tiers du prix neuf avec une garantie d’un an. Voir où donner un appareil cassé.

Une loi contre l'obsolescence programmée ?

En France, une loi punit le délit d'obsolescence programmée (loi du 22 juillet 2015). En Belgique, il n'y en n'a pas encore, malgré une résolution du Sénat de 2012 et des propositions de loi déposées à la Chambre en janvier 2016 et en avril 2016.

Une proposition concrète serait d'afficher la durée de vie des produits. Une étude montre que les consommateurs y sont très sensibles 1 !

Test-Achats veut objectiver l'obsolescence programmée

Du côté des fabricants, on répète à l'envi que ce n'est pas bon pour l'image de marque et que l'obsolescence programmée est un mythe. Afin d'objectiver cela, Test-Achats a lancé le site Trop vite usé, invitant les consommateurs à signaler les problèmes rencontrés. Cela concerne ldes appareils électriques ou électroniques mais aussi tout autre objet, comme des vélos, des vêtements ou des armoires (on peut rajouter des catégories qui ne sont pas prévues).

 

À lire aussi :

- - - - - - - - -

[1] Étude du Comité Economique et Social Européen : "Les effets potentiellement induits chez le consommateur par l'affichage de la durée d'utilisation des produits", 2016

 

Voir aussi