Comment faire un enduit de plafonnage à la chaux ?

Enduit de plafonnage à la chaux - Photo : Brett and Sue Coulsrtock sur Flickr [CC-BY - https://goo.gl/XHHpwR]
Enduit de plafonnage à la chaux - Photo : Brett and Sue Coulsrtock sur Flickr [CC-BY - https://goo.gl/XHHpwR]

Type de publication:

Do it Yourself

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Jean-François Rixen

Vous comptez utiliser la chaux comme enduit de plafonnage dans votre maison ? Excellente idée. Les enduits à la chaux ont beaucoup d’avantages. Une fois posé, l’enduit peut encore être recouvert d’une peinture à la chaux.

Choisir son enduit à la chaux

Il existe différents types d’enduits à la chaux et une large palette de finition :

L'enduit de plafonnage à la chaux aérienne et hydraulique

Appliqué sur des surfaces poreuses comme des murs en terre, il résiste bien aux intempéries, aux remontées capillaires des eaux et au gel. Il sèche rapidement et peut donc être mis en œuvre même si les conditions climatiques sont aléatoires.

Le stucco (ou stuc)

Cet enduit à la chaux constitue la finition d'un mur intérieur ou extérieur. On le réserve aux surfaces plates et régulières. Le stuc est parfaitement adapté au recouvrement de murs et de plafonds car il peut être modelé pour devenir un décor en relief, poli pour imiter l'aspect du marbre ou encore peint.

Le tadelakt marocain

C'est un enduit de décoration de chaux. Grâce à sa qualité hydrofuge, il convient très bien aux milieux humides (murs de salle de bain, sanitaires, fontaines...). Cependant, la réalisation du tadelakt est difficile et demande du temps.

L'enduit à la chaux et diverses fibres

On peut incorporer des fibres de chanvre, de paille ou de lin dans un mortier à la chaux pour faire un enduit isolant. Celui-ci améliore le confort thermique, régule l'humidité et apporte une légère correction acoustique. Cet enduit peut être appliqué aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Comment faire son enduit de plafonnage à la chaux ?

1. Utiliser des gants et une protection pour les yeux

La chaux éteinte présente un pH assez élevé. C’est une base forte. Elle peut provoquer des irritations de la peau et des yeux pendant son utilisation.

2. Préparer le support

  • Le support doit être propre, débarrassé de toute imperfection ou résidu d'autre produit (colle à papier peint, peinture, etc.) qui pourrait gêner l'application.
  • Commencer par humidifier le support à l’aide d’un vaporisateur pour permettre la bonne fixation de l'enduit et éviter ainsi les effets de «poudrage» de la chaux une fois sèche.
  • Les enduits à la chaux sont employés indifféremment sur des murs anciens ou modernes, et aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Hormis les bétons, la chaux accepte tout type de support : mur de pierre, terre, brique, bois...

3. Préparer le mélange

Les mélanges d’enduit à la chaux se réalisent toujours par adjonction de chaux (aérienne et/ou hydraulique), de sable et d’eau.

Les proportions du mélange sont mentionnées sur le sac ou dans les fiches techniques du produit. Ces proportions peuvent varier pour les différentes couches à appliquer ou selon l’usage intérieur ou extérieur de l’enduit.

On réalise le mélange à la bétonnière ou dans une bassine à l’aide d’un mélangeur.

4. Colorer l’enduit

L'utilisation de pigments dans un enduit de chaux n'est pas obligatoire car il est déjà naturellement teinté par les sables qui entrent dans sa composition. Mais si on désire un autre coloris, il est possible d'utiliser des pigments naturels (ocre jaune et ocre rouge, terre de sienne, terre d'ombre) ainsi que des oxydes de cuivre, de fer, de chrome ou de cobalt, pour obtenir des teintes vertes, rouges ou bleues. Ces pigments ne palissent pas au fil des années. Il vaut mieux faire des essais pour vérifier la teinte définitive car celle-ci varie en séchant et selon le support.

5. Appliquer l’enduit

Les enduits à la chaux s’appliquent en général en 2 ou 3 couches, à la taloche.

  • La couche d’accroche ou le corps d’enduit : couche épaisse qui suit les mouvements du bâti, imperméabilise le mur et rectifie les inégalités
  • Une couche de rectification de la surface du mur
  • Une couche de finition ou de décoration qui donne à l'enduit son aspect esthétique.

Précautions pour l'application

Attention, jusqu'au séchage complet, les enduits à la chaux craignent les effets du soleil, du vent, du gel et de la pluie. Il est conseillé de protéger les murs des intempéries et du soleil pendant et après l'application. On peut utiliser des bâches opaques ou des filets coupe-vent.

La mise en œuvre se fait de préférence au printemps ou en automne lorsque les températures ne descendent pas en dessous de 5°C et n'excèdent pas 30°C.
 

Plus d'info :

 

Voir aussi