7 conseils pour conserver son bouquet de fleurs plus longtemps

Comment bien conserver son bouquet ?
Comment bien conserver son bouquet ?

Type de publication:

Fiches-conseils

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

On peut conserver ses fleurs fraîchement coupées plus longtemps. Il suffit de les cueillir au bon moment et d’en prendre soin à la maison.

La durée de vie des fleurs coupées varie selon l’espèce : les tulipes une semaine, les gerberas 10 jours et les anthuriums 30 jours. Il est possible conserver ses bouquets de fleurs fraîches plus longtemps en suivant ces 7 conseils :

1 – Cueillir les fleurs au bon moment

2 – Bien transporter son bouquet

3 – Choisir un bon vase

4 – Préparer les fleurs à mettre en vase

5 – Trouver l’emplacement parfait

6 – Entretenir son bouquet

7 – Faire sécher son bouquet

- - - - - - - - -
 

1 – Cueillir les fleurs au bon moment

On cueille les fleurs au bon stade de floraison. En général, les boutons fermés sont trop jeunes et les fleurs trop ouvertes, qui commencent à flétrir, sont trop avancées.

ESPÈCE

STADE IDÉAL DE FLORAISON À L’ACHAT

Allium

1/4 à 1/3 des fleurs ouvertes

Anémone

Bouton bien formé et coloré

Chrysanthème

Bouton légèrement ouvert

Dahlia

Fleur légèrement ouverte

Delphinium

Majorité des fleurs ouvertes

Glaïeul

Fleurs les plus basses ouvertes

Iris

Bouton fermés et coloré

Jonquille

Bouton fermé

Lys

Bouton fermé et coloré

Œillet

Fleur légèrement ouverte

Pivoine

Bouton fermé et coloré

Renoncule

Fleur fermée mais colorée

Rose

Fleur légèrement ouverte

Souci

Fleur ouverte

Tournesol

Fleur légèrement ouverte

Tulipe

Bouton fermé et coloré sur la moitié


Le mieux est de cueillir soi-même les fleurs, locales et de saison. Si on trouve ses fleurs au champ ou dans le jardin, on les cueille tôt le matin ou tard le soir. Pas sous la pluie ni aux heures les plus chaudes. Surtout en été, quand les fleurs souffrent de la chaleur.

2 – Bien transporter son bouquet

Après la cueillette ou l’achat, le bouquet de fleurs peut rester longtemps hors de l’eau avant d’atterrir dans un vase. Le chemin du retour peut être long et douloureux, surtout pendant les heures chaudes d’été.

Pour leur éviter de tourner du pétale :

  • On les maintient humides. On enroule par exemple un tissu trempé à la base des tiges. Si le trajet est long, on imprègne le textile plusieurs fois.
  • On évite de les laisser dans des conditions extrêmes, comme dans une voiture en plein soleil. On préfère un endroit frais, comme le coffre ou la cave.
  • On les place dans l’eau dès que possible.

Une ampoule de récup comme vase
Une ampoule récup' comme vase? Tutoriel vidéo de Mademoiselle Blue Grey sur https://www.youtube.com/watch?v=9c62vgtGsAE
3 – Choisir un bon vase

Le choix du vase n’est pas juste esthétique. L’idéal est un récipient en verre transparent et lisse. On s’aperçoit vite quand l’eau est sale. La paroi lisse empêche aussi les moisissures qui aiment se développer dans les petits recoins.

Pour son vase, on peut miser sur la récup’ et choisir des bocaux, des bouteilles en verre ou pourquoi pas des ampoules à suspendre.

On nettoie bien son vase avant de l’utiliser, pour éviter toute prolifération de bactéries qui accélèrent le vieillissement des fleurs. On vérifie aussi qu’aucun reste de branche ou de feuille ne resté collé sur les parois.

4 – Préparer les fleurs à mettre en vase

Avant de plonger les fleurs dans l’eau, quelques petits gestes simples :

Couper la base des tiges

On coupe le bout des tiges de toutes les fleurs de 2 ou 3 cm. On utilise un couteau sans dents bien aiguisé ou un bon sécateur. La coupe doit être bien nette et en biseau pour aider la prise d’eau. Il ne faut surtout pas les casser, les déchirer, ni les écraser. Pour les fleurs à bulbes comme la tulipe, la jonquille ou le narcisse, on coupe la partie blanche à la base de la tige.

On met ensuite le bouquet le plus vite possible dans l’eau. On évite ainsi aux plantes d’aspirer des petites bulles d’air, qui peuvent entraver l’absorption d’eau.

Enlever les feuilles immergées

On élimine les feuilles trop longues ou situées trop bas sur la tige. On doit surtout éviter qu’elles trempent dans l’eau du vase. Elles pourraient se décomposer et nuire à la conservation du bouquet. On peut par contre laisser les épines.

Desserrer le bouquet

Les fleuristes mettent souvent les bouquets en forme avec un élastique. À la maison, on les libère pour les laisser respirer dans le vase et éviter les moisissures.

Remplir le vase d’eau

Dès qu’on a nettoyé les fleurs, on place son bouquet dans un vase rempli d’eau aux 2/3. Pour les tulipes et les gerberas, on se contente d’un fond d’eau. L’eau doit être à la température de la pièce.

Les fleurs coupées préfèrent l’eau acide (sans prolifération des microorganismes). On peut donc ajouter un peu de vinaigre, de jus de citron ou une pincée d’acide citrique dans l’eau du vase. Si l’eau est très calcaire, on ajoute une demi cuillère à café de bicarbonate de soude. Mais surtout pas d’eau de Javel ou d'engrais chimiques.

5 – Trouver l’emplacement parfait

On place son bouquet de fleurs dans un endroit adapté.

Lumière sans excès

Les fleurs ont besoin de lumière mais n’aiment pas le soleil direct. On évite donc l’appui de fenêtre exposé au sud en plein été.

Conditions stables

En général, les plantes n’aiment pas les conditions extrêmes et les changements brusques. Elles préfèrent la fraîcheur, surtout le soir. On évite d’installer son bouquet à proximité d’un radiateur ou dans un courant d’air.

Loin du panier à fruits

On évite de placer son bouquet près du panier à fruits. Certains fruits mûrs produisent de l’éthylène, une hormone végétale qui accélère le mûrissement (les pommes, les poires…). Cela risque d’accélérer le vieillissement des fleurs. L’anémone, le freesia, le lys et la rose y sont très sensibles.

6 – Entretenir son bouquet

On chouchoute son bouquet de fleurs au fil des jours.

Garder l’eau propre

On change l’eau dès qu’elle est trouble et on retire les feuilles ou les pétales tombés dans l’eau. On essaie de remplacer l’eau tous les deux jours. On évite ainsi les microorganismes qui dégradent les fleurs.

Recouper les tiges

Tous les quatre jours, on recoupe la base des tiges de 3 cm. Toujours avec une coupe bien nette pour que la tige absorbe bien l’eau. Quand les fleurs commencent à plier l’échine, on n’hésite pas à recouper un petit bout.

7 – Faire sécher son bouquet

Pour profiter très longtemps de ses fleurs, on peut aussi faire sécher son bouquet. On oublie le micro-onde et on privilégie les méthodes simples. On pend le bouquet tête en bas dans une zone aérée, à l’abri de l’humidité. L’eau contenue dans les fleurs va s’évaporer. Au bout de quelques jours, le bouquet est complètement sec.
 

Sources

Voir aussi