Comment utiliser les huiles essentielles pour le nettoyage ?

Comment utiliser les huiles essentielles pour nettoyer sa maison ?
Comment utiliser les huiles essentielles pour nettoyer sa maison ?

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Les huiles essentielles ont des propriétés antiseptiques, bactéricides… Elles peuvent servir pour nettoyer, désodoriser ou parfumer.

Les huiles essentielles (HE) sont des extraits de plantes très puissants. Il en existe plus de 500 sortes1. Chacune a ses propres propriétés… Certaines sont très utiles pour le nettoyage : donner une bonne odeur, désinfecter, assainir... Il faut juste bien consulter les précautions d’emploi avant de les utiliser.

Sommaire :

Quelles huiles essentielles pour le ménage ?

Comment les utiliser ?

Précautions d’usage

Comment reconnaître une huile essentielle de qualité ?

Conservation

- - - - - - -

Quelles huiles essentielles choisir pour le ménage ?

Voici une sélection d’huiles essentielles utiles pour entretenir sa maison. Inutile de toutes les mélanger. On en choisit quelques-unes en fonction de leurs propriétés et de l’odeur souhaitée.

Nom de la plante

Nom latin

Propriétés pour le ménage

Partie de la plante utilisée

Principaux constituants chimiques

Citron

Citrus limon

  • Antiseptique +++
  • Antibactérienne +++
  • Antivirale
  • Bonne odeur de propre

Zeste

 

Limonène, terpinènes, aldéhydes, etc.

Pin sylvestre

Pinus sylvestris

  • Antiseptique +++
  • Bonne odeur de propre

Aiguilles

Alpha et bêta pinènes, limonène, etc.

Eucalyptus

Eucalyptus radiata ou Eucalyptus globulus

  • Antiseptique
  • Antibactérienne ++
  • Antivirale +++
  • Bonne odeur de propre

Feuilles, rameaux

Alpha et bêta pinènes. Oxydes terpéniques (1,8 cinéole), etc.

Sapin

Abies balsamea

  • Antiseptique ++
  • Bonne odeur de propre

Aiguilles

Alpha et bêta pinènes, camphène, 3-carène, limonène, etc.

Menthe poivrée

Mentha piperita

  • Antiseptique
  • Antibactérienne
  • Antivirale
  • Fongicide
  • Vermicide
  • Bonne odeur de propre

Sommités fleuries

Menthol, alpha et bêta pinènes, limonène, etc.

Lavande aspic

Lavandula spica ou Latifolia cineolifera

  • Antiseptique
  • Bactéricide
  • Antivirale
  • Fongicide
  • Antimite
  • Bonne odeur de propre

Sommités fleuries

Oxydes terpéniques (1,8 cinéole), alcools (linalol), cétones (camphre), etc.

Citronnelle

Cymbopogon nardus

  • Antiseptique
  • Antibactérienne
  • Répulsive insectes

Herbes

Geraniol, citronnellol, etc.

Pamplemousse

Citrus paradisii

  • Antiseptique aérien

Zeste

Limonène, etc.

Artillerie lourde (les plus puissantes)

Tea tree

Melaleuca alternifolia

  • Antibactérienne puissante à large spectre d’action +++
  • Fongicide ++
  • Parasiticide ++
  • Antivirale ++

Feuilles

Paracymène terpinène 1 ol 4, terpinène

Cannelle

Cinnamomum cassia ou Cinnamomum verum

  • Antiseptique
  • Antibactérienne très puissante à très large spectre d’action ++++
  • Antivirale +++
  • Fongicide +++
  • Parasiticide ++++
  • Ne pas en mettre beaucoup, odeur très forte !

Écorce

Aldéhyde cinnamique

Thym 

Thymus vulgaris

  • Antibactérienne majeure à large spectre d’action +++
  • Antivirale +++
  • Parasiticide (pour la variété de thym à linalol)

Sommités fleuries

Phénols (thymol, carvacrol…), monoterpènes, etc.

Girofle

Eugenia caryophyllus

  • Antibactérienne très puissante à large spectre d’action +++
  • Fongicide +++
  • Parasiticide +++
  • Antivirale +++

Bouton (clou)

Eugenol

 (Source : Raffa, le grand ménage, sous licence CC-BY-NC-ND)
 

Comment les utiliser ?

On évite de mettre des huiles essentielles partout, sous peine d'overdose. Mais on peut, au choix, en ajouter dans les produits d'entretien faits maison ou les utiliser pour certains usages précis :

  1. Dans son nettoyant multi-usage maison.
     
  2. Dans son liquide vaisselle.
     
  3. Dans le produit WC.
     
  4. Dans son produit lessive écologique.
     
  5. Dans les toilettes : pour diffuser une odeur agréable et assainir. On place quelques gouttes de HE de lavande ou de pin sur un petit galet. On renouvelle le geste toutes les semaines.
     
  6. Pour désodoriser la poubelle. On verse 1 goutte de HE de lavande et 1 goutte de HE de citron sur une pierre poreuse ou un coton dans le fond de la poubelle.
     
  7. Pour parfumer le linge. On verse 7 gouttes de HE de lavande, de menthe poivrée ou d’eucalyptus sur un linge qu’on glisse dans le tambour. Les huiles essentielles ne sont pas grasses donc pas d’inquiétude pour les vêtements, essuies, draps...
     

Précautions d’usage

Même si elles sont naturelles, il faut être prudent avec les huiles essentielles. Elles sont très puissantes et il est impératif de respecter ces 6 règles de sécurité :

  1. On manie les huiles essentielles avec prudence. Pures ou peu diluées, certaines sont photosensibilisantes (comme le citron, le pamplemousse… qui laissent des taches indélébiles sur la peau après une exposition au soleil) ou dermocaustiques (comme la cannelle, le girofle… qui entraînent des brûlures de la peau).
     
  2. Même si les huiles essentielles sont moins problématiques pour le ménage qu’en usage cutané ou interne2, les personnes sensibles devraient les éviter ou demander l’avis d’un spécialiste (médecin, aromathérapeute, pharmacien…). Cela concerne en particulier :
  • les personnes allergiques aux composants ;
  • les femmes enceintes ;
  • les femmes qui allaitent ;
  • les enfants de moins de 6 ans ;
  • les patients sous traitement ;
  • les personnes épileptiques et asthmatiques.

Les propriétaires de chats doivent aussi se méfier. De nombreuses huiles essentielles sont toxiques pour leurs compagnons, surtout en application cutanée et diffusion.

  1. On dilue les huiles essentielles pour faire le ménage. Elles ne se mélangent pas à l’eau mais au vinaigre, à l’alcool et aux corps gras (comme le savon).
     
  2. On respecte les petites doses. Les huiles essentielles sont très concentrées, quelques gouttes suffisent pour profiter de leurs bienfaits.
     
  3. On en limite l’utilisation. Par exemple, on évite d’en mettre dans tous ses produits et d’en diffuser dans chaque pièce. On surchargerait l’air.
     
  4. On garde les huiles essentielles hors de portée des enfants, sous clé.

En cas de doute sur les dosages ou les précautions, on se renseigne auprès d’un magasin spécialisé, de sa pharmacie ou de son médecin.
 

Comment reconnaître une huile essentielle de qualité ?

On choisit des huiles essentielles naturelles, pas des synthétiques. On préfère les HE dites chémotypées : ça signifie que le producteur a établi leur « carte d’identité ». Sur la bouteille, on doit retrouver, comme dans le tableau ci-dessus :

  • le nom de la plante en latin,
  • la partie utilisée et souvent les principaux constituants chimiques.

Le flacon est en verre coloré pour protéger l’huile de la lumière.

Le prix est fonction de l’huile essentielle. Dans une même marque, le prix peut varier de 3 € à plusieurs dizaines d’euros pour une bouteille de 5 à 10 ml. Certaines plantes sont plus rares, coûtent plus cher, contiennent moins d’huile essentielle que d’autres… Tout ça influence le prix final.

On privilégie aussi les huiles essentielles issues de l’agriculture biologique. Elle portent le label bio européen :

Label bio européen

On trouve plutôt les huiles essentielles en magasin écologique, en herboristerie et en pharmacie.
 

Conservation

On conserve les huiles essentielles dans un lieu sec, frais et à l’abri de la lumière. Chaque bouteille mentionne une date de péremption.

Après chaque usage, on referme bien le bouchon car les huiles essentielles s’évaporent.
 

Pour en savoir plus :

Voir aussi