A pieds légers vers 2007 !

Type de publication:

Dossiers n°21

Thématiques : 

Ça y est ! Les fêtes sont de retour ! Période de ressourcement et d'expression symbolique de nos traditions, obligations familiales et/ou retrouvailles chaleureuses, course épuisante dans les magasins bondés et les embouteillages ou occasion d'une évasion à la neige ou au soleil, chacun négociera « ses fêtes » avec un mélange particulier de détente et de contraintes.

Ce qui est indéniable, c'est que ces « fêtes », conçues pour rassembler la communauté autour de valeurs d'amour et de partage et de rites sacrés, religieux et/ou civils, sont aussi devenues des machines à faire des affaires, des pièges à consommateurs, qui ont un impact économique et écologique considérable. Les budgets cadeaux, repas, voyages font des bonds et il est facile d'imaginer la hausse de la consommation d'électricité, de carburant, de la production de déchets, qui accompagne nos festivités domestiques et collectives en cette période.

Or, en cette fin d'année, après la conférence de Nairobi sur le climat, après plusieurs campagnes médiatiques venant de nos propres médias (Le Soir sur l'empreinte écologique), de France (Nicolas Hulot et Yann Arthus Bertrand) ou d'Amérique (le film d'Al Gore), qui peut encore ignorer les messages en faveur de la réduction de notre consommation d'énergie et de la réorientation de nos comportements quotidiens ? Comment donc alléger notre empreinte écologique pendant cette période particulièrement consommatrice ? Comment entrer à pieds légers dans l'année qui vient ? Voici quelques idées, à assaisonner à votre goût, qui visent, non pas à vous mettre au régime, mais bien au contraire à vous offrir des plaisirs sans ombre et à doper votre bien-être moral et physique.

Nous passerons donc en revue les traditions ou conventions sociales liées à Noël et à la fin d'année, mais gardons à l'esprit que l'essentiel dans tout cela est bien dans la joie intérieure que nous serons capables de partager et non dans l'expression matérielle qu'elle revêtira.

Avant...

« Mon beau sapin.. » : si vous tenez à ce symbole de la renaissance de la nature, choisissez une provenance belge, issue de culture intégrée (se renseigner auprès du vendeur, car il n'y a pas d'étiquette à ce sujet), plutôt vers le 15 décembre pour qu'il n'ait pas été coupé trop tôt et donc traité au fixateur. Préférez-le coupé et pas en pot, car il est néfaste pour les parcelles d'origine d'être vidées de leur humus, et le repiquage est très aléatoire. D'autres infos sur les sapins de noël écologiques ? Voyez notre toute dernière fiche-conseil !

Maman, les belles boules ! Vous vous en doutez, nous vous déconseillons d'acheter chaque année ces boules et guirlandes, peu durables, pleines de peintures chimiques, et fabriquées en Chine ...Remplaçons cela par une production « maison » de vos décorations avec des matériaux tout simples comme la pâte à sel, les pommes de pin et les branches séchées, les pelures d'orange et du papier crépon. Quant aux guirlandes électriques, prenez celles qui ont des ampoules LED (plus résistantes) et n'oubliez pas que les bergers de Bethléem regardaient les étoiles.

Les cartes de vœux : il s'agit certes d'une convention sociale importante. Elle peut être largement dématérialisée par l'envoi de cartes électroniques. Vous pouvez la composer vous même bien sûr, mais plusieurs sites Internet proposent ce service, comme www.hallmark.com. Si vous êtes attachés à la forme manuscrite et au courrier postal, utilisez les cartes de vœux des organisations caritatives et de solidarité.

La course aux cadeaux :

« Dématérialisons ! » : votre belle-mère veut-elle vraiment une machine à couper les œufs durs ? Offrez-lui du bien-être ou une valeur ajoutée culturelle, plutôt qu'un objet superfétatoire/ Nous vous avons déjà parlé de la dématérialisation il y a tout juste un an. Si vous le souhaitez, retournez donc sur le n°10 de l'Art d'éco-consommer. Nous vous avions conseillé une visite sur le site : www.quefaire.be et en particulier ses rubriques : loisirs, stages, spectacles, où vous pouvez trouver un certain nombre d'activités écologiquement «légères» à offrir à vos proches.

Depuis lors, nous avons des adresses supplémentaires à vous suggérer, qui vont satisfaire non seulement votre belle-mère mais aussi toutes les générations autour de vous : www.clickado.be ou www.cadeaubox.com sont, par exemple, des sites qui vous permettent de trouver et d'offrir des cadeaux sans vous déplacer, dont beaucoup sont «immatériels» même s'ils s'accompagnent toujours de certains flux matériels comme les déplacements. Si vous offrez un spectacle de théâtre ou une séance de thalassothérapie à un couple stressé, veillez à ce qu'il puisse atteindre ce moment de bonheur sans faire trop de kilomètres en voiture (et surtout pas en avion ! ).

« Partageons » : Plusieurs organisations vous proposent des formules de générosité combinée. Vous faites un cadeau à quelqu'un qui consiste, au moins partiellement, à soutenir une belle cause. Allez voir www.feelgoodgift.be et vous verrez comment soutenir les projets d'une ONG sans exclure un petit cadeau matériel. Le bénéficiaire se voit récompensé par une certificat de donateur, délivré par l'ONG bénéficiaire du don. Plus classiquement, d'autres organisations vous proposent leurs produits dont la vente soutient leurs activités ou constitue en soi un acte de solidarité. C'est le cas des Magasins du monde-Oxfam (www.madeindignity.be), des boutiques du WWF et de Greenpeace, et même de certaines enseignes commerciales comme Nature et Découvertes (www.natureetdecouvertes.com), dont une partie des bénéfices va à des projets de conservation de la nature.

Pensez aussi à acheter des produits de «réemploi» : en donnant une deuxième vie aux biens, vous contribuer à la prévention des déchets et vous soutenez des emplois dans l'économie sociale. En plus, c'est économique et parfois très « branché ». Vous trouverez toutes les adresses utiles dans notre guide du réemploi, téléchargeable sur notre site. Mais c'est le WWF Belgique qui vous propose le désintéressement le plus grand, en vous proposant d'offrir des cadeaux virtuels : choisissez un cadeau WWF qui ira comme un gant à un éternel romantique ou à votre conjoint qui a un peu trop tendance à se laisser servir. Chaque cadeau est lié aux projets ou programmes du WWF. Le vrai bénéficiaire, c'est la nature ! Votre destinataire doit se contenter d'une carte personnalisée. A voir absolument, ne fut-ce que pour jouir de l'humour de la proposition ! -> www.wwf.be

Achetez durable et sobre en énergie ! : Pour les cadeaux que vous offrirez tout de même, parce que c'est gai, c'est beau et surtout ça fait plaisir à vos proches, ayez deux critères en poche :

  • «durabilité » : des objets solides, qui ne seront pas obsolètes en 6 mois, qui sont réparables, et « partageables », qui peuvent avoir plusieurs vies ;
  • «éco-efficience » : pensez à la consommation d'énergie et de matières liée à ces objets, pour leur production, leur usage et leur élimination.

    Nos fiches-conseils sont à votre disposition pour vous informer sur un grand nombre d'achats et de produits. Bienvenue sur notre site www.ecoconso.be !

Pendant...

Les emballages : évidemment, le maître mot est la « récup ». Nous recevons un à deux kilos de papier par semaine de publicité dans nos boîtes, (malgré les autocollants «stop pub » si peu respectés). Une façon de les réutiliser au moins une fois est de les transformer en papier cadeau. Pour vous aider, une bricoleuse vous donne des conseils : allez voir http://raffa.grandmenage.info, et allez dans la rubrique « éco-emballer les cadeaux ». L'imagination est au pouvoir.

Les fleurs : plutôt que des fleurs coupées préemballées, choisissez les plantes en pot qui durent longtemps (plantes vertes, orchidées, azalées, jacinthes,.. à repiquer). Demandez les fleurs labellisées équitables ! Infos sur les roses équitables : www.maxhavelaar.be

Les repas de fêtes : puisque les fêtes sont à l'origine faites pour retrouver vos voisins, vos proches, pourquoi ne pas se fournir à proximité ? Les produits du terroir, de saison, des circuits courts sont ceux qui ont l'empreinte écologique la meilleure, et une saveur correspondante. Par contre, évitons le foie gras ;-)
Que la préparation du repas soit aussi l'occasion de partage, et préférons les plats «maison» aux préfabriqués, préemballés, et autres produits industriels.
Quant à la vaisselle, avant de passer au plastique ou au carton, n'oubliez pas que des services de location existent quasiment dans toutes les villes belges. Feuilletez les pages jaunes ! Et vous pouvez même échapper à la corvée vaisselle !
Bref, bon appétit !

Après...

...pour qu'il reste plus de souvenirs que de déchets !
Après la fête, les maîtres de maison se retrouvent devant une montagne de papiers déchirés, de bougies coulées, de miettes de gâteaux écrasés ... et le sapin qui perd ses aiguilles !

Il nous reste à trier et à recycler, les communes ramassent aujourd'hui les sapins de Noël au début janvier ; ne le brûlez pas dans votre jardin ! Attendez les collectes sélectives de papier et compostez si possible les déchets de table.

Que votre fin d'année soit donc légère et joyeuse ! A l'an prochain, que nous vous souhaitons déjà plein de nouveautés écologiques !

Besoin d'autres adresses ?

Les idées-cadeaux d'Oxfam... : www.oxfam.be
Celles de Greenpeace... : www.greenpeace.be
Et le site du www.buynothingchristmas.org !

Voir aussi