Les petits déchets chimiques

Petits déchets chimiques au parc à conteneurs
Petits déchets chimiques au parc à conteneurs

Type de publication:

Fiches-conseils n°48

Thématiques : 

Mots-clés : 

Bien qu'ils ne représentent que moins de 1% en poids des déchets ménagers, les petits déchets chimiques, ou déchets spéciaux des ménages (DSM), posent, plus que les autres, des problèmes pour l'homme et l'environnement. En 2013, plus de 10 000 tonnes de DSM ont été récoltées en Wallonie, soit près de 3 kg/an/habitant !

Dans la maison, il y a beaucoup de petits déchets chimiques. Quels sont-ils?

Dans la cuisine

  • Restes de produits d'entretien: détergents, eau de Javel, ammoniaque, soude caustique, détartrants, nettoie-fours, cirages, aérosols, poudres à récurer,... La plupart de ces substances nécessitent un traitement physico-chimique afin d'en neutraliser les éléments dangereux.
  • Graisses de friture et huiles végétales: purifiées et traitées, elles peuvent être réutilisées par l'industrie chimique, dans les cosmétiques et les aliments pour bétail.

Dans la salle de bain / W-C

  • Pharmacie: médicaments, thermomètres.
  • Hygiène et cosmétiques: aérosols, restes de crèmes et autres produits cosmétiques, vernis à ongles, dissolvants,...
  • Emballages et restes de produits d'entretien: voir cuisine.

Dans le garage ou la cave

Restes de peintures:

  • Les peintures alkydes contiennent des métaux lourds, et 40 à 50% de solvants.
  • Les peintures à l'eau ne contiennent que 5 à 10% de solvants et beaucoup moins de métaux lourds.
  • Les peintures naturelles sont composées principalement d'éléments naturels, ce qui ne veut pas dire qu'elles sont sans danger pour la santé.
  • restes de vernis, colles, résines, antirouilles, décapants, diluants, détachants (térébenthine, white spirit, thinner,...), produits de protection du bois,...
  • Huile de vidange: elle ne peut pas être incinérée sans être prétraitée, ni être jetée à l'égout ou dans la nature. Recyclée par des sociétés agréées, elle pourra servir de combustible. Antigel, batteries, extincteurs, cire pour voiture,...

Au jardin

Insecticides et autres pesticides, herbicides, engrais chimiques.

Divers

Energie/éclairage: tous types de piles, tubes néon, lampes économiques;
Photo: films, bains et produits pour la photo, radiographies; Bureau: encres, effaceurs liquides, produits photocopieurs; Colorants, teintures; Déchets de laboratoires "amateurs"; etc.

Pourquoi collecter sélectivement les petits déchets chimiques?

Jetés à la poubelle, ils sont mélangés à tous les autres déchets ménagers et exercent un impact négatif: sur la composition des gaz d'incinération; sur la qualité des eaux à la sortie de la décharge. Jetés à l'égout, ils perturbent le fonctionnement des stations d'épuration.

Ils contaminent les cours d'eau et les réserves en eau potable ainsi que les chaînes alimentaires. Abandonnés dans un endroit non approprié, ils polluent le sol et les eaux ou dégagent des vapeurs toxiques en cas d'incendie. Certains sont composés de matières premières non renouvelables pouvant être récupérées et recyclées.

Qu'en faire?

En Wallonie, les déchets spéciaux des ménages sont repris par les parcs à conteneurs (recyparcs). Pour connaître l'adresse du parc le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site de la COPIDEC : http://www.copidec.be/

A Bruxelles, la Région met à la disposition des citoyens des points de collecte Proxy Chimik : des camionnettes qui stationnent à heures fixes dans les communes. Liste des Proxy Chimik : 0800/981.81 (numéro gratuit de Bruxelles- Propreté) ou https://www.arp-gan.be/fr/tri/10-dchets-chimiques-mnagers.html. Les DSM peuvent aussi être apportés aux parcs à conteneurs bruxellois.

Pour les piles, Bébat organise des collectes dans les supermarchés et autres magasins d'alimentation, les bijouteries-horlogeries, les magasins de photo, de bricolage, de jouets, de matériel électrique, les pharmacies... http://www.bebat.be

Les vielles radiographies sont aussi reprises dans beaucoup de pharmacies. Celles-ci les confient ensuite à des associations comme Pharmaciens Sans Frontières qui récupèrent l'Argent (Ag) contenu dans ces radios et dégagent ainsi des fonds pour financer leurs campagnes. Si vous disposez de quantités importantes (1, 2 voire 3 m³), Pharmaciens Sans Frontières peut même envoyer un camion pour venir les collecter chez vous.

Pharmaciens Sans Frontières Belgique
27, rue de la Forêt d'Houthulst
1000 Bruxelles
Tél: 02/218.55.02
Fax: 02/219.14.37
E-mail: psfbel@skynet.be
Site : http://www.psf-apzg.be/

En attendant, comment les conserver?

Réservons chez nous un emplacement sec et aéré, fermé, hors de la portée des enfants et des animaux. On trouve dans le commerce des bacs en plastique recyclé prévus pour cet usage. Conservons nos déchets chimiques dans leur emballage d'origine ou dans un emballage étanche et étiqueté (jamais un emballage alimentaire), afin de faciliter leur identification et leur traitement. Ne mélangeons jamais les produits entre eux, qu'ils soient liquides ou solides!

Qu'en advient-il?

Une société spécialisée agréée par la Région assure le transport de ces déchets, en toute sécurité, jusqu'aux centres de traitement. Selon la nature des déchets chimiques, certains sont recyclés (huiles, solvants, tubes d'éclairage, batteries sans acide,...). D'autres sont détruits en réduisant les nuisances pour l'environnement par les différentes filières existantes: incinération dans des fours spéciaux (peintures, vernis,...), valorisation énergétique (peintures, solvants), traitement physico-chimique, (acides, eau de Javel,...).

Conseils

Il convient avant tout de prévenir la formation de déchets chimiques en limitant au maximum l'emploi de ces produits. Les solutions alternatives ne manquent pas: produits d'entretien et de "bricolage" écologiques, emballages recyclables et rechargeables, piles rechargeables, lutte biologique au jardin, "trucs de grand-mère" contre les taches, les odeurs, etc...

Voir aussi