Comment analyser le sol de son jardin ?

Comment analyser le sol de son jardin ?
Comment analyser le sol de son jardin ?

Type de publication:

Fiches-conseils

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Pour connaître les caractéristiques du sol de son jardin, on peut se fier à son sens de l’observation ou faire appel à un laboratoire. Et anticiper.

Sommaire :

- - - - -

Pour connaître la composition et la qualité de la terre de son jardin, c’est très simple. Si on est un jardinier averti, on peut identifier le type de sol de son jardin en observant les plantes qui y poussent naturellement.[1]

Par exemple, la grande ortie (Urtica diodica) indique un sol moyennement humide, frais, bien aéré, moyennement riche à très riche. Mais cela reste une indication. Et il faut déjà beaucoup de plantes pour obtenir des résultats corrects.

Or, avant de commencer à jardiner, il vaut mieux connaître précisément les caractéristiques du sol.

Faire appel à un laboratoire

Pour obtenir une analyse pointue du sol de son jardin, mieux vaut faire appel à un laboratoire.

  1. Contacter un laboratoire. Il vaut mieux connaître les modalités pratiques à respecter avant d’envoyer ses échantillons à un laboratoire. Certains mettent à disposition des contenants (sachets, pots…) ou des sondes de prélèvement. Il faut se renseigner auprès du laboratoire choisi. Vous trouverez la liste des laboratoires de Belgique ci-dessous.
     
  2. Repérer les différentes parties du jardin. Si le sol comporte des zones fortement différenciées, il faut prendre des échantillons pour chacune d'entre elles. On demande alors une analyse spécifique pour chacune des parties du jardin : le potager, la roseraie, les cultures particulières...
     
  3. Effectuer les prélèvements. L'échantillon doit être représentatif de la parcelle analysée. Pour cela, on prélève la terre à plusieurs endroits du jardin à environ 25 cm de profondeur. Le nombre de prélèvements dépend de la superficie du terrain et de ses caractéristiques mais aussi des consignes du laboratoire. On mélange ensuite les différents prélèvements pour obtenir un échantillon représentatif de son terrain. Puis, on prélève une petite quantité du mélange pour l’envoyer.
     
  4. Guider l’analyse en laboratoire. Quand on envoie l’échantillon, on l’accompagne d’une fiche de renseignements : culture pour laquelle l’analyse est demandée, culture précédente, superficie… Ces informations guideront les techniciens dans leurs analyses.

Fiche à compléter pour le laboratoire d'analyse du sol

Prix et délai

Le prix d’une analyse standard se situe entre 15 et 70 €. Le coût augmente logiquement selon le nombre de paramètres analysés. Il dépend aussi du laboratoire. Au printemps, certaines analyses sont gratuites : elles sont réalisées dans le cadre des portes ouvertes de jardineries ou de salons dédiés au jardinage.

Après l’envoi des échantillons, il faut attendre entre 2 et 4 semaines avant de recevoir les résultats. Il faut donc anticiper, en particulier si la zone est destinée à devenir un potager. Si on souhaite planter ses légumes en mars, l’échantillon doit être envoyé début février. Le temps de recevoir les résultats, de mettre en pratique les conseils et de laisser le sol se stabiliser avant les plantations. 

Les résultats

Les résultats de l’analyse se présentent souvent sous forme de tableau. Pour chaque paramètre, l’analyse indique la teneur réelle et la teneur souhaitable du sol. La comparaison est donc facile.

Exemple de certains résultats fournis par une analyse de sol

Exemple de certaines informations fournies par une analyse de sol

Il suffit de regarder où se situe la valeur pour sa terre par rapport à celle recommandée. En-dessous, il faut peut-être apporter certains éléments. Au-dessus, le sol sera préparé d’une certaine façon. Par exemple, on additionne un sol trop riche en phosphore de terre pauvre.

Les laboratoires accompagnent souvent les résultats de conseils. Il ne reste qu’au particulier à suivre les pistes de solution et se servir des résultats pour améliorer le sol de son jardin, en fonction de ses objectifs (potager, jardin, agriculture biologique…).

Dans quel laboratoire faire analyser son prélèvement ?

En Province de Liège :

La Station Provinciale d'Analyses Agricoles

Rue de Dinant, 110 (Quatre-Bras) - 4557 Tinlot (Scry)
085 243 800 | spaa@provincedeliege.be

En Province du Hainaut :

CARAH asbl

Rue Paul Pastur, 11 - 7800 Ath
068 26 46 90 | labo.carah@hainaut.be

Asbl Agro-Qualité
Chemin de St Landry, 35 bte 2 - 7060 Soignies
067 33 32 68

En Brabant wallon :

Centre Provincial de l'Agriculture et de la Ruralité
Rue Saint-Nicolas, 17 - 1310 La Hulpe
02 656 09 70 | agriculture@brabantwallon.be

En Province de Luxembourg :

Le Centre de Michamps

Horritine 1 - 6600 Michamps (Bastogne)
061 210 820 | centredemichamps@uclouvain.be

En Province de Namur :

L’Office Provincial Agricole

Rue de Saint-Quentin, 14 - 5590 Ciney
081 77 68 16 | office.agricole@province.namur.be

En Flandre :

Le Service pédologique de Belgique
Willem de Croylaan 48 - 3001 Leuven-Heverlee
016 31 09 22 | info@bdb.be

- - - - - -

[1] Pour connaître les principales espèces indicatrices belges : Répertoire des groupes écologiques reconnus en Wallonie, CDAF

 

Voir aussi