Comment nettoyer toutes les pièces de la maison ?

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Quel produit pour quel usage ?

Les sanitaires

  • La salle de bains est un lieu qui doit être bien ventilé afin d'éviter le développement de moisissures. Cela évite d'utiliser des produits trop mordants et prévient les risques d'allergies posés par le développement de ces micro-organismes.
  • Les faïences, les sols... s'entretiennent avec un nettoyant multi-usages à base de tensioactifs végétaux ou avec du savon noir. En présence de calcaire, on peut rincer les carrelages avec de l'eau vinaigrée, voire du vinaigre pur (sauf sur le marbre ou la pierre bleue !).
  • La baignoire, l'évier, le bac de la douche s'entretiennent très facilement avec du bicarbonate de soude (abrasif) ou de l'eau chaude additionnée de cristaux de soude (dégraissant).
  • L'entretien quotidien des siphons pour enlever cheveux et autres résidus de savon évitera bien des désagréments. Si le siphon est bouché, ventouser avec un mélange 50/50 (v/v) de sel et de bicarbonate de soude, auquel on ajoute un verre de vinaigre. Laisser agir, verser de l'eau bouillante. Si cela ne suffit pas, démonter le siphon s'il est accessible ou appeler un plombier.

Ne pas utiliser de déboucheur chimique : polluant, il est également dangereux et fera courir des risques à la personne qui devra démonter le siphon le cas échéant.

La cuisine

  • Pour détartrer bouilloires et autres casseroles, utiliser du vinaigre porté à ébullition, laisser refroidir et bien rincer. Idem pour la semelle du fer à repasser (astiquée avec un coton trempé dans du vinaigre.
  • Les ustensiles de cuisine comme les cuillers et planches en bois sont assainis et désodorisés par un bain de vinaigre.
  • Le four traditionnel peut être efficacement nettoyé en humidifiant les parois puis en y saupoudrant du bicarbonate de soude. Laisser sécher durant une heure et essuyer avec un chiffon... Ça marche !
  • Si vous disposez d'un four à pyrolyse, l'élévation de température durant le cycle de nettoyage est un moyen très efficace pour lutter contre les micro-organismes mais soyez particulièrement attentifs à la ventilation de la cuisine et à l'aspiration de votre hotte. En effet, la calcination des graisses dégage des benzopyrènes et autres hydrocarbures cancérigènes qui se répandent dans la cuisine et contaminent les aliments...
  • Le four à micro-ondes s'entretient en déposant un bol d'eau avec une tranche de citron. Faire chauffer jusqu'à la formation d'une grande quantité de vapeur. Essuyer ensuite avec un chiffon absorbant.
  • Quant au réfrigérateur, c'est probablement le lieu où le risque est le plus élevé dans la cuisine. Yersinia, Listeria, Salmonelle et autres bacilles survivent longtemps dans les aliments entreposés au réfrigérateur. Ces microorganismes forment un biofilm qui se dépose partout !
    Pour nettoyer le frigo, il ne suffit pas de soulever le biofilm avec un tensioactif. Il faut abaisser le pH avec un produit comme le vinaigre ; laver l'intérieur de votre réfrigérateur (dans tous les coins !) avec un linge imbibé de vinaigre est nécessaire (deux fois par mois).
  • Enfin, n'oublions pas que pour venir à bout de la graisse séchée ou recuite de la plaque de la cuisinière, il est préférable de mouiller préalablement et de laisser tremper quelques temps. Cela évite d'utiliser des produits mordants ou de s'acharner sur l'éponge à récurer.

Les meubles

  • Un simple coup de chiffon ou de plumeau remplace avantageusement les cires et les dépoussiérants en bombe ou les nombreuses lingettes jetables souvent pré-imprégnées de produits toxiques.. Les meubles vernis peuvent être astiqués avec un mélange 50/50 d'huile d'olive et vinaigre, à émulsionner.
    Leur brillant original sera ravivé avec un chiffon de laine. Pour les meubles cirés, achetez une véritable cire d'abeille sans additifs chimiques que vous trouverez, entre autres, chez les grossistes en bio-construction ou encore les magasins spécialisés en bio.
    Une tache grasse sur un meuble peut être enlevée en frottant avec un mélange d'huile d'olive et de sel (ou de cendre de bois). Une tache sucrée s'enlève avec du marc de café humide. Une tache de sauce part en frottant avec du lait bien chaud...
  • Le canapé en cuir s'entretient avec un mélange d'huile et de vinaigre qui le nourrit et le fait briller. Le cuir vernis se soigne avec du lait cru. Le cuir craquelé peut être « réparé » avec de la lanoline (graisse naturelle animale).

Du sol au plafond, en passant par les fenêtres

On peut simplement nettoyer les sols carrelés à l'eau claire ou avec un peu de savon mou (savon noir) ou de nettoyant multi-usages s'ils sont bien sales. Les marbres sont rincés à l'eau et ravivés avec un peu d'huile de lin. Les parquets vitrifiés s'entretiennent avec une serpillière humide ; les planchers en bois naturel aiment la cire naturelle (d'abeilles ou végétale) et... l'huile de coude !

Quant aux linoléums, ils s'entretiennent avec un linge imbibé d'huile de lin et se nettoient avec un tensioactif tous usages.

Les vitres se nettoient avec un chiffon (ou du papier journal) imbibé de vinaigre blanc (sauf si les châssis sont en aluminium). De l'eau claire, une microfibre et une raclette sont même suffisantes si on lustre ensuite avec des feuilles de papier journal.

Une maison qui sent bon…

… avant toute chose, c'est une maison aérée !!

Dans les toilettes, quelques gouttes d'huiles essentielles déposées sur un pot pourri ; pour la cuisine, faire bouillir de l'eau avec des herbes aromatiques. Dans les armoires à linge, des petits savons naturels ou des pochettes de tissus contenant des herbes et fleurs séchées éviteront l'odeur de « renfermé ». Dans le réfrigérateur, rien de tel qu'un petit pot ouvert contenant du bicarbonate de soude.

Si l'on fait le compte, tous ces produits simples ne reviennent pas très chers. Ils permettent surtout de ne pas polluer en voulant nettoyer. Croyez-nous, ils sont vite adoptés et peuvent nous faciliter la vie !!!

En savoir plus et fabriquer soi-même ses produits d'entretien :

 

Voir aussi