Faut-il vraiment changer son frigo de plus de 10 ans?

Faut-il écouter la pub et changer son frigo après 10 ans ?
Faut-il écouter la pub et changer son frigo après 10 ans ?

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Pour Recupel, il faut changer son frigo de 10 ans et plus. Ce serait meilleur pour le portefeuille et pour la nature. Ah oui ? Vraiment ?

Si vous regardez la télé – vous n’êtes pas raisonnables – vous êtes peut-être tombé sur  la dernière campagne de pub de Recupel.

On y voit M. Wattenbergh, expert économique, nous conseiller de remplacer notre frigo de 10 ans ou plus par un frigo plus économe. Les raisons ? C’est « bon pour la nature et votre portefeuille ». On consommerait même deux fois moins en changeant de frigo.

Oui mais non, en fait. Car même si le nouveau frigo consomme moins – disons deux fois moins – il faudra de nombreuses années pour que ce nouveau frigo compense sa dette énergétique. Car acheter un nouveau frigo implique de d’abord le construire (©Lapalisse). Or, ça consomme de l’énergie : un peu plus de 800 kWh par appareil.[1]

Et donc, je le jette ou je le garde ?

Comme la publicité fait de gros raccourcis, sortons la calculatrice pour évaluer l'intérêt environnemental.

Pour comparer, il faut d’abord savoir combien consomme l’ancien frigo, grâce à son étiquette énergie. Soit elle est restée collée sur le frigo – fiers que vous étiez de votre nouvel achat économe à l’époque –, soit il va falloir fouiller dans le mode d’emploi ou sur le web, avec les références du frigo. On peut aussi se limiter à la classe énergétique du frigo (A, A+, etc).

Si vous êtes un warrior de l’éco-consommation, vous pouvez brancher votre frigo sur un wattmètre.

Et comparer cette consommation avec ce qu’est censé consommer le nouveau.[2]

Et là, deux possibilités :

  • Le nouveau consomme 100 kWh par an de moins que l’ancien : on peut envisager de le changer. Le nouveau remboursera la dette énergétique de sa fabrication en 8 ans de fonctionnement. [3]
  • Le nouveau ne consomme pas 100 kWh/an de moins : on garde son frigo. L'économie sur la consommation du nouveau frigo ne compenserait pas l'énergie nécessaire à sa fabrication.

Et si vous n’avez que les classes énergétiques, on peut même dire :

Ça peut même coûter plus cher

Côté portefeuille aussi, on a fait le calcul : cela coûte 300 € de plus d’acheter un nouveau frigo après 10 ans que de conserver l’ancien pendant 20 ans. Et cela même si le nouveau consomme deux fois moins et permet d’épargner 1500 kWh sur 10 ans.[4]

Financièrement donc, il faut que le nouveau consomme trois fois moins pour que l’économie en électricité compense l’achat d’un nouveau frigo.

Ou alors vous avez une super recette pour faire pousser des frigos dans le jardin. Mais personnellement, je n’ai jamais trouvé de graines de frigos (en tout cas en bio) ;-)

Le calculateur est bien plus intéressant

Recupel n’a pas fait qu’un spot télé. Ils ont aussi un site dédié, sur lequel on peut trouver un calculateur plus subtil que le message publicitaire. Ce calculateur donne une info plus réaliste et plus intéressante. Ça reste basé sur des moyennes (il ne faut connaître que la classe et l’année du frigo), mais c’est moins manichéen.

N’oubliez pas l’économie sociale !

Si d’aventure vous changez de frigo, pensez d’abord à le donner à une entreprise d’économie sociale. Ils font tout pour collecter nos électros (entre autres) afin de ne pas les abîmer. Leur but est de pouvoir les réutiliser. Certes un tout vieux frigo ne pourra peut-être pas être réutilisé, mais les ressourceries acceptent tous les encombrants, quel que soit leur état.

La pub n’en parle malheureusement pas. Elle conseille de le confier au fournisseur ou de le déposer au parc à conteneurs.

Pour l’économie sociale, on a juste droit à une phrase en tout petit, façon messages d’avertissement que personne ne lit jamais. Genre on nous a obligés à le mettre.

32 secondes, c’est court

32 secondes de spot, c’est peu pour faire dans la nuance, c’est vrai.

Mais c’est quand même dommage d’inciter au changement précoce. Oui, il y a recyclage derrière. Et Recupel a une mission très utile : collecter les appareils électriques et électroniques pour les recycler. Mais non, il ne faut pas nécessairement remplacer un frigo de 10 ans et plus. Cela dépend de l’appareil.

Et vous, vous en pensez quoi ?
 

- - - - - - - - - - -

[1] Les chiffres sont difficiles à connaître précisément. Sur base de deux études (KUL, 2005 et Sustainable Systems and Technology (ISSST), 2010), on peut estimer que la fabrication d’un nouveau frigo consomme entre 835 et 1600 kWh(ce dernier chiffre tenant compte de l’énergie cachée dans les matériaux).

[2] Idéalement, il faudrait même connaître les consommations réelles. Celles de l’étiquette énergie sont basées sur des conditions-types. Mais il est difficile de mesurer la consommation réelle d’un nouveau frigo, que l’on n’a pas encore. D’où l’intérêt de comparer sur base des étiquettes, même si ce ne sont pas des consommations réelles. Si vous prenez des consommations réelles avec un wattmètre, faites-le sur plusieurs jours pour avoir un résultat fiable et représentatif.

[3] Admettons qu’il faille 800 kWh pour fabriquer un frigo. Et que ce nouveau frigo consomme 100 kWh/an de moins que l’ancien. Il faudra donc 8 ans de fonctionnement du nouveau pour qu’il rembourse sa dette énergétique.

C’est cependant une approximation. Il faudrait en effet un écobilan complet pour tenir compte de l’effet bénéfique du recyclage de l’ancien appareil, et pour tenir compte de l’effet négatif de la consommation de matières premières pour fabriquer un nouveau frigo, ce qui n’est pas repris dans les 800 kWh annoncés ici. On pourrait même aller plus loin et dire que nos frigos peuvent être fabriqués dans des pays dont les législations sociales et environnementales ne sont pas de même niveau que les européennes.

[4] Si on remplace un frigo de classe A+ acheté en 2007 par un A+++ cette année (soit après 10 ans), on peut économiser 1500 kWh sur les 10 prochaines années. On aura donc ainsi « consommé » deux frigos sur une période de 20 ans. Un nouveau frigo A+++ vaut en moyenne 699 €. Si on déduit les 1500 kWh économisés (soit 375 €), on doit bien payer plus de 300 € en plus que si on avait gardé son frigo pendant 20 ans. Sources des consommations : données étiquettes énergie pour un frigo A+++ combiné de 324 litres (soit 155 kWh/an) et consommation mesurée par Test-Achats pour un frigo de classe A+ de capacité similaire en 2007.

 

Voir aussi