L’Allemagne veut arriver à 70% de bouteilles réutilisables

L’Allemagne veut atteindre 70% d’emballages pour boissons réutilisables. Et ce, quelle que soit la matière de la bouteille : verre ou plastique). Et la Belgique ?

À la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne. C’est vrai aussi en matière de recyclage des déchets. Nos voisins vont imposer d’ici 2022 un taux recyclage des plastiques d’emballage de 63% et de 90% pour le métal, le verre et le papier-carton.

Les emballages réutilisables pour boissons devront atteindre 70% des emballages utilisés (quelle que soit la matière : verre ou plastique).

Encore plus recycler et réutiliser

On trouve déjà beaucoup de boissons disponibles dans des emballages réutilisables en Allemagne (ce qu’on appelle ici les « consignes »[1]). En Belgique, on vend encore les mêmes boissons en emballage jetable (repris dans les PMC). Même marques, mêmes contenances. Seul l’emballage est différent.

Avec sa nouvelle loi sur les emballages de boissons, l’Allemagne avance dans le bon sens. Et suit l’objectif européen de recycler 65% de ses déchets d’ici 2030.

Actuellement, 44% des déchets ménagers sont recyclés ou réutilisés en Europe. La Belgique fait mieux, avec 53%.  Ce n’est pas assez pour atteindre l’objectif européen.

Lire aussi À quand une consigne sur les canettes et les bouteilles PET ?

Des avancées sur les emballages

Il faut maintenant que les 27 autres États membres suivent le mouvement et augmentent le recyclage ou le réemploi ces déchets. Les emballages représentent encore 20% de nos déchets de notre poubelle non triée[2], dont la moitié environ sont en plastique. Une des façons de recycler plus est de collecter plus d’emballages.

En matière d’emballages en plastique, l’Europe a aussi son objectif : 55% de recyclage d’ici 2025.

En Belgique, on recycle +/- 40% des emballages en plastique actuellement. Pour parvenir à 55%, on devrait notamment étendre la collecte des PMC à d’autres types de plastiques. Dès 2019, on devra justement jeter ses emballages plastiques dans le sac mauve (P+MC) en Wallonie.

Rendez-vous en 2030 pour voir si on a atteint l’objectif des 65% en Europe.

 


[1] Consigné ne veut pas dire réutilisable. Mais en pratique, en Belgique, un emballage consigné est réutilisable. Quand il y aura une consigne sur les canettes, ce sera différent.

Mots-clés :