Saint Nicolas peut-il se passer de jouets en plastique ?

Un jouet en bois comme alternative au plastique. Photo: Suzette sur Flickr - https://goo.gl/T8VTll
Un jouet en bois comme alternative au plastique. Photo: Suzette sur Flickr - https://goo.gl/T8VTll

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Les fêtes arrivent et on a envie de faire plaisir aux enfants. Mais les cadeaux sont parfois un casse-tête. Comment leur offrir les jeux et jouets dont ils rêvent… sans pour autant ramener une pile de plastiques chez soi ? Comment repérer les substances nocives et les éviter le plus possible, pour que les enfants, surtout les tout-petits, puissent jouer en toute sécurité ?

Pour les tout-petits (0-5 ans)

  • Privilégier le bois, le tissu, le caoutchouc (latex). Le tissu est une si belle matière pour les doudous et poupées des moins de trois ans, surtout s'il s'agit de coton certifié bio ou certifié oekotex
  • Éviter le plus possible le plastique pour les moins de 3 ans, surtout les plastiques souples et le PVC. Les petits mettent souvent leurs jouets en bouche. Ils risquent davantage d’absorber des substances toxiques.
  • Pour les jeux de construction, préférer du bois non traité ou traité avec des produits non toxiques (comme les colles et les vernis). On peut en trouver plus facilement dans des petites boutiques de jouets. Besoin d’une adresse près de chez soi ? Le service-conseil d’écoconso est disponible au 081 730 730 ou via info@ecoconso.be.
  • Choisir des jouets sans piles.

Pour les plus grands (6-12 ans)

  • Limiter les gadgets… même si cela nécessite de négocier avec les enfants. Certes séduisants, ils sont rarement des exemples de qualité ! Mieux vaut choisir des jouets solides qui pourront servir longtemps et dont les jeunes joueurs ne se lasseront pas après quelques semaines.
  • Privilégier les jouets de qualité et résistants. Certains jouets incontournables sont fabriqués avec des plastiques solides, réutilisables et qui ne représentent pas de risque direct pour la santé de l’enfant. Les blocs de construction de marques bien connues, qui traversent les décennies sans jaunir ou se détériorer, c'est plutôt bon signe.
  • Éviter les jouets issus de la contrefaçon. Les objets contrefaits sont souvent moins solides. Éviter d’acheter sur internet, sur les marchés ou sur la voie publique. Se méfier des prix défiant toute concurrence, même en grande surface et bien étudier l’étiquette et l’amballage du jouet.
  • Éviter les jouets odorants (senteur fraise, banane…). Ces parfums sont là pour plaire ou…  pour masquer l’odeur du plastique. C’est un risque de pollution et de toxicité supplémentaire.

Pourquoi faut-il faire attention ?

Bien choisir un jouet est important pour protéger la santé des enfants. De nombreux plastiques contiennent en effet des perturbateurs endocriniens. Ces substances dérèglent le système hormonal, essentiel au bon fonctionnement et au développement du corps. Les fœtus et les enfants en bas âge y sont particulièrement sensibles. En plus, du plastique, il y en a partout. Les sources sont multiples, les substances néfastes s’additionnent donc et peuvent s’accumuler dans l’organisme. Les plastiques sont aussi un fléau pour l'environnement.

En savoir plus

Voir aussi