Fiche-conseil n°059

Comment choisir un frigo ?

(mars 2004)

En Belgique, plus de 95% des ménages sont équipés d’un réfrigérateur ; environ 250.000 appareils sont vendus chaque année.

Quels critères prendre en compte lors de l’achat ? Quel est le modèle le mieux adapté à notre famille ? Prenons le temps de la réflexion car nous garderons ce réfrigérateur une dizaine d’années au moins. Or, le marché est en pleine mutation ; il doit répondre aux nouvelles exigences en matière d’efficacité énergétique, d’élimination des CFC (chlorofluorocarbures) et de conservation des denrées alimentaires.

Lorsque nous nous sommes décidés pour un type d’appareil, comparons les performances des différents modèles et marques ainsi que les prix pratiqués par les distributeurs. Ils peuvent varier parfois très fortement.

Test-Achats analyse régulièrement le marché du froid. Les tests qu’il réalise et publie fournissent une aide précieuse ; consultons-les.
Site Internet : http://www.test-achats.be.

QUELS CRITÈRES RETENIR ?

Le choix d’un réfrigérateur dépend de plusieurs facteurs : la taille du ménage, l’espace disponible, le type d’achats alimentaires, le budget et aussi les performances écologiques et énergétiques de l’appareil.

Cette fiche décrit les différents types de réfrigérateurs existant actuellement sur le marché. La fiche n°60 "Des réfrigérateurs plus écologiques" s’étend plus longuement sur les caractéristiques importantes du point de vue de l’environnement : CFC, consommation énergétique et élimination des appareils usagés.
La fiche n°32 "Mieux utiliser son frigo" reprend des conseils pour utiliser correctement cet électroménager si courant et pourtant si mal connu.

DIFFÉRENTS TYPES D’APPAREILS

Les frigos-tables sont de petite taille (120 à 140 litres) et peuvent s’intégrer sous le plan de travail de la cuisine. Ils sont destinés principalement aux célibataires et, aux familles peu nombreuses qui font leurs courses régulièrement. Ils existent en version 1, 2, 3 étoiles ou "tout utile" sans compartiment congélateur.
Les frigos "une porte" sont plus grands (jusqu’à 400 litres). Ils peuvent être "habillés" pour s’intégrer à une cuisine équipée. Ils existent aussi dans les versions 1, 2, 3 étoiles ou "tout utile".
Les appareils à deux portes sont les plus vendus.

Ils sont soit :

  • "traditionnels" avec un congélateur de faible capacité (50 à 70 litres) situé audessus du réfrigérateur, permettant de conserver des produits surgelés achetés à l’extérieur ;
  • "combinés" avec un congélateur plus grand se trouvant en bas et offrant la possibilité de congeler à la maison.

Ces modèles sont équipés d’un ou deux compresseurs (moteur du système de production de froid). Avec deux compresseurs, chaque partie (réfrigérateur/ congélateur) fonctionne de manière autonome. La régulation de la température se fait mieux ; le dégivrage et le nettoyage sont plus faciles puisque chaque partie peut être arrêtée indépendamment de l’autre. Les consommations d’énergie s’équivalent. Par contre, ils sont plus chers.

Attention, un frigo mono-compresseur stoppe le fonctionnement de la partie congélateur quand la température ambiante descend sous 10°C. Cela arrive en hiver, lorsque le frigo est installé dans un local annexe (garage, cellier).

Certains modèles récents possèdent un troisième compartiment : le conserveur où la température est maintenue entre 0°C et 3°C ; il est intégré dans la partie réfrigérateur ou séparé et alors muni d’une porte individuelle. Il répond aux besoins de conservation des denrées alimentaires fragiles telles les viandes, les poissons, les denrées de 4ème gamme (fruits et légumes lavés et découpés, emballés sous atmosphère modifiée) et de 5ème gamme (plats cuisinés, emballés sous vide ou non).

Les frigos "trois portes" (réfrigérateur/ conserveur/ congélateur) garantissent des températures stables et évitent le mélange des odeurs mais ils sont chers et énergivores.

Le "froid ventilé" est une amélioration technologique récente : l’air réfrigéré est propulsé dans le frigo grâce à une turbine puis passe sur un évaporateur qui le débarrasse de son humidité. Les températures sont plus homogènes et plus stables. Après l’ouverture des portes, le retour à la température initiale se fait plus rapidement. Ce procédé évite le mélange des odeurs et la formation de givre.

Par contre, le froid ventilé accélère la déshydratation des denrées alimentaires : il faut dès lors emballer tous les aliments sensibles. Pour pallier à cet inconvénient, certains modèles sont mixtes : congélateur à froid ventilé évitant le dégivrage et réfrigérateur à froid statique. Du point de vue énergétique, le froid ventilé empêche la formation de givre (celui-ci réduit fortement le rendement énergétique) mais il augmente la consommation électrique.

L’option froid ventilé est donc surtout importante lorsque le taux d’humidité de l’air est élevé, comme en climat tropical, ce qui rend la formation de givre plus facile.
Par ailleurs, le froid ventilé reste cher.

Les "side by side" américains présentent "côte à côte" le congélateur et le réfrigérateur. Imposants (jusqu’à 750 litres), ils sont équipés du froid ventilé et de tiroirs à température et humidité réglables. Branchés sur l’arrivée d’eau, ils procurent via un distributeur encastré dans la porte eau fraîche, glaçons ou glace pilée. Ils séduisent d’avantage de monde chaque année. Pourtant, ils sont très chers, très énergivores et correspondent peu au mode de vie européen.

Les étoiles

Les étoiles indiquent les performances en température du compartiment congélateur ; chaque étoile équivaut à -6°C.

  • Sans étoile : ces frigos n’ont pas de compartiment congélateur : conserver des surgelés y est impossible.
  • Une étoile* : compartiment descendant jusqu’à -6°C : on peut y garder des produits surgelés pendant 1 à 2 semaines.
  • Deux étoiles** : compartiment atteignant -12°C : les surgelés s’y conservent 2 mois.
  • Trois étoiles*** : compartiment atteignant -18°C : les surgelés s’y conservent 2 à 12 mois.
  • Quatre étoiles**** : vrai congélateur qui autorise avec ses - 24°C la congélation maison.

Volume

Seul le volume utile intéresse la capacité de stockage. Or, c’est souvent le volume brut qui est indiqué dans l’étiquetage. Il faut compter environ 100 litres pour une personne et 50 litres par personne supplémentaire. Vérifions les dimensions extérieures : il faut pouvoir placer l’appareil à l’endroit souhaité tout en assurant à l’arrière une circulation de l’air suffisante.

Equipement

La présence à l’extérieur des voyants concernant les marche/arrêt, les thermomètres et les thermostats se révèle plus commode et fiable. Certains modèles sont équipés d’une alarme sonore indiquant les remontées anormales de la température et les ouvertures prolongées de la porte.

CRITÈRES ENVIRONNEMENTAUX

Voir les fiches n°60 "Des réfrigérateurs plus écologiques", n°72 : "Le label écologique européen pour les réfrigérateurs et les congélateurs" et n°97 : "L’étiquetage énergétique des électroménagers".


Télécharger cette publication en PDF (72.7 ko)

Version imprimable Version imprimable



Mots-clés

fiche-conseil

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition
sous un contrat Creative Commons