Comment choisir un frigo?

Type de publication:

Fiches-conseils n°59

Thématiques : 

Mots-clés : 

En Belgique, 99% des ménages sont équipés d'un réfrigérateur, cet appareil est devenu incontournable dans les foyers.

Quels critères prendre en compte lors de l'achat? Quel est le modèle le mieux adapté à votre famille? Prenez le temps de la réflexion car vous garderez ce réfrigérateur une dizaine d'années, au moins. 

Quels critères retenir?

Le choix d'un réfrigérateur dépend de plusieurs facteurs: la taille du ménage, l'espace disponible, le type d'achats alimentaires, le budget et aussi les performances énergétiques de l'appareil.

Cette fiche décrit les différents types de réfrigérateurs existant actuellement sur le marché. 
La fiche n°32 "Mieux utiliser son frigo" reprend des conseils pour utiliser correctement cet électroménager si courant et pourtant si mal connu.

Différents types d'appareils

Les frigos-tables sont de petite taille (120 à 140 litres) et peuvent s'intégrer sous le plan de travail de la cuisine. Ils sont destinés principalement aux célibataires et, aux familles peu nombreuses qui font leurs courses régulièrement. Ils existent en version 1, 2, 3 étoiles ou "tout utile" sans compartiment congélateur.
Les frigos "une porte" sont plus grands (jusqu'à 400 litres). Ils peuvent être "habillés" pour s'intégrer à une cuisine équipée. Ils existent aussi dans les versions 1, 2, 3 étoiles ou "tout utile".
Les appareils à deux portes sont les plus vendus.

Ils sont soit:

  • "traditionnels" avec un congélateur de faible capacité (50 à 70 litres) situé au-dessus du réfrigérateur, permettant de conserver des produits surgelés achetés à l'extérieur;
  • "combinés" avec un congélateur plus grand se trouvant en bas et offrant la possibilité de congeler à la maison.
  • frigos américains : ils présentent côte à côte une partie congélateur et une partie réfrigérateur. Imposants (jusqu'à 750 litres), ils sont énergivores. Branchés sur l'arrivée d'eau, ils procurent via un distributeur encastré dans la porte de l'eau fraîche, des glaçons ou de la glace pilée.

Ces modèles sont équipés d'un ou deux compresseurs (moteur du système de production de froid). Avec deux compresseurs, chaque partie (réfrigérateur/congélateur) fonctionne de manière autonome. La régulation de la température se fait mieux; le dégivrage et le nettoyage sont plus faciles puisque chaque partie peut être arrêtée indépendamment de l'autre. Les consommations d'énergie s'équivalent. Par contre, ils sont plus chers.

Le "froid ventilé" est de plus en plus répandu : l'air réfrigéré est propulsé dans le frigo grâce à une turbine puis passe sur un évaporateur qui le débarrasse de son humidité. Les températures sont plus homogènes et plus stables. Après l'ouverture des portes, le retour à la température initiale se fait plus rapidement. Ce procédé évite le mélange des odeurs et la formation de givre.

Par contre, le froid ventilé accélère la déshydratation des denrées alimentaires: il faut dès lors emballer tous les aliments sensibles. Pour pallier à cet inconvénient, certains modèles sont mixtes: congélateur à froid ventilé évitant le dégivrage et réfrigérateur à froid statique. Du point de vue énergétique, le froid ventilé empêche la formation de givre (celui-ci réduit fortement le rendement énergétique) mais il augmente légèrement la consommation électrique.

Les étoiles

Les étoiles indiquent les performances en température du compartiment congélateur; chaque étoile équivaut à -6°C.

  • Sans étoile : ces frigos n'ont pas de compartiment congélateur, conserver des surgelés y est impossible.
  • Une étoile* : compartiment descendant jusqu'à -6°C on peut y garder des produits surgelés pendant 1 à 2 semaines.
  • Deux étoiles** : compartiment atteignant -12°C, les surgelés s'y conservent 2 mois.
  • Trois étoiles*** : compartiment atteignant -18°C, les surgelés s'y conservent 2 à 12 mois.
  • Quatre étoiles**** : vrai congélateur qui autorise avec ses - 24°C la congélation maison.

Volume

Seul le volume utile intéresse la capacité de stockage. Or, c'est souvent le volume brut qui est indiqué dans l'étiquetage. Il faut compter environ 100 litres pour une personne et 50 litres par personne supplémentaire. Vérifiez les dimensions extérieures: il faut pouvoir placer l'appareil à l'endroit souhaité tout en assurant à l'arrière une circulation de l'air suffisante.

Equipement

La présence à l'extérieur des voyants concernant les marche/arrêt, les thermomètres et les thermostats se révèle plus commode et fiable. Certains modèles sont équipés d'une alarme sonore indiquant les remontées anormales de la température et les ouvertures prolongées de la porte.

Critères environnementaux

Les CFC (chlorofluorocarbures) utilisés comme fluide frigorigène dans les réfrigérateurs étaient de puissants destructeurs de l'ozone stratosphérique, causant le célèbre trou dans la couche d'ozone. Avec le Protocole de Montreal (1987), les CFC ont été interdits à partir de 1995 et ont été remplacés par des HCFC (hydrochlorofluorocarbures) et par des HFC (hydrofluorocarbures). 

Les HCFC (autorisés jusqu'en 2015) étaient moins stables que les CFC et avaient un moindre effet sur la destruction de l'ozone.

Quant aux HFC, ils ne contiennent pas de chlore et ne détruisent pas l'ozone. Mais ce sont des  gaz à effet de serre 14.000 fois plus puissants que le CO2, c'est pourquoi leur production va être progressivement réduite et ils sont remplacés par des hydrocarbures comme le propane et l'isobutène.

A part le gaz frigorigène, l'impact principal des réfrigérateurs est dû à la consommation d'électricité.

L'étiquette énergie vous aide à choisir les appareils les plus efficaces : ceux-ci sont classés A+++. La consommation énergétique est indiquée en kWh/an (divisez par 4 pour obtenir le coût en €/an). Elle indique également le volume du réfrigérateur et de l'éventuelle partie congélateur ainsi que le niveau de bruit.

Le site topten.be et l'application EcoGator vous donnent une sélection des appareils les plus efficaces.

Lorsque l'appareil n'est plus en état de fonctionner il est essentiel qu'il rentre dans la filière Recupel (via les parcs à containers ou les distributeurs) afin que les gaz frigorigènes soient traités correctement.  

Fichiers attachés : 

Voir aussi