L'objet inutile du mois : le yaourt qui avait la tête dans les céréales

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Petit exercice de relevé de prix de yaourts (ah, la vie trépidante d’un chargé de mission chez écoconso…) :

  • yaourt premier prix, produit extra-blanc de tous les jours, du supermarché : 1 € du kilo (en pot)
  • yaourt bio (en pot aussi) : 3,4 € du kilo (à quelques centimes près le même prix en supermarché qu’en épicerie bio, comme quoi...)
  • le super yaourt dont on vous cause ce mois-ci : 6 € du kilo.

Waouuuw, il doit être bien ce yaourt pour mériter une telle différence de prix !

Avec du bifidus de l’espace que quand tu touches le pot tu te sens déjà mieux. Tellement actif qu’il réduit les bourrelets, donne de l’énergie, du sourire et blanchit les dents (certains prétendent même qu’il fait gagner au Lotto, j’aurais dû essayer, rhahlàlà j’ai raté la chance de ma vie de m’offrir mon poids en yaourt céréalier).

Ok, d’accord, j’avoue, j’ai délibérément passé sous silence le fait que ce yaourt est bien plus qu’un yaourt. Si madame (ou monsieur). Ce yaourt est en réalité - roulement de tambour laudatif - un PETIT DEJEUNER.

Quoi, avec le jus d’orange, les oeufs et la confiture déjà tout prêts dedans ? (et mixés : beurk).

Eh non, malheureusement : ô déception cruelle, ô sirènes glorifiantes du marketing trompeur, rien de tout cela. Je suis bien obligé maintenant de vous l’avouer platement, de vous faire partager ma tristesse et mon deuil de cet espoir désormais déchu : ce n’est pas un super yaourt, non non, que nenni, ce n’est qu’un pot de yaourt normal surmonté d’un couvercle bulbeux contenant 20 g de céréales.

Voilà. C’est triste hein ? Moi qui pensais avoir trouvé la solution aux matins pressés de l’homme moderne, eh bien non, ce n’est que du yaourt vendu avec en capuchon son petit lot de céréales (double opercule en alu inclus, quand même !). A mélanger avec le yaourt, bien sûr. C’est sans doute là le plus beau, quand on ouvre le pot de yaourt, il y a la place pour mettre les céréales. Ben tiens, tant qu’à perdre de la place, autant le faire à fond.

Et le prix ? Parce que vil rédacteur, tu nous passes bien sous silence la valeur ajoutée des céréales en ne comparant cette merveille qu’avec du bête yaourt nature sans rien dans le capuchon !

Etape passionnante : le détail du prix.

  • Notre ténor du jour, donc : entre 0,9 et 1,35 € la pièce.
  • Le yaourt bio en pot consigné – s’il vous plaît – fait en Belgique : 3,4 €/kilo (et avec du bifidus en plus).
  • Céréales bio : 7,95 €/kilo.

Total pour les mêmes quantités (yaourt + céréales) que l’encapuchonné de service : 0,74 €.

C’est bio, local, ça fait moins de déchets et c’est moins cher.

Heureusement que certaines marques sont là pour nous sauver de cette déchéance saine et économique.

Pfiou, on l’a échappé belle.

Voir aussi