Un peu de gelée de violette dans votre douche ?

La gelée de douche à la violette
La gelée de douche à la violette

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Les fabricants de gels douche sont prêts à toutes les extravagances pour rendre les matins plus doux. C'est vrai que pour certains, sortir des bras de Morphée est une torture de l'âme et du corps à des heures indécentes, parfois même avant 9h du matin. La dernière en date ? La « gelée de douche ». Whaaa. Avec des fleurs de violette ». Double waaaaaah. Et du miel. Oh, j'achète !

Oubliez votre bête gel douche, ici vous profitez d'une gelée de douche. Pour évoquer les frimas de l'hiver ? Ou bien la consistance un peu gluante du produit ?

C'est sûr qu'avec un nom pareil, on a envie de sauter du lit et de courir nu en riant dans les prés de l’insouciance (ou de l'escalier si votre chambre est à l'étage) vers le paradis (la salle de bain) pour s'oindre délicatement (se laver) avec une gelée de douche (un gel douche, c'est-à-dire un détergent, le truc qui isole la graisse de l'eau, un peu comme les produits vaisselle quoi).

Comble de l'intérêt magnifique, la chose est composée entre autres de fleurs de violette. Enfin, non, l'astérisque judicieusement apposée à la fin du mot sur l'emballage précise que ce sont des « particules biodégradables en forme de fleurs de violette. ». Ce ne sont même pas des vraies fleurs !

Et quoi écoconso, on chichitte avec un gel douche parfumé maintenant ? On ne peut vraiment plus rien faire ici ! (Pourriez-vous nous rétorquer.)

Oui et non. Après tout, chacun met ce qu'il veut sur sa peau. Il est cependant intéressant de savoir que ce gel douche, qu'on essaie de nous fourguer à grands coups de qualificatifs laudatifs contient, pêle-mêle :

  • du Sodium Laureth Sulfate (un tensioactif irritant pour la peau) ;

  • de l'EDTA (peu biodégradable, difficile à éliminer lors de l'épuration des eaux usées et tendant à se lier aux métaux lourds) ;

  • et du CI 15510 orange (un colorant particulièrement allergène).

Et la violette dans tout ça ? Elle se trouve, avec le miel, en bout de liste des ingrédients, après les conservateurs et les antioxydants. Autrement dit, il y a moins de miel et de violette que de conservateurs et d'antioxydants dans la gelée de douche au miel et aux fleurs de violette.

Le tout au même prix qu'un gel douche labellisé Cosmébio contenant lui aussi du miel (et aucun des ingrédients problématiques trouvés dans le machin à la violette).

C'est ça, le marketing.


Pssst, si c'est pour un cadeau, on vous recommande vivement de faire découvrir les savons surgras saponifiés à froid. Là on profite pleinement de tous les bienfaits des huiles qui sont réellement dedans ;)

 

Voir aussi