L’argile : pour quels travaux l'utiliser ?

Type de publication:

Fiches-conseils n°151

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Jean-François Rixen

L'argile est une précieuse alliée pour la construction ou la rénovation écologique. On peut l’employer du gros œuvre aux finitions, pour ses briques, comme enduit, en tant qu’isolant ou comme peinture.

L’argile, est un matériau traditionnel qui offre de nombreux avantages. Elle trouve un nouveau souffle dans les maisons modernes, saines et confortables. L’argile qu’on utilise en construction ou rénovation est en fait un mélange variable d'argile, de limon, de sable et parfois même de gravier. Dans ce mélange, l'argile joue le rôle de « liant » (comme le ciment dans un béton). Le sable joue le rôle d’agrégat. Bien proportionnés et bien mis en œuvre, ces deux composants peuvent donner des résultats de grande qualité et sont très résistants.

La terre crue sert pour les enduits, les peintures, les mortiers et les briques de terre crue. La terre cuite est utilisée pour la fabrication de briques.

Voici comment utiliser de l'argile lors des travaux dans sa maison.

Pour le gros œuvre 

Les briques d’argile

Le montage en briques de terre crue compressées ou adobes. C'est une méthode ancienne qui consiste à préparer des blocs de terre séchés au soleil et les maçonner avec un mortier d'argile ou de chaux. Aujourd'hui, on trouve ces briques prêtes à l'emploi. Leur moulage est mécanique et la terre est compressée pour augmenter leur résistance.

Elles peuvent s'utiliser :

  • en ossature bois, pour remplir les cloisons intérieures afin d'apporter de l'inertie thermique à la maison (adobe simple) ;
  • ou pour participer à l'isolation lorsque l'on ajoute un isolant (paille par ex.) au mélange (adobe allégé).

Image19911.JPG

Bloc de terre crue « Argio », Belgique.
Source : www.argio.com

On peut aussi utiliser certains blocs de terre comprimée pour la réalisation de murs porteurs intérieurs ou extérieurs. Sur des murs extérieurs, on les combine avec une isolation extérieure.

Mur intérieur ou extérieur

Selon la technique du coffrage en place ou pisé, on coule et on tasse une masse d'argile dans un coffrage qui remonte au fur et à mesure du séchage des couches successives. Le mur final peut être épais, massif et sans joints. Une variante consiste à ajouter de la paille hachée dans le mélange. C'est une technique de construction ancienne. Aujourd'hui, on l'utilise lorsque l'on cherche à augmenter l'inertie thermique de la maison, grâce à la densité élevée de la terre. La variation dans les teintes de la terre utilisée pour chaque couche permet toute sorte de jeux esthétiques.

Image19920.JPG

Mur en pisé au Musée Source O Rama à Chaudfontaine, Belgique.
Source : www.claytec.be

Le torchis, en remplissage des murs d’anciennes maisons à colombage

Dans cette technique, on applique une couche épaisse de terre humide sur un lattis de bois. On fixe une vannerie tressée ou un lattis à une ossature bois porteuse. On applique ensuite sur ce support une couche épaisse d'argile mélangée à de la paille hachée. On peut faire un torchis tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, sous certaines conditions. On utilisait souvent cette technique en Belgique. On la retrouve donc lors de rénovations du patrimoine. Pour de nouvelles constructions, on ajoute des fibres végétales au mélange pour satisfaire aux performances énergétiques recherchées.

Image19928.JPG

Façade en restauration en colombage et torchis.
Source : Sophie Bronchart – produits Claytec

Comme revêtement de sol

On peut réaliser un mortier d’argile et de sable à la façon des bétons lissés.

Sol de finition d'argile ardoise d'une part et rouge de vendée d'autre part séparé par des dalles de terres cuites

Produit Sol de finition à l'argile Argilus.
Source : www.ecobati.be

Pour les enduits de plafonnage

Les enduits à l'argile se préparent en mélangeant de l’argile, du sable et de l’eau.

 On plafonne en plusieurs couches.

  • La couche d’accroche. L'enduit d'argile s'applique sur tout type de support : briques, blocs, plâtre, botte de paille, panneaux divers, etc.
  • La couche éventuelle de régularisation de la surface.
  • La fine couche de finition. Elle peut contenir des pigments de couleur.

Les couches peuvent contenir de la paille hachée. Cela permet une meilleure cohésion de la couche et réduit les risques de fissures quand on applique des couches épaisses. Pas de panique, ces fissures se réparent facilement. On taille la paille en fonction du degré de finition de la couche : dans la couche de finition, elle est hachée menu.

On peut utiliser un enduit en terre crue avec un chauffage par les murs. Les conduites d'eau chaudes sont alors noyées dans l'enduit.

Image19968.JPG

Enduit de finition contenant des fibres de lin.
Source : www.claytec.be

Pour l'isolation

Les billes d'argile expansée

Elles sont produites par cuisson. Elles s'utilisent en vrac ou pour constituer des bétons allégés. Ce n'est pas l'isolant le plus performant mais ces billes sont insensibles à l'eau (utilisation en caves humides, toitures-terrasses, etc.).

Les briques en argiles légères et très légères

Elles permettent d'améliorer l'isolation et l'inertie thermique d'un bâtiment. Elles sont utilisées par empilement pour remplir des parois intérieures. Attention, elles ne sont pas portantes.

Les panneaux d'argiles

Ils améliorent l'isolation intérieure des maisons. Ils sont vissés sur un lattis fixé aux murs ou aux plafonds puis recouverts d'un enduit de finition.

Image19976.JPG

Panneaux d'argile Claytec.
Source : www.claytec.be

Les mélanges « terre-paille » ou « copeaux de bois-terre »

La terre seule ne suffit pas pour isoler une maison. On peut toutefois l'utiliser avec une fibre végétale isolante pour constituer un mélange plus ou moins isolant selon les proportions et selon l'usage. Au final, les mélanges contenant plus de fibres que de terre peuvent contribuer à l'isolation. Ce mélange peut s’utiliser en coffrage ou en bloc.

Pour la mise en peinture

Il existe des peintures à base d'argile. L'argile joue le rôle de liant. Elles s'appliquent sur des supports variés mais nécessite parfois une couche d'accroche, à base d'argile elle aussi. Les couleurs disponibles sont variées. Ces peintures s'appliquent facilement et n'ont aucun effet néfaste sur la santé. On les trouve dans les magasins de matériaux écologiques.
 

Plus d'info :

 

Voir aussi