Un projet d'éco-consommation à l'école (adresses et exemples)

Type de publication:

Fiches-conseils n°147

Thématiques : 

Dans le cadre de la promotion du Programme d'actions de l'Assemblée des Jeunes Wallons pour l'Environnement*, GREEN Belgium a organisé une table ronde sur l'éco-consommation à l'école. Une vingtaine d'acteurs de terrain étaient présents pour répondre à la question "Comment faire entrer une consommation responsable à l'école ?". Voici le fruit des discussions menées à cette occasion.

A qui s'adresser pour se fournir durablement ?

  • En conseils santé, la Communauté Française finance le projet santé "Manger-Bouger" qui propose des animations sur le goût, les aliments, etc. Contact : Bettina Cerisier de l'asbl "Question-Santé", 02/512.41.74, bettina@questionsante.org, www.mangerbouger.be
  • En alimentation biologique, Bioforum vient d'éditer une base de données Internet sur les entreprises qui peuvent fournir les collectivités en aliments biologiques. Contact : Mélanie Demonceau, 081/61.46.55, melanie.demonceau@bioforum.be, www.bioforum.be
    - Nature & Progrès édite chaque année le Biottin, bottin des points de ventes bio (magasins, fermes, etc.), il est disponible contre l'envoi de 4 timbres de 0,50 € à « Nature & Progrès Belgique » (520, rue de Dave à 5100 JAMBES), www.natpro.be
  • Pour le commerce équitable, la centrale d'achat Oxfam peut fournir tous les produits de la marque aux écoles. Contact : Hugo Roegiers, 010/43 79 63, jm@mdmoxfam.be, www.omdm.be et www.oxfam.be
  • Pour les achats durables, le site www.achatsverts.be donne des adresses de fournisseurs de matériel écologique.
  • Pour les fournitures écologiques, les brochures « Cartable vert », éditées par la Région Wallonne, renseignent sur les fournitures scolaires écologiques Contact auprès de la DGRNE, tel : 081/33.51.80 ou numéro d'appel gratuit 0800/11.901, www.reseau-idee.be/cartable-vert/
    - Les écoles qui ont mis en place les projets d'éco-consommation expliqués plus bas.

A qui s'adresser pour s'informer ?

Pour l'agriculture biologique (AB) et locale

  • Nature et Progrès, promotion de l'AB et de la filière courte, www.natpro.be
  • Ecocert et Blik, organismes de certification de l'AB, www.ecocert.be et www.integra-bvba.be
  • Bioforum, coupole régionale qui rassemble tous les acteurs de l'AB, www.bioforum.be
  • UNAB, Union Nationale des agriculteurs biologiques
  • Des fermes et leurs fermiers, les acteurs de terrains
  • Probila-Unitrab, l'association professionnelle des transformateurs et distributeurs des produits de l'Agriculture Biologique. www.probila-unitrab.be
  • Les groupes d'achats communs (GAC), renseignez-vous sur Internet, dans votre commune ou votre quartier, il y en a peut-être un près de chez vous !

Pour le commerce équitable

Sur l'éco-consommation en général

  • écoconso, www.ecoconso.be
  • Le CRIOC, Centre de Recherches et d'Information pour les Organisations de Consommateurs, www.crioc.be
  • Le réseau IDée, Information et Diffusion en éducation à l'environnement, www.reseau-idee.be
  • Les Centres Régionaux d'Initiation à l'Environnement (CRIE) peuvent fournir des animations sur la consommation, l'empreinte écologique, l'eau, la gestion et prévention des déchets, etc. www.crie.be
  • Le dossier pédagogique, conçu par le CRIE de Mariemont, "Eco-consommation, un enjeu d'aujourd'hui pour demain", propose des fiches et activités pour les enseignants
  • La malle des Consomm'acteurs, créée par le CRIE d'Anlier, propose des ateliers pour sensibiliser les 10-14 à l'éco-consommation et au commerce équitable. En prêt dans tous les CRIE et diverses associations, voir site du Réseau Idée
  • Rencontre des Continents, association d'éducation au développement, qui fournit des animations et une mallette pédagogique sur « les impacts écosystémiques de notre modèle alimentaire ». Contact : Malorie Cauchy, 02/734 23 24 - rencontre.des.continents@tele2allin.be

 

Pour passer de la théorie à la pratique :

Trois projets d'éco-consommation à l'école

1. « A tables les cartables »

Le projet de l'école du Sacré-Cœur de Charleroi propose chaque jour une collation saine et/ou durable aux élèves.

A l'origine, ce qui a motivé les instituteurs, c'est un appel à projet lancé par la Communauté française: "A table les cartables". Celui-ci visait la promotion de l'alimentation saine à l'école.

Le projet proposait d'adhérer à une charte d'alimentation saine puis de créer et de mettre en œuvre un plan d'actions pour améliorer l'alimentation au sein de l'école.

Dès lors, le Sacré-Cœur s'est mis en chantier. Le projet a débouché sur diverses actions : la mise en place de robinets-fontaines, d'une collation saine, l'organisation d'animations dans toutes les classes, etc.

Désormais, un buffet collation est proposé chaque jour aux élèves, celui-ci offre des aliments en suivant la pyramide alimentaire mais aussi les axes du développement durable (produits locaux, biologiques ou équitables sont mis en avant). Fruits, légumes, céréales et produits laitiers s'alternent dans l'assiette des enfants. La collation se mange à table pour créer une ambiance conviviale et propice à la découverte. De plus, cette organisation permet d'utiliser des couverts et des assiettes réutilisables et donc d'éviter les déchets superflus !

Auparavant, chaque classe a reçu diverses animations pour sensibiliser les élèves à l'alimentation, au goût, à la santé, au tri des déchets, au développement durable et à l'hygiène.

Au final, ce projet permet aux enfants d'avoir une alimentation saine et équilibrée pour un prix démocratique (0,75 € par jour). De plus, il suscite la découverte des saveurs, de la pyramide alimentaire, de l'implication des choix alimentaires sur la santé et la société (point de vue environnemental, économique et social).

Personne de contact :
Delphine Brousse (institutrice au Sacré-Coeur)
071/31.04.63 - d.brousse@swing.be

2. « Eco-Shop » à l'école

Divers projets environnementaux au Collège Sainte-Véronique ont amené les élèves à créer un « Eco Shop » à l'école.

Le projet environnemental du Collège Sainte-Véronique a commencé par la création d'une mare. Cette première action a réussi à mobiliser les élèves et les enseignants. Par la suite, une activité complémentaire nommée « écologie » a été mise en place. Quelques années plus tard, dans le cadre d'un concours organisé par Fost Plus, des jeunes ont proposé un projet d'éco-shop.

Ce projet a permis aux jeunes de s'approprier une action environnementale. Ils ont eux-même rénové, rafraîchi et décoré un local pour y installer l'éco-shop. Ils se sont informés pour choisir du mobilier respectueux de l'environnement, et ce, en veillant à un prix démocratique. Chaque année, ils se renseignent sur les qualités des différents types de matériaux pour sélectionner les meilleures fournitures. A l'heure actuelle, les jeunes gèrent le magasin pendant la récréation et conseillent les autres élèves. Chaque année, les jeunes réévaluent leur offre de fournitures scolaires et tentent de l'adapter le mieux possible aux besoins des élèves.

Que propose l'éco-shop ?

  • Des fournitures scolaires respectueuses de l'environnement : fardes, blocs de feuille, bics en papier recyclé, intercalaires en cartons recyclé, crayons et tailles en bois, stylos rechargeables, etc.
  • Des collations issues du commerce équitable
  • Un espace éco-citoyen : une salle d'exposition pour les projets artistiques des élèves, des ordinateurs accessibles à tous pour faire des recherches sur l'environnement, de la documentation sur l'environnement (dépliants, etc.).

En début d'année, les élèves peuvent commander par Internet tout le matériel scolaire dont ils ont besoin. Un paquet personnalisé leur sera confectionné. Pour maintenir la cohérence environnementale, il est bien spécifié sur le formulaire qu'il faut d'abord tenter de conserver et récupérer le matériel de l'année précédente. Le projet est envisagé comme un service offert aux élèves, aucun bénéfice n'est fait.

Qui gère l'éco-shop ?

  • Un groupe pour les collations équitables composé d'une quinzaine d'élèves
  • Un groupe pour les fournitures scolaires composé de 22 élèves
  • Trois professeurs gèrent la comptabilité et les aspects financiers.

Parallèlement à ce projet, l'école s'est lancée dans la certification ISO 14.001. Ce management environnemental vise à améliorer les performances environnementales de l'école et la maintient dans un dynamique active à ce niveau (le milieu est propice au développement de projets).

Personne de contact :
Joëlle Leyen (sous-directrice au Collège Sainte-Véronique)
04/252.40.72 - jo.leyen@sainte-veronique.be

3. Les Jeunes Magasins du Monde d'Oxfam, dits les J'M

Des groupes de commerce équitable à l'école.

Oxfam propose aux jeunes de 14 à 18 ans de se rassembler pour former un groupe J'M à l'école. 8 élèves et 2 professeurs minimum doivent s'investir dans le projet et s'organiser de manière démocratique. L'objectif est de mettre en place un petit point de vente qui propose des produits du commerce équitable. Oxfam livre les collations et les boissons dont les élèves ont besoin (toujours de la marque Oxfam). Les jeunes choisissent les produits qu'ils vont vendre, gèrent les stocks et la comptabilité. Deux formations sont organisées chaque année par Oxfam. Les jeunes peuvent s'y rencontrer, discuter de leur expérience et découvrir d'autres projets.

99 groupes sont actuellement actifs en Wallonie. Chaque groupe fonctionne de manière différente. Le rôle des profs et des élèves varient en fonction du contexte scolaire, de l'âge des participants et de leurs motivations. Dans certaines écoles, c'est « à la mode » de participer au J'M dans d'autres pas...

L'objectif d'Oxfam à travers les J'M est d'ouvrir une réflexion sur la consommation. Au-delà de la vente proprement dite, c'est la sensibilisation qui est visée. Les produits de commerce équitable ne sont qu'une partie d'une consommation durable. Les jeunes sont donc aussi incités par Oxfam à aller découvrir les produits biologiques, locaux et artisanaux.

A travers ce projet, les jeunes peuvent développer leur esprit critique par rapport à la consommation, y trouver des alternatives mais aussi apprendre à s'organiser en groupe, à gérer les conflits,... Ils se frottent aussi à la sensibilisation et à la persuasion.

Personne de contact :
Stéphanie Dupont (coordinatrice des J'M chez Oxfam)
010/43 79 63 - jm@mdmoxfam.be

 

 

Fichiers attachés : 

Voir aussi