Le slip qui sent bon

Le slip qui sent bon
Le slip qui sent bon

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Un slip qui sent bon, voilà qui vend du rêve. Un vêtement qui devrait absolument se retrouver dans toutes les garde-robes. Ou pas.

Le titre de cet article, à lui seul, a déjà dû titiller votre imagination, distiller quelques sourires ou indignations et, très probablement, donner lieu à quelques remarques truculentes de circonstance puisqu’il est bien connu que le pipicaca ça marche toujours.

Mais qu’est-ce, exactement, que cette drôle d’invention ? Pas question ici d’une nouvelle collection de slips haut de gamme, un peu prout-prout. Ni d’un slip connecté qui détecte les odeurs susceptibles d’éveiller la curiosité de quelque nez du voisinage (et qui envoie une notification à son propriétaire en cas de possible catastrophe).

Pas du tout. C’est juste un slip avec « parfum micro encapsulé ». On n’a pas bien compris si c’est pour couvrir l’odeur d’un pet malencontreux[1], pour compenser une hygiène intime douteuse ou juste par coquetterie de sentir bon de la braguette.

Disponible en version slip ou boxer, donc uniquement destiné aux hommes. Désolé Mesdames.

Comme si on n’était pas déjà suffisamment entourés de parfums de toutes sortes… On avait déjà le gel douche à la gelée de violette, le déo au « parfum floral séduisant », la voiture avec sapin magique intégré, la bougie relaxante à la cannelle, le désodorisant d’intérieur « fraîcheur de mousse humectée par la rosée du matin » et même le jouet qui pue l’arôme de fraise. Nos narines ont déjà bien assez d’odeurs à subir, sans en ajouter jusque dans ses sous-vêtements.

Et puis vous imaginez la scène ?

- Dominique : « oh, tu as un nouveau parfum ? J’aime bien ! C’est quoi ? »

- Vous : « ah, c’est mon slip ».

(bruit de porte qui se ferme)

Parfait pour la Saint-Valentin…

Détail sarcastique : les micro-capsules de parfum persistent « jusqu'à 15 ou 20 lavages »… si on privilégie « une lessive peu odorante » (sic). Alors, 15 à 20 lavages, même si on ne l’utilise qu’une fois par semaine, ça donne une durée de vie du parfum de 4 mois. Et après ? On rachète un nouveau slip ? Bonjour la durabilité du sous-vêtement !

Ou alors c’est dans un but d’éco-consommation. Ben oui, on peut le laver moins souvent tout en sentant bon. Il manque alors une version recto-verso, le slip double face, réversible, qui s’utilise deux fois (ou plus si affinités).

La même marque propose dans sa gamme un slip sans odeur, fabriqué en France, à un prix juste, avec un bilan environnemental meilleur que d’autres qui viennent de super loin. On opte plutôt pour celui-là. Il sentira bon le développement durable.

Pas besoin d’ajouter un parfum.
 

> Lire aussi : Les désodorisants d’intérieur, même naturels, peuvent être dangereux

 

 

[1] Mais pour cela, il y avait déjà le patch anti-odeur de pet.

Voir aussi