Les aromatiques sur le balcon, c'est tellement 2014

Des aromatiques "plug & play"
Des aromatiques "plug & play"

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Faire pousser des herbes aromatiques, voilà le nouveau défi que vous vous étiez fixé en ce début d'année 2015. C'était votre bonne résolution à vous, ni trop facile ni trop difficile, un brin tendance et écolo, voire, soyons fous, une première étape sur votre grand chemin de la résilience alimentaire urbaine. Plus modestement, vous vous dites aussi que c'est mieux que d'acheter des herbes fraîches préemballées, souvent importées de très loin et à la conservation limitée.

Vous voilà donc partis gaiement vers le premier supermarché venu, pour acheter ce que l'on a tous acheté un jour au moins : un pot de basilic avec du basilic dedans. Prêt à couper et à repousser si on lui en laisse la possibilité.

Tss tss tss, vous n'y êtes pas du tout.

Avez-vous pensé, ne fût-ce qu'un seul instant, aux conséquences funestes de ce geste en apparence anodin ? Vous rendez-vous compte qu'il faudra trouver une place pour ce petit pot dans votre cuisine ? Et que ce pot ne sera probablement pas assorti au design général de la pièce ? Qu'il risque de laisser des traces de terre sur le plan de travail ? Pire, qu'il faudra, dans les cas les plus extrêmes, arroser la chose ? (et surtout, avec quoi ?)

Heureusement, de brillants créateurs ont pensé à nous en créant l'usine à herbes aromatiques. Cette invention géniale, inspirée par la NASA (sisi, enfin, c'est eux qui le disent), consiste en une base en plastique blanc achetée à vil prix (pas loin de 100 €, quand même) dans laquelle on insère des pots pré-ensemencés (7 € la recharge). Au-dessus de cette base, un éclairage à base de LED (pour les économies d'énergie, assurément) et en-dessous, une réserve d'eau et des piles, sans lesquelles il n'est pas d'invention géniale possible.

Vous l'aurez compris, il n'y a rien à faire, l'usine s'occupe de tout. Vous, vous mettez de l'eau et des piles, et puis vous regardez le miracle de la vie se produire, grâce à la technologie moderne.

Grosso-modo on a inventé la jardinière « plug & play ». On espère juste que ça ne tourne pas sous Windows XP, il y aurait encore bien un couillon pour pirater la chose et faire pousser des herbes illégales à la place du basilic.

Soyons de bon compte : il y aurait une version sans pile (mais c'est pas sûr) et l'objet n'est pas désagréable à regarder si on aime les machins blancs laqués aux coins arrondis. Mais c'est sans doute là son seul avantage, pour le reste vous êtes obligés d'acheter les recharges chez le « fabricant » (pas sûr qu'on puisse mettre de la vraie terre dans leurs pots de l'espace) et, comble du comble pour un engin pareil, il n'y a pas d'appli disponible. Sans doute pour une version 2.0 améliorée qui vous dira à distance quand il n'y a plus d'eau ou quand le basilic est prêt à être coupé.

Sérieusement, pour faire pousser des aromatiques ? Je veux bien que tout le monde n'a pas la main verte mais comme on dit, il ne faut pas pousser mémé dans les orties (très bonnes en soupe, d'ailleurs c'est bientôt la saison).

En fait, c'est à la fois génial et désespérant. Et tellement gros qu'on pourrait croire à un poisson d'avril (avarié). Mais non, on vous assure que ça existe vraiment ;-)

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voir aussi