La lingette de la pureté originelle

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Mangez-vous des fruits et des légumes ?

Là vous devriez me répondre « oui », puisque nous sommes censés en manger cinq (portions) par jour. Pour rappel, la barre chocolatée ne fait pas partie des fruits et des légumes, même si fondamentalement, le cacao vient d’une plante (ô cruelle injustice).

Bref, nous ne sommes pas là pour parler nutrition.Vous mangez donc des fruits et légumes. Peut-être recherchez-vous ceux qui génèrent le moins de déchets d’emballage, c’est-à-dire ceux vendus en vrac. Grossière erreur : vous vous apprêtez à consommer des fruits ou des légumes qui sont contaminés !

En effet, les fruits et légumes vendus en vrac sont manipulés (nous aussi, mais c’est pas pareil) par des hordes entières de contaminateurs acharnés, à savoir l’agriculteur, le transporteur, le magasinier et – pire de tout, porteurs de germes parmi les porteurs de germes – plusieurs autres clients.

Fichtre, en voilà des risques de contaminations aléatoires !

Heureusement il y a la lingette nettoyante et même, encore plus fort, la solution lavante pour fruits et légumes horriblement contaminés. Le principe : nettoyer, comme on se lave les mains, et adopter pour les fruits et légumes ce réflexe d’hygiène alimentaire élémentaire.

La lingette permet de frotter les fruits ou les légumes quand on est en déplacement et la solution lavante est une sorte de gel douche pour ces mêmes aliments.

Détail piquant, l’utilisation de la lingette ne nécessite pas de rinçage à l’eau. Vous vous retrouvez donc avec une pomme, par exemple, recouverte non plus d’horribles contaminants mais bien de composés 100% naturels et comestibles (extrait d’agrumes et de vinaigre de cidre, NDLR).

La solution lavante va plus loin, et utilise carrément des ingrédients qui désinfectent et restituent aux fruits et légumes leur pureté originelle. Diantre, voilà qui est prometteur ! Avec ça c’est direct au paradis pour y retrouver le pêcher originel.

Il fût même un temps où la marque promettait explicitement de nettoyer les fruits et légumes des pesticides résiduels (présents dans 60 à 70% des fruits et légumes vendus en Belgique). Mention qui a visiblement disparu, la promesse était-elle trop ambitieuse, sachant que les pesticides ne se retrouvent pas que sur la peau, mais parfois aussi dans le fruit ? Quoi qu’il en soit, la question à se poser est : « avez-vous besoin de laver vos fruits et légumes ? ». À l’eau, oui, assurément (sauf les bananes, enfin, vous faites ce que vous voulez). Si vous voulez éviter les pesticides, l’agriculture bio est bien plus intéressante que toutes les lingettes du monde.

Pourtant, la marque qui commercialise ces lingettes fait un effort - pour autant qu’on le sache du moins - dans la composition de ses produits en n’utilisant que des extraits de plantes ou d’agrumes. La fabrication est même locale. Mais à l’heure où l’on n’arrive toujours pas à diminuer la quantité de déchets que l’on produit, et à l’heure ou les allergies montent en flèche pour cause, notamment, d’hygiénisme extrême, pourquoi vouloir encore désinfecter des fruits et des légumes ? Pour cuisiner avec du poulet chloré, sans doute.

En tout cas nous on reste septiques. Pardon, sceptiques :-)

Voir aussi