4 conseils pour du matériel scolaire écologique et pas cher

Du matériel scolaire solide et écologique
Du matériel scolaire solide et écologique

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

On peut trouver du matériel scolaire écologique et pas cher. Nos 4 conseils pour des fournitures qui préservent la santé, l’environnement et le portefeuille.

On peut trouver du matériel scolaire écologique et pas cher. Avant de filer au magasin pour acheter l'entièreté de la liste reçue de l’école, on suit ces 4 conseils pour choisir de bonnes fournitures scolaires qui préservent la santé des écoliers, l’environnement et le portefeuille.
 

1. Avant tout : réutiliser

On peut réutiliser de nombreuses fournitures utilisées l'année précédente. Elles deviennent la vitrine de la créativité de l'enfant. Choisir des produits écologiques, sains, sans emballages et les personnaliser, c'est même devenu « tendance ».

Pour du matériel scolaire qui dure longtemps et qui produit peu de déchets :

  • L’auto- récup’. On reprend les fournitures des années précédentes, on fait le tri avec l'enfant avant la rentrée. Cela permet de discuter avec lui de ses besoins et envies et d'évoquer les vôtres. Il sera d'autant plus facile ensuite de n'acheter que le nécessaire et peut-être de dire « non » à un article jugé trop cher, trop emballé ou purement « marketing ». La rentrée scolaire peut être un bon moyen d'initier chez l'enfant une éducation à une consommation plus responsable.
     
  • La seconde main. Pas le matériel ou pas possible de le récupérer du grand frère ou de la grande sœur ? La seconde main est tout bénéfice pour le portefeuille. On fait son marché :
    • chez les copains, la famille… ;
    • dans les bourses ou échanges organisés dans certaines écoles en début d'année (pour les livres scolaires surtout) ;
    • dans les magasins de seconde main d’économie sociale (Les Petits Riens, Oxfam, Croix-Rouge, etc.) ;
    • dans les magasins de seconde main privés ;
    • dans les bourses de la Ligue des Familles ;
    • sur les sites de seconde main (Ebay, secondemain.be, etc.) ;
    • dans les donneries (http://www.asblrcr.be/donnerie, Give-Box...).
       

2. Acheter mieux pour garder longtemps

Pour compléter la liste des besoins de la rentrée, on doit quand même acheter neuf. Alors on choisit :

  • Du matériel solide. On s'oriente vers des fournitures qui durent l'année entière, voire plusieurs années.
  • Des produits intemporels. On résiste aux modes éphémères et on opte pour du matériel dont les enfants se lasseront moins vite et qu’il est possible de personnaliser selon ses envies.

Garder son matériel longtemps c'est aussi réduire les déchets.

>>> Plus de conseils pour une rentrée scolaire (presque) zéro déchet.
 

3. Choisir du matériel écologique

  • On choisit des produits recyclés ou labellisés : papier 100 % recyclé et non blanchi au chlore, papeterie labellisée FSC, PEFC, Ange bleu, etc. Ou encore du matériel d'écriture NF Environnement.
     
  • On préfère les matériaux naturels (bois non verni pour les crayons par exemple), les compositions simples et les produits polyvalents.

>>> Découvrez notre guide d’achat fourniture par fourniture avant de filer au magasin.
 

4. Des fournitures sans emballage

Quand on achète un stylo emballé dans une coque en plastique, on achète souvent plus d’emballage que de produit ! Or, il valse à la poubelle dès le retour du magasin.

En plus, l'emballage limite le choix. On est contraint d'acheter la quantité prévue par le fournisseur, même s'il ne nous faut qu'un effaceur et pas 4... On voit aussi de plus en plus de gommes vendues dans des étuis en plastique totalement superflus. Ces produits, plus chers à l'achat, ne font que des déchets supplémentaires.

Alors on opte, pour des matériel scolaire sans emballage. Il est disponible :

  • en vrac dans les papeteries, où la plupart des fournitures sont disponibles à la pièce ;
  • ou via les boutiques spécialisées en ligne. Voir la liste.

Quand c'est possible, on veille aussi à acheter en grand contenant plutôt que plusieurs petits pots (petits pots de colle, mini-surligneurs, etc.).
 

Sain et pas cher

C’est aussi une question de santé. Les enfants restent jusqu'à 8h par jour au contact de leur matériel scolaire. L'inhalation de certaines substances peut avoir un effet nocif sur leur santé. On préfère les produits exempts de composants toxiques.

Et on l’a compris. S’équiper ainsi de matériel scolaire écologique ne revient pas forcément plus cher. Pourquoi ? C’est simple :

  • Les fournitures scolaires durables des années précédentes ont résisté aux mésaventures et au temps. Pas besoin d'en racheter.
  • On retire de la liste de courses les fournitures qu’on peut récupérer ou acheter en seconde main, ce qui réduit la note.
  • On n’achète que ce dont on a besoin, sans se laisser avoir par les promotions qui visent à faire acheter en plus grande quantité. On n’achète pas non plus la totalité de la liste de rentrée en version « verte » en grande surface.
  • On n’achète que les recharges des produits rechargeables, ce qui fait baisser le coût à l'usage.

C’est là que les fournitures écologiques viennent, au contraire, alléger le coût du cartable tout comme son empreinte écologique. On a tout à y gagner.

Si on compare les prix, on peut d’ailleurs avoir d'agréables surprises. Les blocs-notes en papier recyclé, les crayons en bois non verni, les fardes en carton recyclé… ont souvent un coût équivalent, voire sont moins chers, que des produits « classiques ». Certains produits restent un peu plus chers. Mais on se souviendra que la qualité a un prix.
 

Plus d’infos

 

Voir aussi