Ortie et lait écrémé contre oïdium

Type de publication:

Articles divers

Thématiques : 

Mots-clés : 

Pour lutter contre l'oïdum, les pesticides, dangereux pour la santé et l'environnement, ne sont pas une fatalité ! Voici quelques conseils et alternatives saines et pas chères.

Oïdum ?

En matière de jardinage, mieux vaut prévenir que guérir et avoir la main verte consiste d'abord à … ouvrir l'œil. Pour peu qu'un taux d'humidité de 70 à 80% règne, associé à des écarts importants entre températures diurne et nocturne, l'oïdium, un poudrage blanc à grisâtre, peut apparaître sur les feuilles et les tiges. Cette maladie cryptogamique attaque vigne, rosier mais aussi d'autres végétaux comme les fraisiers ou les plants de courgettes.

Prévenir

Pour commencer :

  • choisir des plantes rustiques, plus résistantes aux maladies, adaptées au terrain et au climat ;
  • les agencer en favorisant une bonne aération entre elles ;
  • tailler tout bois mort ;
  • brûler les parties atteintes (ne pas les composter) ;
  • désinfecter le sécateur à l'alcool.

Renforcer et traiter

Les plantes peuvent êtres renforcées avec du purin d'ortie :

  • macérer durant 10 à 15 jours 1 kg d'orties hachées dans 10 litres d'eau (jusqu'à ce que le mélange ne produise plus de bulles lorsqu'on le remue) ;
  • filtrer et conserver en bidon hermétique. Comme engrais et renforçateur, le diluer à 5% pour un traitement foliaire sur plantes bien arrosées, à 10-20% pour un arrosage au pied des plantes.

Autre traitement moins connu, la pulvérisation au lait écrémé : diluer 1dl de lait dans 1l d'eau ou 15g de lait écrémé en poudre dans 1l d'eau. Le traitement est à effectuer au soleil, dès le cœur de l'été, de préférence en préventif mais aussi en curatif. Le traitement fonctionne mieux sous ciel dégagé : sous l'effet des UV, la ferroglobuline, une protéine du lait, produirait un radical oxygène très toxique pour les spores d'oïdium.

Une fois la maladie déclarée, il est aussi possible d'utiliser une décoction de racines d'ortie :

  • laisser tremper 150g de racines d'orties 24h dans 1 litre d'eau ;
  • faire frémir 30 minutes ;
  • laisser refroidir, filtrer et utiliser pur.

Le jardin au naturel, c'est pas des salades… et ça ne coûte pas un radis !

Voir aussi