Comment aménager la chambre de bébé au naturel ?

Aménager la chambre de bébé au naturel
Aménager la chambre de bébé au naturel

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

On aménage la chambre de bébé au naturel avec des meubles, un lit bébé et de la déco écologiques. Nos conseils pour bien choisir et les trouver pas cher.

Sommaire :

- - - - - - - - - - - - - - - -
 

Préparer la chambre de bébé

L’arrivée de bébé rime souvent avec aménagement pour offrir à son petit bout un espace douillet. Mais certains travaux engendrent des pollutions intérieures, qui peuvent affecter la santé de bébé.

Pour limiter les risques, on prépare la chambre le plus tôt possible afin de l’aérer un maximum avant l’arrivée de bébé. Aérer permet déjà d’éliminer certains polluants de l’air intérieur. On évite évidemment de réaliser les travaux de peintures et de rénovation si on est enceinte.[1]

On opte aussi pour des matériaux sains et écologiques, qui émettent peu ou pas de substances nocives.

La peinture

On privilégie des peintures naturelles plutôt que synthétiques, par exemple à base de chaux ou d’argile. Ces peintures sont issues de ressources naturelles, aident à réguler l’humidité et n’irritent pas les voies respiratoires. On peut les fabriquer soi-même ou les acheter toutes prêtes. Cerise sur le gâteau : en plus d’être plus saines et plus écologiques, elles coûtent aussi moins cher qu’une peinture de marque. 

Exemples de prix de peinture (prix au m² par couche) :

Peinture faite maison à la chaux Peinture à l'argile (prête à l'emploi) Peinture murale (latex) de marque Peinture murale écologique
Moins de 0,10 € Environ 1 € 1,17 € 1,26 €

> Voir la recette pour fabriquer sa peinture à la chaux.
 

Si on opte pour une peinture plus classique, on vérifie sur l’étiquette le taux de COV (composés organiques volatils) et on choisit le plus faible.

Affichage des COV sur l'étiquette des peintures
La teneur en COV est indiquée sur l'étiquette de la peinture.
Au sein de l'Union européenne, elle ne peut dépasser 30g / litre.

> Lire aussi : Comment choisir une peinture écologique ?
 

Le revêtement de sol

Pour le sol, on choisit un revêtement facile à nettoyer et qui émet peu de polluants.

Le parquet en bois (du bois plein, pas du stratifié) est une option saine. Si on préfère un sol souple, on choisit du linoléum. Le lino est naturel, contrairement au vinyle qui est synthétique (du plastique) et émet des phtalates (des perturbateurs endocriniens).

On évite la moquette car elle peut causer des allergies.[2]

Linoléum, prix de départ au m²

Vinyle, prix de départ au m²

Moquette, prix de départ au m²

10 €

20 €

15 à 25 €


> Plus d’info : Quel revêtement de sol choisir ?
 

Les meubles

Du mobilier naturel

On privilégie des meubles en matériaux naturels, comme du bois massif. Les agglomérés et certains revêtements plastiques (même s’ils ont un décor imitation bois) diffusent des substances potentiellement nocives dans l’air ambiant et cela parfois pendant des années. Elles causent des irritations et sont à éviter pour bébé qui est en plein développement !

Pour réduire les coûts d’achat, on trouve beaucoup de meubles de qualité à prix réduit en seconde main. Avec l’avantage que les meubles se sont déjà déchargés de leurs substances nocives pendant plusieurs années.

Le lit bébé et la table à langer

On peut choisir des modèles économiques comme le lit évolutif qui accompagnera le sommeil de bébé de 0 à 15 ans.

Parfois, le lit bébé intègre la table à langer, ce qui permet encore de réduire le prix.

lit évolutif   lit évolutif   lit évolutif
Exemple de lit évolutif

   

Lit évolutif seconde main

Lit évolutif neuf

Lit bébé + lit enfant + table à langer neufs

À partir de 50 €

160 à 1000 €

280 à plus de 1000 €

 

Le matelas du lit bébé est un autre incontournable. L’idéal est de l’acheter neuf pour qu’il réponde aux normes de sécurité actuelles et soit parfaitement adapté à la taille du berceau. On le choisit ferme car, trop mou, il présente un risque d’étouffement du bébé quand il se trouve sur le ventre. On opte pour un matelas en matière naturelle (laine, bambou…) et on évite ceux qui ont un traitement anti-acariens car ces produits sont néfastes pour la santé.

Un lit pliant ?

Pour le lit de voyage, tel qu’un lit parapluie, on évalue si on en aura besoin souvent.

Pour les grands voyageurs, c’est intéressant d’acheter un lit pliable en seconde main. Pour les moins aventuriers, on peut simplement en louer un pour la durée des vacances.

Lit de voyage location[3]

Lit de voyage seconde main

Lit de voyage neuf

À partir de 1,1 €/jour

10 €

30 à 200 €

> Voir infos et adresses pour la location.

 

Les accessoires du dodo

Jusqu’à 18 mois, on évite l’oreiller et la couette pour prévenir les risque d’étouffement. On préfère un sac de couchage, si possible en tissu bio. On en trouve en deuxième main à partir de 4 €.

Pour le petit équipement aussi, on peut opter pour la seconde main :

  • un babyphone pour surveiller bébé pendant ans son sommeil. Parmi les différents modèles, on en choisit un qui émet peu d'ondes et on le place à au moins un mètre de son enfant. Voir nos conseils pour bien choisir et utiliser son babyphone. Utile : certains mutuelles mettent aussi des babyphones en location.
  • une veilleuse pour laisser une petite lumière à bébé. Il en existe avec des LED, rechargeables sur prise ou à utiliser avec des piles rechargeables.

  •  

La déco

Côté déco, on mise sur la seconde main, la récup’ et le DIY.

On peut par exemple créer des étagères avec des anciens tiroirs, un mobile avec une ancienne roue de vélo ou des branches, des origamis avec des chutes de papier, des coffres à jouets avec des caisses en bois…

étagère faite de vieux tiroirs  mobile origami DIY  rangement jouets

Étagère murale en tiroirs, mobiles et caisse à jouet de récup.

 

Mobile récup’ et DIY

Mobile seconde main

Mobile neuf

À partir de 0 €

À partir de 2 €

12 à 100 €

 

Source et plus d’infos

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] Source : ONE.

[2] Source : ONE.

[3] Prix via ecobabies.be.

 

Voir aussi