La machine à imiter Tom Cruise

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Vous êtes riches, adorez les cocktails mais trouvez que Tom Cruise a perdu de son charme depuis « Cocktail » ? (en 27 ans il a quand même changé, la scientologie ça ne fait pas tout).

Nous vous avons trouvé la solution : la machine à faire des cocktails.

Ainsi donc, après la machine à faire le café, la machine à faire le thé, la machine à servir la bière, la machine à soupe et la machine à soda, voici venu le temps des rires, des chants et des cocktails automatiques.

Le principe ? Terriblement banal en 2015 : mettez les ingrédients nécessaires, choisissez votre cocktail et hop, d'un tour de roue crantée et après quelques borborygmes mécaniques, l'engin de bar vous confectionnera le cocktail demandé.

Gros inconvénient : on doute que James Bond puisse demander son apéritif favori touillé à la cuillère plutôt que passé au shaker (quelle tristesse, déjà qu'agent secret c'est pas facile comme métier, voici poindre le spectre d'une alimentation apéritive dégradée).

Bien entendu cette machine ne s'adresse pas au consommateur moyen, on n'a de toutes façons plus de place dans nos cuisines, entre la machine à expresso, le craque-oeuf, la pouponnière à aromatiques, l'équeute-fraise et l'épluche-légumes automatique. Alors pensez-bien, pour une machine à cocktail !

Mais qu'importe, même dans un bar, où sera le charme ? Un barman et une barmaid sont des êtres humains, vous savez, ces autres bipèdes qu'on finit par ne plus croiser dans le domaine des services à force de les remplacer par des automates. Et même mal levé ou plus prompt à servir un client pourtant arrivé après vous (mais plus souriant / charmeur / habitué / avec du bagout), parler à un humain, c'est toujours plus intéressant que de tripoter l'écran tactile d'une machine.

On doute également que la machine soit sensible à vos talents de négociateur pour tenter un verre pour la maison.

Vigile, voilà un métier d'avenir. Il ne faudra bientôt plus qu'eux pour exploiter un commerce.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voir aussi