Les mamans sont des biocides, ou alors je n’ai rien compris

Les Mamans, des biocides ?
Les Mamans, des biocides ?

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Elle est pas belle cette publicité pour des produits d'entretien où des enfants confrontés aux dangers du quotidien sont protégés par de grands animaux gentils comme des peluches qui les protègent « comme une maman » ?

Tout part d’une publicité qui a récemment tourné sur nos chaînes de télé. On y voit des enfants confrontés aux dangers du quotidien (traverser la rue, se faire harceler à la récré, attendre sous la pluie…). Heureusement, ils sont protégés par de grands animaux gentils comme des peluches.

Le slogan de la pub ? « Protège comme une maman ».

Cette pub est magnifique. Il y a de gros animaux mignons (oui, on est écolo alors on kiffe forcément les ours) et plein de bons sentiments. C’est apaisant, rassurant, presque poétique.

 

Mais que veut donc nous vendre cette jolie pub ?

Des produits d’entretien.

Vous ne voyez pas le lien ? On y arrive.

Comme souvent, cette pub ne vend pas de produits. Elle nous vend un ressenti. Cela fait des années que les marques de sodas l’ont bien compris : elles vendent du rêve, une façon de vivre. C’est normal : comment vendre de l’eau sucrée ou édulcorée à 1,5 € du litre sinon ?

Ici, tout nous montre que la marque nous protège. Il n’y a d’ailleurs aucune mention de produits dans la pub, uniquement la marque et son logo. Un logo avec une épée en son milieu, histoire de bien montrer qu’on a affaire ici à des chevaliers, à des pourfendeurs de l’ignominie, à des anges gardiens de notre bien-être. On se croirait dans un film de super-héros.

La pub se termine par un slogan qui enfonce le dernier clou du cercueil de la décence en annonçant, sans vergogne : « c’est votre mission, c’est notre mission. Protège votre famille ».

Le logo et son épée protectrice

Mais de qui peut-on bien vouloir nous protéger avec une épée tout en se disant investi d’une mission ? D’une invasion d’extra-terrestres ? Du changement climatique ? Des fake news ?

Non, la réalité est bien pire. On veut nous protéger des bactéries.[1] Argh, ces méchantes bactéries qui n’attendent qu’une chose : nous envahir, nous submerger, nous anéantir, comme nous l’avons déjà pointé par le passé. À l’aide Maman ! À l’aide SuperNounours ![2]

Et pourquoi ça protège ? Parce que les produits ménagers de cette marque contiennent des biocides.[3] Biocides dont le but est de désinfecter. La bonne blague. Même les hôpitaux n’arrivent pas à tout désinfecter, et on veut nous faire croire qu’on peut désinfecter sa maison ?

Et de surcroît, on veut nous faire croire que ça protège ? De quoi ? Des microbes qu’on ne fait que renforcer à utiliser des désinfectants à tort et à travers ? Non seulement le vinaigre vient à bout de la bactérie responsable de la tuberculose [4], mais en plus utiliser des substances désinfectantes [5] rend les microbes plus résistants, comme l’abus d’antibiotiques.[6]

C’est moins glamour dit comme ça, on est bien d’accord.

C’est bien plus sympa d’avoir une sorte de vautour qui semble sorti tout droit d’un film de Harry Potter que de dire qu’on utilise des molécules désinfectantes.


 

On avait d’ailleurs déjà épinglé cette marque pour greenwashing dans cet article.

Sur ce, je vais aller me préparer une petite tartine.

Juste le temps de passer le couteau au chalumeau, la planche à découper en inox à l’eau de Javel et nettoyer l’assiette à l’alcool à brûler.

On ne sait jamais.
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] Avec une épée, donc. Et des nounours géants. Parce que sont de grosses bactéries.

[2] Ah, une idée de nouveau Super Héros ? Stan, de là-haut, si tu nous lis…

[3] Même pas tous, en fait. Ou comment capitaliser sur une image « désinfectante ».

[4] Pas comme médicament bien sûr, mais en tant qu’agent désinfectant (de surfaces, d’objets…). Étude ici : https://mbio.asm.org/content/5/2/e00013-14

[5] Comme celle utilisée dans les produits de la marque en question.

Voir aussi