Quand la musique s'envole

Un festival de musique belge, en Corse
Un festival de musique belge, en Corse

Type de publication:

Coin satirique

Thématiques : 

Mots-clés : 

Un festival de musique, c'est toujours un grand événement. En effet, accueillir des milliers de personnes dans les meilleures conditions possibles n'est pas une mince affaire, surtout quand la météo vient jouer les trouble-fêtes. Or, la Belgique n'est pas réputée pour avoir une météo stable/ensoleillée/prévisible (biffez les mentions éventuellement inutiles).

Et c'est là que le bon sens intervient : puisqu'on ne peut pas prévoir cette météo et que la machine à changer la météo n'a heureusement pas encore été inventée (on sait déjà pas gérer des tunnels, alors la météo, hein), qu'à cela ne tienne : allons faire le festival belge... en Corse.

Vous avez bien compris : on propose maintenant à des Belges un festival de musique à l'affiche quasi 100 % belge, mais en Corse.

C'est d'une logique imparable.

On se demande même pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt. Ce qui est génial, c'est que le concept est déclinable à l'infini. Le Marché de Noël de Bruxelles ? Dans les Alpes. Le Carnaval de Binche ? À Torremolinos (comme ça on est plus près pour les oranges, double avantage). Et le défilé du 21 juillet ? À Nice ! (où l'anglo-saxonne promenade pourrait être rebaptisée « promenade des Belges », pour l'occasion).

Aah mes amis, on vient d'inventer quelque chose de grand avec cette idée. La Belgique s’exporte encore plus à l'étranger. Il ne reste plus qu'à faire des échanges : qui sait, peut-être que des Andalous seraient intéressés par organiser un de leurs événements à la fraîche, sous un petit crachin de juillet ? D'ailleurs, on pourrait même proposer au Qatar d'organiser le Mondial de foot de 2022 en Belgique. Comme ça, pas besoin de changer de date ni de climatiser les stades. Elle est pas bien mon idée ?

Pour revenir à notre festival belge en Corse, sachez qu'il vous faudra débourser 950 € minimum pour le séjour, soit 5 jours, temps de déplacement inclus. Évidemment, à ce prix-là tout est compris : le Club – d'un organisme réputé – pour vous tous seuls, des buffets à volonté, deux open bar... Histoire sans doute de ne pas pousser à la consommation. N'inclus ni la compensation carbone, ni la visite de l'île de Beauté (pas le temps !).

Pour le même prix vous pouvez aller à Werchter, Tomorrowland, Dour et les Francos de Spa. Il vous restera même 200 € pour vous loger. Ah, c'est sûr que c'est moins chic qu'un village de vacances en Corse. Mais vous profiterez de 16 jours de festivals avec, certainement, plusieurs jours où il ne pleuvra pas. Et on ne vous parle pas du nombre incroyable d'artistes que vous pourrez voir pour ce prix-là.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voir aussi