Recette facile pour faire son baume à lèvres maison (DIY)

Un baume à lèvre naturel fait maison
Un baume à lèvre naturel fait maison

Type de publication:

Thématiques : 

Mots-clés : 

Auteurs : 

Recette facile pour faire son baume à lèvres maison. Un beurre de cacao naturel et moins cher qui hydrate et protège la peau. DIY

Le baume à lèvres, qu’on appelle aussi du beurre de cacao, permet d’hydrater, d’adoucir et de protéger la peau contre les agressions extérieures. La recette maison est très simple, naturelle, et permet en plus de faire des économies. Cette version DIY (Do It Yourself) revient 90% moins cher[1] que les classiques du commerce !

> Découvrez 10 produits du commerce qu’on peut préparer maison

 

Temps de préparation : 5 minutes
Prix : à partir de 0,13 € le tube de 5,5 ml pour une recette de base

 

Ingrédients (pour 45 ml)

  • 35 ml d’huile végétale (= 7 càc)
    On choisit une huile végétale bio, vierge et de première pression à froid. De qualité écologique, l’huile d’amande douce, d’olive et de macadamia se prêtent bien à un baume à lèvres.
  • 10 ml de cire d’abeille (= 2 càc)
    On opte pour de la cire d’abeille de qualité cosmétique (renseigné sur l’emballage) et biologique qu’on reconnaît par exemple grâce au label sur l’emballage : Ecocert, Cosmebio, Ecogarantie…
  • De l’alcool à désinfecter

On trouve ces ingrédients en magasin bio, en herboristerie, en pharmacie ou sur des sites spécialisés.
 

Matériel

  • un poêlon (pouvant être mis au bain-marie) + une casserole (pour le bain-marie)
  • une cuillère à café
  • un tube de baume ou rouge à lèvres (par exemple de récup’ bien lavé). On peut aussi utiliser un petit pot (type en verre) mais l’idéal sera alors de prélever du baume avec une petite cuillère, sans mettre le doigt dans le pot pour éviter des contaminations.
  • une étiquette
     

Préparation

  1. Bien se laver les mains au savon. Désinfecter la cuillère, le poêlon et le tube avec l’alcool. On en étale bien partout. Une alternative est aussi de plonger ces ustensiles dans de l’eau en ébullition pendant 10 minutes avant de les sécher soigneusement. Attention à ce que tout résiste à la chaleur (pas de tube avec du plastique par exemple).
  2. Mettre le poêlon à chauffer au bain-marie.
  3. Verser l’huile et la cire d’abeille et faire chauffer jusqu’à ce que la cire soit totalement fondue.
  4. Mélanger puis verser dans le flacon.
  5. Étiqueter sans oublier d’indiquer la date de fabrication.
     

Utilisation

On réalise un test allergique avant d’utiliser le produit : on applique une petite quantité de produit dans le creux du bras. Si après 24 heures, aucun problème n’apparaît (rougeur, boutons, démangeaison, gonflement…), on peut s’en tartiner la bouche.
 

Conservation

Le baume à lèvres se conserve plusieurs mois sans soucis, pour autant qu’on ne lui fasse pas subir de grosses variations de chaleur (le laisser fondre puis se solidifier…). Mais comme pour tout cosmétique maison, on le jette si on constate une dégradation : changement d’odeur, de couleur ou de texture par exemple.

Si on réalise plusieurs tubes en une fois, ce qui est souvent le cas, on conserve les réserves au frigo en attendant de les utiliser.
 

Variante

La recette proposée ici est très basique, on peut modifier celle-ci de différentes façons :

  • Augmenter ou diminuer les quantités de cire d’abeille pour obtenir un baume plus dur (on augmente la quantité de cire) ou plus fondant (on la diminue).  
  • Intégrer du beurre végétal comme du beurre de karité ou du beurre de cacao. Par exemple, une petite noisette à faire fondre dans le poêlon.
  • Ajouter un colorant naturel pour obtenir un baume teinté qui remplace le rouge à lèvres. Par exemple un peu de cacao en poudre ou de jus de betterave. On en ajoute selon la teinte désirée à la fin de la préparation. Attention alors que le baume se conserve moins longtemps (quelques semaines) et doit rester au frais.
  • Ajouter de l’huile essentielle pour parfumer et profiter de ses propriétés. Mais attention : on se renseigne sur les conditions d’utilisation (vertus, dosages, contre-indications…) pour ne prendre aucun risque pour la santé ! On peut consulter un bon ouvrage de référence pour en savoir plus.
     

Plus d'info

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[1] Un Labello® classique (dans sa version de base) se paie 2,3 € pour un tube de 5,5 ml. La recette maison peut déjà être réalisée à partir de 0,13 € / 5,5ml, soit une économie de 94 %.

 

Voir aussi